Pâte à tartiner maison = seulement 4 ingrédients !

Bonjour à tous.

Alors la « recette » de cette semaine est donc la pâte à tartiner « Ecobio ».

Cela m’a fait rire tellement c’est simple et… BONNNNN !

En chiffres :

  • Temps de préparation : à peine 5 minutes.
  • Nombre d’ingrédients : 4 (éventuellement 5 si on la veut plus sucrée).
  • Quantité finale : un bocal de 270 g (un petit pot de confiture en somme).

Bon j’arrête de vous faire mijoter, je vous livre ici la recette (testée et approuvée)

Ingrédients:

  • 60 g de noisettes décortiquées (ou à défaut de les trouver au rayon vrac et dans sans contenant plastique, achetez de la poudre de noisettes sous emballage en papier, verre ou au moins recyclable)
  • 50 g de cacao en poudre non sucré (type Van Houten par exemple)
  • 50 g de sirop d’agave (acheté en magasin Bio, dans une petite bouteille en verre)
  • 80 ml de lait (pas une goutte de plus ni de moins)
  • si ce n’est pas assez sucré à votre goût (comme moi): ajouter un peu de miel liquide (contenu dans un pot en verre)

Préparation:

  • Faire légèrement revenir les noisettes décortiquées sans matière grasse, à la poêle puis mixer suffisamment pour les réduire en purée.
  • Mélanger le cacao, le lait, le sirop d’agave puis rajouter la purée de noisette.
  • Mélanger de façon à obtenir une pâte homogène.
  • Selon les goûts, ajouter du miel liquide.
  • Mettre en pot, ou mettre dans un contenant avec couvercle pour ne pas que la pâte à tartiner sèche.

Déguster sur du pain grillé  ou baguette/croissant  🙂

PàT

J’ai toujours entendu dire « le MMutela c’est sacrément dégueu, il faut acheter ‘du vrai’, il n’y a que celui-là qui soit bon. »

Aujourd’hui je répondrais:

« Non il y a le mien, il a meilleur goût (goût de noisette ET chocolat). Il est meilleur pour la santé, moins gras, sans huile de palme et il me coûte moins cher ! »

A la semaine prochaine pour une nouvelle recette EcoBio.

D.

Cette pâte à tartiner est biodégradable (mais elle risque de se faire manger par un chien avant d’être dégradée) et ‘ecofriendly’ comme on dit, puisque faite sans huile de palme.

Plus de 200 litres de déchets par semaine pour une famille de 4 ! Où est-ce que ça finit ? On ne préfère pas savoir…

Bonjour.

Aujourd’hui je ne vais pas vous proposer de « recettes » mais plutôt vous faire part d’un problème auquel nous devrions tous penser quand nous achetons, cuisinons, faisons le ménage chez nous etc.

Où vont nos poubelles ????

D’après cet article du Monde une bonne partie des poubelles (plastique) finissent dans les océans (6ème continent!).

On fait attention à tout bien mettre dans la poubelle, on ne jette pas notre chewing-gum ou notre mouchoir par terre dans la rue mais à la poubelle, on met le verre à part, on recycle aussi le papier, bref on fait attention et on est content car on se dit qu’on fait bien les choses. Mais une fois que les poubelles ont été ramassées, elles vont où ?

On se pose rarement cette question. Je ne me la posais pas jusqu’à ‘il y a encore 15 jours. Et grâce à Béa Johnson et son livre ‘Zéro déchet‘ je suis devenue sensible à ce problème d’actualité : le plastique, toutes nos poubelles, notre surconsommation de trucs dont nous croyons avoir besoin (bien joué le marketing) est en train de tuer la planète, les animaux, notre porte-monnaie aussi (acheter quand nous n’avons pas besoin) et notre santé et celle de nos enfants.

On a tous du plastique dans le sangVous imaginez manger un sac plastique ? Nan pas trop, du coup c’est vrai que se retrouver avec du plastique dans le sang parce que l’on consomme des aliments EMBALLES dans du plastique c’est un peu énervant.

Dans son livre  ‘Zéro déchet‘ B.J. nous ouvre les yeux afin de:

  1. voir tout les déchet que nous produisons inutilement (acheter du thé dont chaque sachet est également emballé dans un petit sachet plastique ?!)
  2. et nous livre des astuces qu’elles utilisent pour produire quasiment zéro déchet
  3. et  protéger sa famille de l’effet plastique.

Elle nous invite à repenser notre façon de vivre, nos principes, à désencombrer notre maison et notre vie: c’est vrai que sortir et laver la machine à gaufre qui prend la poussière depuis un an c’est pas amusant et puis finalement, un gâteau au chocolat maison c’est vachement bon pour le goûter 🙂

Parmi les choses simples que nous pouvons faire:

▪   refuser les articles en plastique à usage unique (bouteille, gobelet, couvert etc.)

▪   refuser les cadeaux gratuits (oui tous ces trucs en toc qu’on vous donne à droite à gauche, le mini gel douche de l’hôtel qui n’est pas aussi bien que celui de la maison, le stylo qui ne marche plus au bout d’une semaine, on n’a pas besoin d’un mini-ventilateur à brancher en USB sur son ordo non plus),

▪   refuser les imprimés publicitaires (ceux que l’on feuilleté au mieux 15secondes et qui finissent dans la poubelle de la station de métro suivante, avec les 500 autres exemplaires… et BIIIMMM détruite la forêt de Winnie L’ourson!)

▪   faire ses courses avec des cabas en tissus (tellement plus solide que le sac en plastique et on n’a pas de problème de stockage)

▪   ne plus acheter de produit sur-emballé (le thé dans le sachet individuel puis dans la boite en carton puis encore dans du plastique),

▪   idéalement remplacer les produits par du fait-maison (la sauce bolognaise c’est des tomates, de la viande, des oignons, pourquoi pas des champignons, et c’est tellement meilleur que le truc en boite ou en bocal du magasin).

Je vous invite vraiment à livre ou au moins feuilleter ce livre ou ne serait-ce que réfléchir à toutes ses poubelles qui passent de votre maison à la nature juste à côté de chez vous.

En plus d’être meilleur au goût (pour ce qui se mange) et meilleur pour la santé le fait-maison est plus écolo et produit beaucoup moins de déchet 🙂 TOP !

Alors BINGO, on s’y met. La confiture maison je suis conquise, après 2 ans je ne peux plus revenir à la confiture du supermarché beaucoup trop sucrée et sans goût de fruit. Pour ma lessive (voir recette ici), j’adore ! ça sent tellement bon et  ça ne me coûte rien.

La semaine prochaine mon défi c’est de faire de la pâte à tartiner bio/maison.

Bonne semaine à tous.

D.

Plus d’info sur ‘Zéro déchet’ et Béa Johnson ici: livre (en français) , blog (en anglais).

Lessive Ecobio à moins de 1€ les 3 Litres

Bonne année 2014 avant tout!

Depuis 2 mois j’utilise ma lessive bio maison et j’en suis très satisfaite. Le linge sent bon, c’est 100% bio et à partir du moment où on a tous les ingrédients dans les 24h on peut avoir la lessive prête, pas besoin de courir au magasin pour en acheter. De plus j’ai la peau très sensible donc à part 1 ou 2 marques je ne supportais pas grand chose, et là c’est parfait pour moi, ça ne me gratte pas 🙂

Le plus dur à été de trouver tous les ingrédients (j’habite en Allemagne alors forcément il a d’abord fallu tout traduire…).

Je vous livre ici la recette pour 3 litres. Amusez vous bien.

Ingrédients:

  • Eau (chaude, tiède et froide),
  • Savon de Marseille : 150 g,
  • Bicarbonate de sodium: 1 à 3 cuillères à soupe (CàS),
  • Cristaux de soude: 3 CàS (+ 2 poignées par machine),
  • Huile essentielle de lavande pour que ça sente bon :10 goutes max pour 3L de lessive,
  • Vinaigre blanc: 1 demi-verre par machine.

savon marseille

soda + cristaux soude

lavande

Où les trouver ?

  • Le Bicarbonate de sodium et les Cristaux de soude se trouvent en supermarché (pas toujours dans la petite supérette d’en bas de chez vous).
  • Le Savon de Marseille en supermarché ou à la supérette du coin.
  • L’Huile essentielle de lavande je l’ai acheté sur internet mais on en trouve de plus en plus dans les rayons cosmétiques et/ou parfum d’ambiance des supermarchés ou en pharmacie (prenez de la lavande hybride dans ce cas, vu que c’est en petite quantité et juste pour parfumer vous n’avez pas besoin de la version à 11€ es 10 mL, celle à 6€ suffira amplement).

Matériel:

  • De quoi râper le savon de Marseille,
  • Bidon de 3 Litres au moins,
  • Entonnoir,
  • Cuillère à soupe,
  • Facultatif: mixeur.

Recette:

  • Râper les 150 g de Savon de Marseille en paillettes (équivalent à 3 verres);
  • Verser les paillettes dans le bidon avec 3 CàS de Cristaux de soude et 1 Litre d’eau chaude;
  • Mélanger;
  • Laisser reposer 1h. Pour obtenir un mélange plus onctueux, mélanger au mixeur plongeant pendant quelques minutes;
  • Allonger avec 1 Litre d’eau tiède, mélanger;
  • Laisser reposer 1 nuit;
  • Allonger avec 1 Litre d’eau froide, mélanger vigoureusement, mixer éventuellement, c’est prêt !
  • Ma version perso: j’ajoute également 1 CàS de Bicarbonate de sodium dans ce mélange.

Pour la lessive en machine (testé à 30 et 40°):

  • 1 dose de lessive liquide au savon de Marseille (équivalent à un verre à moutarde);
  • 2 petites poignées de Cristaux de soude;
  • pour le linge en couleur: 2 à 3 CàS de Bicarbonate de sodium
  • pour le linge blanc: 1 verre d’eau oxygénée (pour ma part j’utilise la version couleur: bicarbonate de sodium même pour le linge blanc, cependant la version eau oxygénée décape peut-être plus pour le blanc, à vous de voir);
  • Ajouter 1 demi verre de vinaigre blanc dans le bac d’adoucissant (perso je ne le fais pas à chaque fois mais plutôt 1 fois sur 2 ou 3)

J’espère que vous l’apprécierais autant que moi.

A bientôt.

Remarques:

  1. Sur les vêtements avec tâche de gras, je mets un peu de cette lessive sur la tâche, je frotte quelques secondes et ensuite je mets en machine.
  2. Non testé sur autres grosses tâches difficiles (sauce tomate, vin) mais fonctionne très bien pour le linge de la vie de tous les jours (pas vraiment de tâches).
  3. Si vous voulez tester la lessive sur d’autres types de tâches je vous conseille d’essayer de faire partir la tâche avec la lessive à froid avant de mettre en machine. Frotter un peu  et/ou laisser tremper dans eau froide avec un peu de lessive (marche surtout pour le sang) et seulement après mettre en machine.

Cette lessive est biodégradable, chacun des ingrédients étant lui même biodégradable.