Le jour où j’ai fait mes courses (Ecobio) au marché!

Bonjour à tous.

berlin

Nous habitons maintenant à exactement 11 minutes à pieds d’un marché (fruits et légumes le samedi et brocante, vieux meubles, fringues vinage le dimanche) autant vous dire que tous les weekend je sais ce que je fais 🙂

Nous allons donc faire nos courses au marché le samedi.

Au menu la dernière fois:

  • Fraises bio : emballage carton,
  • Framboises bio : emballage carton,
  • Groseilles : emballage carton, pas facile à trouver, la plupart sont dans des barquettes en plastique mais à force de chercher 🙂
  • Myrtilles dans une cagette qui va servir pour le barbecue (et oui dans le parc à côté de chez nous on peut faire son barbecue! trop la classe)
  • Pain, oranges, tomates, concombre, pommes de terre, fèves, salade : tous bio et sans emballage puisque nous avions nos différents sacs de courses en tissus, sac à pain et sac à salade.
  • Pour la boucherie, j’ai tendue mes 2 récipients en inox, la bouchère les a rempli avec le sourire, un vrai bonheur!

On a ramené tout ça à la maison et on a rangé les aliments là où il fallait, nos emballages ne servent que le temps du transport. En y réfléchissant on se dit:

Merde c’est vrai c’est con de polluer la planète avec des sacs et emballages juste le temps du trajet… Il suffit juste de prévoir un peu en avance et bingo!

Et puis quel bonheur de faire ses courses au marché, les gens discutent, prennent le temps, certains demandent pourquoi vous avez des sacs en tissus, d’autres se contentent de sourire.

Pour moi le marché et donc une révélation. J’aimais le faire en France mais j’adore le faire ici maintenant.

 

Sans vous parler du marché du dimanche où je peux trouver des trésors pour la maison ou pour m’habiller.

Dernier achat en date (en cours de rénovation) : une vieille échelle en bois pour poser nos plantes face à la fenêtre

echelle

 

Et vous comment faites vous vos courses ? Avez-vous la chance d’avoir un marché près de chez vous ? Y allez-vous ? Pourquoi ?

 

A bientôt.

D.

Un supermarché sans emballages en Allemagne… Partie 2

Bonjour.

Nous voici donc installé à Berlin, ville magique qui possède un je-ne-sais-quoi qui attire.

On adore cette ville et d’autant plus depuis que l’on y vit!

Mais là n’est pas le sujet du post d’aujourd’hui. Je vous avais parlé du 1er magasin sans emballages vous vous souvenez c’était ici ?

Et bien j’ai voulu tester cela.

Il m’a été assez difficile de trouver l’adresse mais je me suis finalement rendue sur les lieux.

Et là… et bien je me retrouve devant un vieux bâtiment… je demande mon chemin et on m’indique:

‘Au fond de la court, montez au 1er étage et sonnez porte de gauche.’

Huummmm bizarre bizarre pour un magasin mais plus rien ne m’étonne à Berlin je sonne donc à la porte.

Je me retrouve dans les bureaux de la boite ou deux stagiaires très cool m’expliquent que :

  • non le magasin n’a pas encore ouvert,
  • mais oui cela ne va pas tarder, cet été, probablement en août
  • mais non il ne peuvent pas me dire exactement où il va ouvrir car ils ne savent pas.

Donc je retenterais ma chance en septembre.

A bientôt.

 

D.

Nettoyant multi-usage et Poudre à récurer Ecobio: 2 ou 3 ingrédients!

Bonjour à tous.

Encore une fois je m’excuse, je suis encore à moitié dans les cartons et trouver le temps pour écrire un article n’est pas évident.

Cette semaine je vais vous dévoiler un secret: j’ai un carnet dans lequel je répertorie toutes les recettes Ecobio à tester ou déjà validées par mes soins (et ceux de mon chéri aussi des fois).

photo

Dans ce carnet se trouve notamment la recette de la lessive (que vous trouverez également ici) ou encore du baume à lèvre et du déodorant. Ce sont les 3 produits dont je suis la plus fière car ils marchent à merveille et sont très simples à réaliser.

Cette semaine je vais donc partager avec vous deux nouvelles recettes, simples et que j’utilise presque quotidiennement.

Le nettoyant multi-usage.

Je m’en sers pour le sol, les surfaces poussiéreuses, les portes quand il y a des traces de doigts…

Ingrédients

  • Eau (250 ml),
  • Vinaigre blanc (5 cuillères à soupe),
  • Si vous voulez le parfumer, laissez infuser des zestes d’orange ou de citron dans le vinaigre pendant 2 ou 3 semaines.

Préparation:

  • Remplissez un vaporisateur ou un bidon de 250ml d’eau et y ajouter le vinaigre blanc.
  • C’est prêt, passez à l’action 🙂

 

 

La poudre à récurer

Je m’en sers de façon hebdomadaire et j’en suis ravie.

Ingrédients

  • Eau,
  • Bicarbonate de sodium,
  • Chiffon.

Recette:

  • Aspergez d’eau la zone à nettoyer,
  • Saupoudrez de bicarbonate de sodium,
  • Frottez avec un chiffon.

Comme quoi, finalement les produits de la vie quotidienne peuvent être réaliser soi-même et pour un prix dérisoire! Le tout sans se ruiner la santé ni polluer. L’Ecobio c’est magique 😉

A la semaine prochaine et profitez bien de l’été!

D.

 

 

 

« Acheter plus pour dépenser moins » ou l’arnaque du siècle!

Bonjour à tous.

shop

Alors nous voici fraichement installé dans notre nouveau chez nous. On n’a pas voulu s’encombrer de choses inutiles donc c’est un peu vide. Pour les meubles on a tout récupéré de la famille (merciiii) et ce dont on avait besoin on l’a dégoté d’occaz sur un site allemand de revente entre particuliers. Sauf ces fameux couteaux!

Je vous explique.

On n’avait pas de couteaux, ou disons plutôt que nous avions un couteau sans dent pour les légumes et un couteau à tout faire de taille moyenne.
Chéri est fan de couteaux qui coupent bien! Il s’est dit « ah mais zut on n’a pas de couteau à pain »…

On faisait nos courses dans un petit supermarché à Munich où Chéri cumulait des points fidélités (vous me voyez venir?)
Avant de quitter Munich il a vu qu’avec ces points il pouvait avoir à moitié prix des couteaux géniaux d’une très bonne marque allemande.
Là je suis sûre que vous me voyez venir et que vous aussi vous vous êtes fait avoir…

Résultat des courses:

  • 300 points fidélité plus tard Chéri repart avec 7couteaux (il voulait juste un couteau à pain et un grand couteau à tout faire à la base),
  • le socle en bois pour contenir tous ces couteaux (forcément ça tient pas dans un tiroir!)
  • et 100€ en moins...

On en a parlé, on était d’accord tous les deux pour se dire qu’il s’était fait avoir par le « acheter plus, payer moins ».

Il avait cumulé des points qui lui permettaient d’avoir une réduction sur ces couteaux. Vu qu’il ne payait que 50% du prix initial de chaque couteau il s’est dit que c’était une bonne affaire. Il a donc pris toute la collection accompagnée du socle qui va bien.

Au final:

  • il a finalement gonflé les caisses de ce supermarché,
  • vidé ses poches d’argent,
  • et encombré notre tiroir de couteaux inutiles que nous n’utiliserons jamais.

Ne vous faites pas avoir, s’il y a une réduction ou quoi c’est bien pour vous faire dépenser plus.

Réfléchissez bien AVANT:

  1. Avez vous vraiment besoin de 7 couteaux (vous n’avez que 2mains)
  2. Économisez vous vraiment de l’argent en achetant des choses dont vous n’avez pas besoin?
  3. Avez vous la place de stocker ça et la patience de le nettoyer?

Pourquoi acheter 2paires de baskett et avoir la 3e gratuite? À moins de les user à vitesse grand V (car vous faites tous les jours un marathon) où que 3membres de votre famille aient besoin de basket en même temps: 1 à 2 paires finiront dans un placard, jamais portées et vous oublierez même leur(s) existence(s).

On se fait tous avoir, mais on peut être plus vigilant les fois d’après.

Il suffit juste de réfléchir 2min et d‘identifier NOS réels besoins et pas ceux dictés par le supermarché/la télé/la société de consommation/les voisins…

Consommer plus signifie dépenser plus, ne vous faites plus avoir.

D.