Courses sans déchets (ou presque)

Bonjour à tous.

Alors puisque des fois les images valent mieux que les mots voici à quoi ressemblent nos courses de la semaine. On les fait tous les samedis, au marché à 15min à pieds de chez nous.

courses

On part faire les courses avec 4 cabas en tissus(2 gros et 2 petit en général). Dans un des petits cabas il y a des boîtes en inox, une boîte à oeufs. Dans l’autre petit cabas il y a des sacs en tissus et sacs en papiers. Enfin les 2 derniers cabas sont vides et prêts à accueillir nos courses.

Les boîtes en inox contiennent de la viande. Notre boucher nous les remplit sans problème. C’est vrai que la 1ère fois il nous a demandé avec le sourire si on allait faire du camping…

La boîte à oeufs c’est toujours la même depuis des lustres, la marchande nous la remplit aussi sans souci. Il y a d’autres clients qui ramènent toutes leurs boîtes à oeufs ce qui ravit la vendeuse d’ailleurs.

Ce qu’on peut prendre sans aucun emballage (le plus souvent ce qui peut être peser sans emballage) on le met ensuite dans les sacs en tissus pour le transport et/ou le stockage. C’est parfais pour tout ce qui est gros fruits/légumes ou petits mais fruits/légumes en petite quantité.

Pour le reste (comme les framboises, haricots…) il y a quelques sacs en papiers, qu’on utilisent jusqu’à ce qu’ils ne soient plus utilisables. Au bout de quelques temps ils finissent par se trouer..

Le carton restant des framboises me sert comme pot pour mes semis au printemps et/ou finit au compost (découpé en petits morceaux).

Voili voilou, j’espère que cet article vous aura donné quelques idées.

A bientôt.

D.

Un photographe garde ses déchets recyclables pendant 4 ans…

Bonjour à tous.

Cette semaine à une expo photo je suis tombée sur le travail d’Antoine Repessé.

Son dernier projet “365 Unpacked” est le résultat de 4 ans de collecte de ses déchets recyclables. Au lieu de jeter bouteilles de lait, journaux,  bouteilles d’eau… il a tout gardé et photographié afin de nous montrer les 365kg de déchets que chaque personne produit chaque année.

Ces photos nous font nous interroger sur l’écologie et la façon dont nous consommons.

Car recycler c’est un bon début mais ça ne résout pas le problème de fond, l’énergie est toujours gaspillée et les déchets doivent être d’une façon ou d’une autre détruits/transformés ce qui implique encore un gaspillage des ressources.

Cela nous rappelle aussi que les meilleurs déchets ce sont ceux que nous ne produisons pas.

photo1 photo2

photo3

photo4

Tout le travail du photographe ici: http://www.antoinerepesse.com

A bientôt.

D.

 

Idées reçues #1

Bonjour à tous.

Aujourd’hui je voudrais lancer un nouveau type d’article: les idées reçues.

Disons que toutes les 4 semaines/ tous les mois/ tous les 2 mois/… je publierai 1 à 3 idées reçues en lien avec la planète, l’écologie… en expliquant ce qu’il en est dans la réalité.

L’idée m’est venue en allant sur le site d’un magazine que j’adore qui a écrit cet article: IDÉES REÇUES SUR LA PLANÈTE

IR1

Voici pour la 1ère édition, l’idée reçue du mois d’août:)

 

Il faut se laver tous les jours

 

Passer sous la douche tous les jours abîme notre peau car trop d’eau assèche la peau en lui enlevant son film protecteur. Si on veut se protéger d’éventuelles maladies il est préférable de se laver les mains régulièrement plutôt que de de passer sous l’eau entièrement.

Le meilleur moyen de prendre soin de sa peau est donc d’alterner 2 types de toilettes:

  • une toilette intégrale
  • une toilette de base (ciblée sur le visage, les mains, les aisselles, le sexe, le derrière et les pieds)

De quoi faire des belles économies d’eau et de savon! Et aussi de temps!

(sources: LCI et passeportsanté)

A bientôt.

D.

 

Savon aux fleurs surgras 6% (sans huile de palme)

Bonjour à tous.

Aujourd’hui je voulais partager avec vous une recette de savon. Je ne sais pas si certain(e)s d’entre vous ce sont mis à faire des savons à froid ou connaissent des gens qui en font ?

Je vous livre ici les ingrédients nécessaires ainsi que les proportions mais attention, je déconseille fortement de se lancer dans la fabrication de savon tout seul. Idéalement le faire avec quelqu’un qui en fait déjà depuis quelques temps ou alors se former à la chose (manipulation de la soude caustique peut être dangereuse).

En tout cas la recette est assez simple, ne demande que le matériel de base pour faire du savon à froid.

Pour ce qui est des fleurs, j’ai tout simplement cueillit des fleurs dans le jardin que j’ai ensuite étalé sur du papier et dans une pièce sombre pendant quelques jours afin que cela sèche sans moisir.

Résultat super: des fleurs et pétales jaunes et violettes que je peux utiliser pour mes savons 🙂

Ingrédients:

  • Huile d’olive (60%) – 480g
  • Huile de coco (30%) – 240g
  • Huile de colza (7,5%) – 60g
  • Cire d’abeille (2,5%) – 20g
  • Soude NaOH – 111g
  • Infusion (33%) – 264g
  • Fleurs séchées : 2 cuillères à soupe environ
  • facultatif: HE (2,25%=18g : Orange 6g, Fleurs de frangipanier 5g, Myrte 4g, Palmarosa 3g)

Températures de mélange des huiles et de la soude: 45-49° degrés

Un très beau résultat 🙂

savon

A bientôt.

D.

Trucs et astuces pour emballage cadeau ecobio

Bonjour à tous.

im1

Alors aujourd’hui je voulais partager avec vous mes trucs et astuces pour emballer les cadeaux sans faire mal à la planète. C’est plus écolo et aussi plus économique car on recycle un max!

Voici une liste par ordre du plus écolo au moins écolo:

Ne pas emballer le cadeau mais le cacher derrière quelque chose (votre dos…) ou quelque part et l’offrir directement ou faire un jeu de piste. Très amusant même avec les grands.

Emballer le cadeau directement dans lui-même (un foulard, T-shirt, vous pouvez faire un joli pliage directement avec l’objet sans l’emballer)

-Emballer à l’aide d’un furoshiki (qui va resservir à la personne ou alors que vous allez récupérer après (expliquer aux gens votre démarche avant pour ne pas que cela soit mal pris)

-Emballer dans un sac en tissus qui servira à la personne pour les courses (on m’a déjà offert des produits locaux du Tarn tous en vrac dans un grand cabas en tissus assez sobre qui me sert maintenant pour mes courses, j’ai adoré). Pour Noël vous pouvez instaurer la tradition de la chaussette avec son prénom.

Emballer dans une ancienne boîte, emballage que vous avez gardé/que vous trouvez joli (les boîtes de chocolat ou macarons s’y prêtent bien,  celle de parfum aussi et vous pourrez les récupérer presque à l’infini). Vous pouvez aussi récupérer tous les emballages des anniversaires, Noël et vous en resservir (la plupart du temps le papier n’est pas déchiré ou abîmé et du coup est à 95% réutilisable). Soyez créatif, le papier léger d’un bouquet de fleurs peut faire un emballage vraiment mignon. On trouve aussi plein de DIY sur comment faire des emballages avec des rouleaux de papier toilette, des bocaux…. Pourquoi pas aussi une conserve et un joli noeud ? Bref, amusez vous!

-Emballer dans du papier cadeau qui ira au recyclage par la suite. Et oui c’est recyclable comme le papier.

 

Et vous, vous avez d’autres astuces?

A bientôt.

D.