Les emails, internet et le gâchis d’énergie

Bonjour.

Alors on se dit que maintenant avec internet et les pc tout est électronique donc c’est mieux pour la planète, moins de papier=moins de déforestation. Mais non non non…

Selon le rapport “Impacts of Information and Communication Technologies on
Energy Efficiency“, les Technologies de l’Information et de la Communication auraient contribué en 2005 à hauteur de 2 % aux émissions européennes de gaz à effet de serre.

Chaque envoi de courrier électrique provoque des émissions d’équivalent CO2, à raison de 19 grammes par e-mail.

Une étude de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie
estime qu’un employé d’un entreprise de 100 personnes reçoit en moyenne 33 emails et en envoie 58. Soit un total de 1729 grammes de CO2, presque 2kg!

L’agence a aussi estimé que “réduire de 10 % l’envoi de courriels incluant systématiquement son responsable et un de ses collègues au sein d’une entreprise de 100 personnes permet un gain d’environ une tonne équivalent CO2 sur l’année“, en sachant qu’une tonne d’équivalent CO2 est le bilan d’un vol aller-retour New-York /Paris!

Merci à consoglobe pour ces données.

Du coup voici quelques idées pour réduire la facture énergétique de la planète:

  1. Faire au moins 1 jour sans PC/téléphone/internet par semaine et redécouvrir ce qu’était la vie avant les années 2000 (oui sans internet ou quand le forfait internet était de 2h par mois!)
  2. Limiter ses recherches internet très friantes en énergie mais plutôt taper les adresses de sites quand vous connaissez
  3. Utiliser un moteur de recherche vert (ici)
  4. Alléger ses mails. Avant de mettre en pièce jointe on compresse les documents pour obtenir un fichier .zip. L’objectif c’est d’obtenir des pièces jointes qui ne pèsent pas plus de 1 Mo). N’envoyer qu’à un de vos parents ou à une personne d’un couple suffis en général.
  5. Faire le vide dans ses mails. En supprimant 30 mais par semaine on réduirait son émission de CO2 de kg (l’équivalent d’un trajet de 81km en voiture essence). On vide aussi la corbeille.
  6. On bloque les spams qui sont responsables de 17 milliards de tonnes de CO2.
  7. On adopte une messagerie verte, comme newmanity dont les serveurs sont alimentés par des énergies renouvelables.

Avez vous d’autres trucs ?

Vous demandez vous comment on faisait avant internet ? Faites vous déjà 1-2-3 jours sans internet par semaine ?

A bientôt.

D.

Le monde de demain…

Bonjour.

Après avoir vu ce film ‘Demain’ (que je vous conseille fortement) j’ai beaucoup beaucoup BEAUCOUP réfléchis. Je me suis demandé pourquoi j’avais crée ce blog et pourquoi je faisais toutes ces choses bizarres. Pourquoi j’aimerais que les choses bougent et pourquoi il est important qu’on commence à prendre vraiment soin de notre planète.

Tout ça parce que je veux un monde

  1. où la nature existe encore (pas seulement des parcs, mais aussi des forêts, des océans, des montagnes, des déserts, des lacs, des rivières où c’est encore sauvage)
  2. où mes (futurs) enfants pourront voir ce que j’ai pu voir et même plus: des toucans, des singes, des chevaux, des vaches, des baleines, des requins, des raies, des poissons de toutes les couleurs, des oiseaux du paradis, des abeilles, des fleurs, des arbres, des fruits….
  3. où les gens sont ouverts et prêt à aider leur prochain, où ils sont heureux et pleins de positivité et de bienveillance.
  4. où tout ne tourne pas autour de l’argent mais plutôt autour des gens et de l’amour, du temps avec sa famille, ses amis et pas juste au bureau.

Et vous qu’est-ce qui est important pour vous ? Quel monde voudriez vous?

A bientôt.

D.

Earth day + 1 ou comment célébrer la Terre tous les jours

Bonjour à tous.

Alors hier c’était le Earth day = Jour de la Terre

Le premier Jour de la Terre a eu lieu aux États-Unis le 22 avril 1970 et la France initiait à son tour l’internationalisation du mouvement en 1990.

C’est l’occasion de faire un geste (ou plusieurs) pour la planète. Voici quelques idées tirés du site de l’événement notamment:

  • Devenir bénévole ou membre d’un organisme environnemental.
  • Proposer son aide pour nettoyer et verdir sa rue/son quartier
  • Lancez un projet d’agriculture urbaine.
  • Organiser un système de covoiturage avec ses collègues ou les inciter à utiliser des transports actifs ensemble.
  • Planifier une sortie avec des amis/famille/collègues chez un producteur local.
  • Diminuer sa consommation de viande et poisson et privilègier les légumes de saison.
  • Organiser un échange de fringues/objets entre amis/famille/collègues et apporter ce qui n’a pas trouvé preneur à une assosciation type Emmaüs.
  • Inventer un système de récupération d’eau de pluie..
  • Devenir organisateur de sa fête de quartier et en faire une fête environnementale, avec tri sélectif, sensibilisation à la consommation d’eau, consommation d’aliments locaux et bio-équitables, projets de verdissement ou de nettoyage.

Et surtout, ne vous limitez pas au 22 avril mais célébrez la Terre tous les jours afin de laisser un monde plus beau à nos enfants.

A bientôt.

D.

Furoshiki ou l’art d’emballer ecobio

Bonjour à tous.

Ma belle famille m’a ramené du Japon un carré de tissus pour faire du Furoshiki.

Alors tout d’abord le Furoshiki c’est quoi ? En quelques mots: C’est un carré de tissus (environ 1m x 1m) destiné à emballer quelque chose.

Je me suis amusée à essayer différents pliages/noeuds 🙂 Je trouve cela très ludique et c’est ecolo. En plus on peut s’en faire avec des bouts de tissu récup’. A Noël prochain je sais ce que je vais faire…

Il existe pleins de vidéos en ligne pour apprendre à faire ces pliages, voici une sélection pour les basiques.

livres

boite

boite2

boite3

ordi

courses

Avec son Furoshiki on peut aussi se fire un bandana, un débardeur, une ceinture…

Pliage pour emballer 2 livres (il faut qu’ils soient à peu près de la même taille

Pliage pour emballer une boîte

Pliages de bases pour emballer des cadeaux/boîtes, faire des sacs de courses, emballer une bouteille, un ordinateur portable/BD…

Amusez vous bien.

D.

Prenons le temps de regarder la nature…

Bonjour.

Natureça y est, enfin les journées sont plus longues, on est passé à l’heure d’été! A nous les soirées en terrasse, les barbecues jusqu’au bout de la nuit, les balades sans fin 🙂

Pour ceux qui ont la chance d’avoir un jardin ou un balcon c’est aussi le moment de semer et préparer ses plants pour l’été.

Pour ma part j’ai semé du basilic, de la coriandre, des tomates cerises et du poivron…

Quelle joie de voir les graines germer puis grandir! Quelle victoire!!!!!

Et l’idée que dans quelques semaines/mois je pourrais déguster tout ça: je trouve ça génial!

Alors prenons le temps de regarder la nature, de voir les fleurs éclorent, les graines germer, les oiseaux se laver dans les fontaines ou faire leur nid.

Je suis sûre que si on prend 5-10 min tous les jours (avant de commencer sa journée stressante de boulot par exemple) juste pour contempler la nature suivre son cours on se sentira mieux et peut être même que ça illuminera quelques minutes de notre journée. Pour ma part ça marche!

oiseaux

Alors hop regardons autour de nous ce qu’il se passe.

A bientôt.

D.

Apéro Ecobio mniam!

Bonjour à tous.

Ça y est c’est le week-end du coup vous recevez peut être du monde chez vous ?

L’une des grandes questions que nous avons eu à nous poser quand on s’est mis au zéro déchet c’est « Mais qu’est-ce qu’on va pouvoir manger à l’apéro ? Plus de chips, de biscuits salés, de saucissons, de cacahouètes… ?! »

IMG_9321-1
Car quand on est motivé on peut faire des cakes salés, des verrines et autres petits choses bien appétissantes mais quand des copains passent à l’improviste, qu’on n’a pas le temps ou qu’on a envie de s’improviser un apéro on fait comment ?

Aujourd’hui ça fait un moment qu’on ne s’inquiète plus de cela, on a trouvé des petits trucs apéro à faire très vite fait.

C’est bien meilleur pour la santé que tous les snacks qu’on peut trouver en magasins et en plus c’est bien meilleur pour la planète. Et je suis sûre que ça vous coutera moins cher que d’acheter des trucs apéro un peu élaborés du supermarché.

Voici ici une liste d’idées de chose que vous pouvez facilement acheter en vrac dans un sac en papier ou dans votre pochette en tissu fait maison 😉

  • des pistaches, amandes, autres graines
  • des légumes crus avec de la sauce maison (ou sans)
  • des tomates cerises de votre jardin ou balcon si vous avez la chance d’en avoir, sinon du magasin quand c’est la saison
  • des olives achetées sur le marché avec votre pot/tupperware
  • du saucisson acheté en vrac sur un marché
  • du pop corn salé (on trouve ici du maïs en vrac pour le pop corn! Super pour les soirées ciné à la maison)
  • du pain avec de la terrine/pâté/pâte de légume fait maison ou du guacamole (hummm) ou juste du pain à l’ail (tellement facile à faire)

Et n’oubliez pas, vous pouvez vous servir de vos doigts ou de fourchettes à dessert comme pics à olives, tomates etc… Comme ça même pas besoin d’aller acheter des pics en bois.

A bientôt.

D.

Exit le gel douche. ça y est c’est finit!

Bonjour à tous.

Alors vous avez voté, le prochain article est donc un retour d’expérience 🙂

Alors j’ai dû me creuser un peu la tête mais j’ai trouvé!

Aujourd’hui je partage avec vous mes impressions après 2ans sans gel douche!

Alors je reviens un peu en arrière.

A la base l’envie d’arrêter venait du fait que ce n’était pas très bon pour la planète, en effet ces produits contiennent des détergents qui finissent dans la nature. J’ai aussi une peau très sensible du coup j’ai des plaques rouges assez facilement au contact de n’importe quel gel douche et ça gratte. Donc c’était l’envie première et on est passé à des gels douches et shampoings bio, plus propres pour l’environnement et pour la santé. C’était déjà un bon début. Par la suite on a voulu réduire/arrêter de générer des déchets. Du coup la seule solution était le savon. Bon alors tout le monde connait le savon et franchement… ça tire vite la peau. On est passé au savon de Marseille mais pour le visage je trouvais pas ça top.

Le savon d’Alep c’était mieux mais Monsieur n’aimait pas. Il a donc cherché sur le net et trouvé les savons à froid (je vous parlais du stage que j’ai fait ici)

Le savon à froid j’en suis complètement fan!

Grâce au procédé de fabrication à froid, la glycérine, source hydratante, est naturellement présente dans le savon. Du coup le savon ne dessèche pas la peau. C’est tout doux pour le visage et en plus c’est hyper écolo et économique. Le savon duuuuuuuuuuure longtemps. C’est parfumé aux huiles essentielles du coup moins de risque d’allergies.

Ce que j’ai pu notre depuis que nous sommes passés au savon à froid:

  • au début je trouvais que ça moussait moins que le gel douche mais je me suis vte habitué et en fait ça dépend pas mal du savon,
  • maintenant je mets beaucoup moins de crème hydratante, 1 à 2 fois par semaine même en hiver. Finit la peau desséchée. Pour le reste du corps c’est encore plus flagrant! je mets de la crème sur les jambes seulement quand je m’épile! Pour monsieur c’est pareil. A noter, notre crème hydratante est aussi faite maison avec de l’huile, de l’eau florale et du gel d’aloès Véra.
  • on fait des économies de folie, le savon dure plusieurs mois (5€ le savon ) ! Je le coupe en 2 afin de changer de type de savon régulièrement et ne pas me lasser de l’odeur (en ce moment c’est olive et romarin avant c’était ylang ylang et encore avant c’était orange douce et cacao)
  • Pas de déchet 🙂 youpiiiiii ! Avant on achetait nos savons en vrac quand on venait à bordeaux (on en prenait 2 tous les 6 mois) maintenant j’en fais moi-même et j’en distribue au copain et à la famille. Bientôt je me mettrais à la formation à la maison pour la famille…
  • je sens bon (je ne sentais pas mauvais avant, soyons clair hein?)
  • j’ai BEAUCOUP moins de plaques rouges voir pas du tout.
  • je prends plaisir à me laver avec des savons qui contiennent du cacao, des huiles essentielles, sont colorés au curcuma ou à l’argile, ont des fleurs dedans ou des graines de pavot pour un effet gommant! C’est un vrai plaisir et quand le savon est au cacao, c’est du VRAI beurre de cacao et pas un faux truc qui sent la danette!
  • et le dernier truc que je trouve génial c’est que pour voyager c’est pratique. Pas de stress à l’aéroport car ce n’est pas liquide. ça ne prend pas de place et ça ne pèse rien (max 100g) et en plus selon le savon je peux aussi l’utiliser pour les cheveux!

Alors voilà, pour rien au monde je ne reviendrais au gel douche et je pense que nous allons convertir les amis à qui nous en avons distribué.

Et vous vous lavez avec quoi ? ça vous plaît pour quelle raison? Voudriez vous ou avez vous déjà essayé le savon à froid? Alors ?

D.

sav2.pngsav1.png

21 jours sans me laver les cheveux

Bonjour à tous.

Voilà j’ai profité de mes 3semaines de vacances pour ne pas me laver les cheveux, faire une cure de shampoing faire une cure de sébum.

Merci à ma partenaire de voyage qui a supporté mes cheveux sales tout ce temps et n’a pas eu trop honte de moi 😉

Pourquoi je me suis « infligée » ça?

Vous avez peut-être vu cet article d’Antigone qui parle du No-poo et la fameuse période d’un mois sans se laver les cheveux afin de détoxiquer sa tête?

Si ce n’est pas le cas voisin un petit récap.

Le no-poo késako?

Le ‘no-poo’ (pour ‘no-shampoo’), c’est-à-dire que le lavage des cheveux ne s’effectue plus avec du shampoing classique mais avec d’autres alternatives plus douces pour les cheveux et également la planète: ghassoul, poudre de shikakai, bicarbonate de sodium, etc. Certain(e)(s) arrivent même à ne se laver les cheveux qu’à l’eau!

Oui mais pourquoi?

Parce que les shampoings lavent tellement bien qu’ils enlèvent aussi le sébum de nos cheveux et ce sébum c’est justement ce qui les protège et les rend beaux. Du coup le shampoing agresse nos cheveux, qui réagissent en produisant encore plus de sébum pour compenser et c’est un cercle vicieux: plus on les lave, plus nos cheveux ont besoin d’être lavés car trop agressés.

Les étapes du no-poo

Avant de pouvoir ne se laver les cheveux qu’à l’eau il faut pouvoir arriver à espacer les shampoings, ensuite on passe à une méthode plus douce: ghassoul pour ma part.

Enfin il est fortement conseillé de faire 1 mois sans lavage…

Pour ma part cela fait plus de deux ans que j’ai arrêté  le shampoing classique et près de 18mois que j’ai bien espacé mes « shampoings » (ghassoul uniquement et rinçage au vinaigre de cidre+eau froide).

Pendant une période de 6mois j’ai essayé différentes méthodes: le savon de Marseille, le savon d’Alep, la poudre de Shikakai, l’argile blanche, l’argile verte, le ghassoul.

Ce qui marche le mieux pour moi reste le ghassoul. Mais je dois quand même laver mes cheveux tous les 4-5 jours. Ce qui n’est pas mal quand je pense que j’étais à tous les 2 jours avec du shampoing classique.

Je n’avais jamais eu l’occasion de faire 1 mois sans rien et pourtant c’est le petit truc qui fait la différence apparement. J’ai voulu essayer…

Voici mes impressions.

J1-j2-j3 mes cheveux sont ok. Je les brosse tous les jours et lave ma brosse.

J4 ça commence à être bof bof surtout à l’arrière d’après ce que me dit ma copine de voyage. Je brosse quand même et lave ma brosse longuement.

J5-j6-j7 là j’ai honte de mes cheveux, c’est gras,je n’ose même pas les brosser de peur de les plaquer encore plus. J’ai fait un shampoing sec à j5 ou j6 mais ça n’a arrangé les choses que pendant une demi-journée. Ma copine a honte de moi aussi… Je sors avec un chapeau quand le soleil tape.

Points positifs: mes racines sont cra-cra mais les points sont belles. Ça ne sent pas mauvais et ça ne gratte pas.

J8: on fait une rando de 3h où il pleut non stop. Après ça mes cheveux sont vachement plus beaux! En rentrant je prend une douche froide ou j’en profite pour me laver le crâne avec les doigts (pas de savon ni rien) et ça a le don de presque laver mes cheveux. Je brosse mes cheveux quand ils sont secs et franchement je me retrouve comme à j3 🙂

J9 à j14 on est en bord de mer et du coup je me baigne tous les jours. À la fin de la journée je rince mes cheveux à l’eau froide et frotte légèrement mon crâne pour enlever le sable. Je brosse mes cheveux 1 jour sur 2 max.

À voir mes cheveux sont bof bof mais pas aussi cra-cra qu’à j7. Et puis à la mer ça me donne un effet plage ce qui est plutôt sympa.

Points positifs: Ça ne sent pas mauvais et ça ne gratte pas.

Points négatifs: au toucher c’est comme si ça collait un peu.

J15, j16 On retourne dans les terres, je me brosse tous les matins. Mes cheveux ne collent plus et sont pas trop mal.

J17-j18 retour à la mer. Mes cheveux collent moins. je les rince à l’eau froide et je les brosses 1 jour sur 2. Je me lave le crâne pour enlever le sable. Mes cheveux sont supportables.

Points positifs: Ça ne sent pas mauvais et ça ne gratte pas. Je trouve ça fou après 18jours.

J19-j20-j21 je brosse tous les jours le matin. Mes cheveux n’ont pas l’air frais mais pas si affreux non plus. Quand je pense que je suis à j20 avec juste 1 shampoing à sec et des passages à l’eau froide je n’en reviens pas. Ma copine de voyage non plus!

Points positifs: Pas d’odeur ni de démangeaisons. Mes cheveux ont l’air d’être à J3 🙂

Points négatifs: Au toucher par contre c’est très désagréable.

 

À la base je pensais me laver les cheveux avant de reprendre l’avion mais vu que ce n’était pas si horrible et qu’après 24h de voyage je n’allais pas me sentir fraîche, j’ai voulu pousser jusqu’à J21 🙂

Je n’ai malheureusement pas de photo de J21.

Voici J22 après un lavage au ghassoul avec rinçage au vinaigre de cidre.

Mes cheveux sont très doux, souples, ont du volume. Ils brillent beaucoup et ils ont bien poussés. J’adore!

J1

 

Voici le 2e jour après lavage: Mes cheveux sont encore plus beaux et brillants!

J2
J2b

Je vais voir combien de jours je tiens sans les laver.Et vous êtes-vous  no-poo addict ? Voulez vous essayer? Avez-vous déjà essayé ? Vous en pensez quoi ?

A bientôt.

D.

Oh Oh Oh… Cette année le Père-Noël sera vert

Bonsoir à tous.

Noël approche à grands pas et pour beaucoup c’est la courses aux cadeaux.

Voici ici quelques pistes à creuser pour faire des cadeaux de Noël tout doux pour la planète et pour son porte-monnaie.

oh oh oh

Le top du top : FAIRE SOI-MEME

Cherchez sur internet vous trouverez certaines un DIY (Do It Yourself) qui vous conviendra et fera plaisir à quelqu’un de votre entourage. Allez faire un tour chez écho-verts pour avoir des idées.

Quand on veut faire plaisir en offrant une activité: OFFRIR UNE EXPERIENCE

On n’y pense pas toujours mais les cadeaux dématérialisés sont très bons pour la planète et quand on vise juste cela fait 10000 fois plus plaisir que quelque chose de matériel. Offrir du temps de qualité à quelqu’un pour qu’il/elle fasse quelque chose qu’il/elle aime ça n’a pas de prix.

  • Votre nièce adore les poneys pourquoi ne pas lui offrir une ballade dans un centre équestre (après avoir vérifié avec les parents)?
  • Votre copain/copines se plaint que vous ne lui consacrez pas assez de temps? Pourquoi ne pas lui offrir un bon pour une soirée en amoureux sans portable ni TV où vous vous occuperez de tout?
  • Votre soeur et sa famille ne sortent jamais ? Pourquoi ne pas leur offrir une sortie familiale à la ferme du coin ou pour le spectacle du moment?

Bref autant de pistes à creuser.

Quand on préfère acheter plutôt que faire: ACHETER D’OCCASION

  • Pour tout ce qui est livre,
  • ustensiles de cuisine vous n’imaginez pas tout ce qu’on peut trouver pour recréer un kit à pâtisserie par exemple (beaucoup moins onéreux que les kits que l’on vous vend en supermarché et qui contiennent 3 feuilles et 2 truc en plastique pour 40euros).
  • dvd aussi,
  • Pour la hifi et l’électronique on peut aussi trouver des perles.
  • fringues, sac, valise c’est selon les goûts
  • Bref ça vaut le coup de jeter un oeil.

Quand on connaît des bons producteurs/marchés près de chez soi et qu’on n’a pas d’idée particulière: ACHETER LOCAL/ARTISANAL

Souvent les marchés  et surtout les marchés de Noël débordent de producteurs locaux qui vendent leur produits. Attention à bien vérifier que c’est du local car de plus en plus on voit des marchés de Noël où tout vient de chine malheureusement.

  • savons artisanaux (attention à vérifier que c’est bien un savon FAIT A FROID et pas une pâte de savon qui a été coulée dans un moule),
  • de miel,
  • de gâteaux,
  • confitures et j’en passe.

Cela peut faire des petits cadeaux originaux et qui plairont à coups sûrs.

Enfin un dernier conseil, quand je ne sais pas quoi offrir j’offre quelque chose qui se mange dans un joli récipient en verre ou papier. Comme ça ça n’encombre pas (exit le gadget inutile) et ça n’est pas gaspillé 🙂

 

Faisons du savon autrement et simplement

Bonjour à tous.

Le weekend dernier j’ai fait un stage de saponification à froid et c’était super. C’était mon cadeau d’anniversaire (merci tout le monde!!!!!)

Mais, c’est quoi la saponification à froid ? C’est un procédé qui permet de faire du savon, à froid, en mélangeant différents ingrédients.

Concrètement il y a les savons cuits au chaudron (comme le vrai savon de Marseille) qui nécessite que les ingrédients soient mélangés et cuits en même temps pendant des heures et il y a la saponification à froid. Grâce au procédé de fabrication à froid, la glycérine , source hydratante, est naturellement présente. (A l’échelle industrielle, un savon conserve rarement sa glycérine naturelle).

Bon je ne vous parle pas de gels douche et autre savons que l’on trouve dans les grands supermarchés qui ne sont autres que des détergents et de l’eau … Ce sera le sujet d’un autre article.

Alors pour faire un savon, en gros, il faut

  1. des huiles,
  2. de la soude caustique
  3. et de l’eau.

Tout cela va réagir ensemble (saponifier) et donner un super savon qui ne dessèche pas la peau!

Ce que j’ai particulièrement aimé c’est la transparence et la simplicité des recettes:

  • il faut 3 ingrédients seulement,
  • on peut décliner à l’infini quel type d’huile on veut: huile d’olive,  de lin, de tournesol, de coco, de chanvre, ou beurre de karaté ou tout ça à la fois,
  • si on veut du parfum on rajoute des huiles essentielles;
  • si on veut de la couleur on rajoute des argiles, de pétales ou des épices,
  • si on veut de la texture pour un effet gommant on peut rajouter des flocons d’avoines moulus, du café, des fleurs et autre…
  • on peut très facilement faire des savons bio en prenant tous les ingrédients bio (huiles, argiles, pétales, H.E…),

L’autre point positif c’est qu’en terme de matériel il ne faut pas grand chose non plus.

On peut facilement en faire des savons surgras qui ne dessècheront absolument pas la peau même si on se lave avec tous les jours. Je peux vous l’assurer, ça fait plus d’un an que je me lave avec des savons à froid.

Et c’est super économique! Le savon dure trèèèèèèèèèès longtemps!

Nous étions une petite dizaine à participer au stage. Des gens de tout âge et de tout horizon mais ayant tous la même volonté: contrôler ce qu’on met sur sa peau/ses cheveux pour se laver et contrôler ce qui repart dans l’eau afin de ne pas polluer/moins polluer.

Pour vous mettre un peu l’eau à la bouge (si si) on a réalisé des savons surgras (entre 5 et 8%) :

  • au miel, à l’orange douche et flocons d’avoine pour un effet exfoliant,
  • à l’huile d’olive et sans aucune H.E. pour les peaux sensibles,
  • aux argiles vertes et grises, aux H.E. de romarins/eucaliptus et pavot pour un effet revigorant,
  • au beurre de cacao, à la lavande, au bois de cèdre et aux pétales de fleurs.

SavonsaFroidOn en aurait presque mangé!

Bref si vous aussi vous voulez apprendre à faire du savon car c’est rigolo/écologique/économique/biologique n’hésitez surtout pas à vous renseigner car c’est très facile. J’ai vu aussi qu’il y a des livres et des tutoriels sur internet. Je ne sais pas trop ce que ça vaut. Renseignez vous bien avant car la manipulation de la soude n’est pas anodine. N’hésitez pas à me demander aussi.

A bientôt.

D.