Dentifrice maison Ecobio

Bonjour à tous.

Savez vous que dans le dentifrice on trouve du fluor (contre les caries) ou des agents blanchissants à base de peroxyde…

Si l’on en croit les statistiques de l’OMS, le fluor, contrairement aux idées reçues ne serait pas utile pour prévenir les caries dentaires, pire encore, il serait dangereux pour la santé… A bien y regarder la composition de certains dentifrices laisse un peu songeur.

C’est pourquoi aujourd’hui j’ai voulu essayer le dentifrice maison.

J’ai trouvé la recette dans un magasine et je l’ai testée illico.

Dentifrice maison antiseptique anti-caries et anti-tâches

dentifrice1Ingrédients

  • 100g d’huile vierge de coco
  • 30g de xylitol
  • 1 cuillère à soupe rase de bicarbonate de soude
  • 30g d’argile blanche
  • 3gouttes d’H.E de citron (options: H.E. de menthe et anis pour l’haleine, clous de girofle et cannelle antiseptiques et anti-microbiens)
  • 1 petit moule à dosettes (moules à petits glaçons par exemple ou comme moi un moule récup)

ingredients

Recette

  1. Mélangez l’argile, le bicarbonate, le xylitol et les HE dans un bol bien propre.
  2. Faites fondre au bain marie l’huile de coco et incorporez-la au mélange sec en remuant avec une fourchette. Le mélange doit être semi liquide, sinon rajoutez un peu d’huile.
  3. Remplissez le moule et laissez durcir 1h au congélateur.
  4. Prélevez le reste de dentifrice et mettez dans une boite.

Conservation: dans la salle de bain au sec et à l’abri de la chaleur ou au frigo.

Pour ma part en guise de moule j’ai utilisé une plaquette vide d’anciens médicaments (que j’ai lavé avant) et j’ai mis le reste dans un pot en verre et je prélève à la cuillère.

dentifrice2

Utilisation:

  • Il suffit de déposer une petite dose de la taille d’un chewing-gum dans la bouche et de se brosser es dents durant 3min.
  • Rincez la bouche à l’eau claire.

Mes impressions

J’ai beaucoup aimé cette recette simple à réaliser avec peu d’ingrédients. 

Pour ce qui est du xylitol on peut en trouver ici en ligne. Ca fait aussi office de sucre.

L’argile blanche je l’utilise déjà pour mes cheveux (ça donne du volume!) et le bicarbonate me sert dans toute la maison et aussi dans le déo etc…

J’ai utilisé une HE de menthe poivrée que j’utilise pour la crème hydratante de monsieur.

C’est économique surtout si on se sert/ressert de ce que l’on a déjà à la maison.

Les sensations

j’ai bien aimé le goût léger de coco. L’aspect est un peu étrange et le fait que ça ne mousse pas aussi mais on s’y fait bien. Je m’attendais à ne pas aimé le goût salé mais je ne l’ai pas ressentit (vive le xylitol et la coco).

Bref je vais en refaire et je vais essayer de ne me brosser les dents que avec ça. Retour d’expériences d’ici quelques semaines.

Gros points positifs, pour un week-end je peux emmener juste le nombre nécessaire de ‘dosettes’ 🙂

A bientôt.

D.

Faisons du savon autrement et simplement

Bonjour à tous.

Le weekend dernier j’ai fait un stage de saponification à froid et c’était super. C’était mon cadeau d’anniversaire (merci tout le monde!!!!!)

Mais, c’est quoi la saponification à froid ? C’est un procédé qui permet de faire du savon, à froid, en mélangeant différents ingrédients.

Concrètement il y a les savons cuits au chaudron (comme le vrai savon de Marseille) qui nécessite que les ingrédients soient mélangés et cuits en même temps pendant des heures et il y a la saponification à froid. Grâce au procédé de fabrication à froid, la glycérine , source hydratante, est naturellement présente. (A l’échelle industrielle, un savon conserve rarement sa glycérine naturelle).

Bon je ne vous parle pas de gels douche et autre savons que l’on trouve dans les grands supermarchés qui ne sont autres que des détergents et de l’eau … Ce sera le sujet d’un autre article.

Alors pour faire un savon, en gros, il faut

  1. des huiles,
  2. de la soude caustique
  3. et de l’eau.

Tout cela va réagir ensemble (saponifier) et donner un super savon qui ne dessèche pas la peau!

Ce que j’ai particulièrement aimé c’est la transparence et la simplicité des recettes:

  • il faut 3 ingrédients seulement,
  • on peut décliner à l’infini quel type d’huile on veut: huile d’olive,  de lin, de tournesol, de coco, de chanvre, ou beurre de karaté ou tout ça à la fois,
  • si on veut du parfum on rajoute des huiles essentielles;
  • si on veut de la couleur on rajoute des argiles, de pétales ou des épices,
  • si on veut de la texture pour un effet gommant on peut rajouter des flocons d’avoines moulus, du café, des fleurs et autre…
  • on peut très facilement faire des savons bio en prenant tous les ingrédients bio (huiles, argiles, pétales, H.E…),

L’autre point positif c’est qu’en terme de matériel il ne faut pas grand chose non plus.

On peut facilement en faire des savons surgras qui ne dessècheront absolument pas la peau même si on se lave avec tous les jours. Je peux vous l’assurer, ça fait plus d’un an que je me lave avec des savons à froid.

Et c’est super économique! Le savon dure trèèèèèèèèèès longtemps!

Nous étions une petite dizaine à participer au stage. Des gens de tout âge et de tout horizon mais ayant tous la même volonté: contrôler ce qu’on met sur sa peau/ses cheveux pour se laver et contrôler ce qui repart dans l’eau afin de ne pas polluer/moins polluer.

Pour vous mettre un peu l’eau à la bouge (si si) on a réalisé des savons surgras (entre 5 et 8%) :

  • au miel, à l’orange douche et flocons d’avoine pour un effet exfoliant,
  • à l’huile d’olive et sans aucune H.E. pour les peaux sensibles,
  • aux argiles vertes et grises, aux H.E. de romarins/eucaliptus et pavot pour un effet revigorant,
  • au beurre de cacao, à la lavande, au bois de cèdre et aux pétales de fleurs.

SavonsaFroidOn en aurait presque mangé!

Bref si vous aussi vous voulez apprendre à faire du savon car c’est rigolo/écologique/économique/biologique n’hésitez surtout pas à vous renseigner car c’est très facile. J’ai vu aussi qu’il y a des livres et des tutoriels sur internet. Je ne sais pas trop ce que ça vaut. Renseignez vous bien avant car la manipulation de la soude n’est pas anodine. N’hésitez pas à me demander aussi.

A bientôt.

D.

 

 

Recette facile de mascara maison bio (4 ingrédients seulement)

Coucou.

Voilà cette semaine je partage avec vous une recette de mascara maison 🙂

Je voulais une recette simple à réaliser et qui peut se faire avec les produits que j’ai déjà chez moi.

Recette testée et approuvée. J’en suis très contente et surtout ça ne m’irrite pas les yeux.

 

Ingrédients:

  • 1 cuillère à café d’huile de noix de coco,
  • 1/2 cuillère à café de gel d’aloe vera,
  • 1/4 cuillère à café de farine de riz ou de la Maïzena,
  • 1/4 cuillère à café de charbon désactivé,
  • il vous faut une seringue et un petit bol (pour le bain marie),
  • un mini fouet pour mélanger,
  • un contenant pour votre futur mascara, j’avais pris un ancien tube de mascara vide que j’ai bien nettoyé.

Préparation:

  1. Mélanger le charbon avec la farine/Maïzena (on ne doit plus voir la poudre blanche),
  2. Rajouter l’huile de coco que vous aurez fait fondre au bain marie avant, bien homogénéiser,
  3. Rajouter le gel d’aloe vera et bien mélanger jusqu’à ce que le ménage soit homogène et lisse,
  4. Faire reposer le mélange quelques minutes puis le transférer dans votre contenant à l’aide d’une seringue (pour ma part ancien tube de mascara que j’ai nettoyé avant),
  5. Voilà c’est prêt!

 

Notes:

Ce mascara n’est PAS watterproof! Donc si il pleut ou que vous allez transpirer du visage il est à éviter ou alors il faut régulièrement vérifier qu’il n’a pas coulé. Il s’enlève très bien le soir en vous lavant à l’eau ou au savon/démaquillant/autre.

De façon générale je préfère les mascaras qui ne sont pas waterproof car je me maquille rarement pour une journée complète mais plutôt juste avant de sortir rejoindre des amis ou pour des réunions de temps en temps.

Il a une durée de vie limité, s’il commence à ‘sentir’ ne plus l’utiliser. Le mien n’a pas supporté les grosses chaleurs de l’été et vu que je ne me maquille vraiment pas souvent j’ai dû jeter 80% du mascara… Donc je vous conseille cette recette si vous avez envie de vous amuser ou si vous vous maquiller assez souvent pour ne pas le gâcher…

A bientôt.

D.

Offrir du fait-maison, autre exemple

Bonjour à tous.

Un autre exemple de cadeau fait maison Ecobio.

Une crème hydratante pour le visage pour Monsieur.

J’en ai aussi réalisé une pour moi et je pense en refaire une pour ma mère mais chut c’est un secret…

CremeCe qu’il vous faut:

  1. la recette de la crème pour 60mL c’est ICI (merci Antigone XXI )
  2. un flacon vide de 60mL ou moins si vous divisez les quantités. Idéalement récupérer un flacon à pompe parmi vos anciens flacons ou en acheter un en verre réutilisable.
  3. optionnel: de quoi décorer le flacon si vous avez des chutes de tissus et savez coudre, si vous avez des rubans ou autre selon l’inspiration…

Note: la seule chose à modifier selon si c’est pour homme ou pour femme sera l’hydrolat, c’est lui qui donne un léger parfum à votre crème.

Par exemple: lavande pour moi et fleur d’oranger pour Monsieur.

A bientôt.

D.

Hydratant pour la peau maison: 1 ingrédient ou 2 ingrédients !

Bonjour à tous.

Alors pour ‘hydrater la peau c’est très simple.

J’ai 2 « crèmes je dirais…

recette 1:

  • de l’huile d’olive bio.

Préparation:

Je me masse les jambes avec avant de me coucher plusieurs fois par mois, surtout en hiver et j’étale le trop plein sur mes mains et me masse les doigts avec.

Recette 2:

  • du beurre de karaté bio, environ 2-3 cuillères à soupe
  • un peu d’huile d’olive, environ 1 cuillère à soupe

Préparation:

  • Mettre le tout dans un pot, bocal qui ferme.
  • Couper le beurre de karité en morceaux et mélanger-écraser dans l’huile d’olive.
  • Le beurre devrait se mettre à fondre et vous donner une pâte épaisse (un peu granuleuse).

J’en applique en générale une fois par semaine sur mes jambes et mes mains avant de me coucher.

J’applique aussi sur mes pointes sèches 1 à 2 fois par mois avant de faire un lavage le lendemain matin.

J’applique aussi autours de mes yeux de temps en temps quand j’ai des cernes ou la peau qui tiraille.

 C’est vachement facile et économique, non ? 🙂

 

Baume pour les lèvres maison: seulement 2 ingrédients!

Bonjour à tous.

Alors la recette de la semaine est le baume pour les lèvres.

mouah

Moi et mon ami, on en est grand consommateur. Eté comme hiver, si on n’a pas notre stick dans la poche/le sac, sur la table de nuit et dans la salle de bain on est complètement perdu. Le pire ? Partir en weekend sans avoir de stick à lèvre! C’est pour dire…

Du coup il m’a semblé important d’essayer de fabriquer le notre.

Comme toujours, quelques recherches du côté de Béa Johnson (ma bible à moi) et sur le net. Résultat un baume pour les lèvres avec 2 ingrédients réalisé en 2 temps, 3 mouvements.

Ingrédients:

  • 1 cuillère à soupe de cire d’abeille (pour ma part je l’ai eu chez un Apiculteur, il m’en a donné de la « fraiche » mais j’en ai également trouvé en magasin Bio, rayon cosmétique, vendu sous forme de feuille)
  • 4 cuillères à soupe d’huile végétale (j’ai essayé avec de l’huile d’olive et avec de l’huile de colza qui est plus riche en vitamine E et que je préfère)
  • un récipient en verre (type petit pot de confiture ou autre d’environ 20-50ml ou plus mais ce sera moins commode pour transporter dans le sac à main)

Recette:

  • Dans le récipient en verre, mélangez la cire d’abeille avec l’huile végétale,

ingredients

  • Mettez le bocal à chauffer au bain-marie à feu doux (mettre le récipient dans une casserole avec environ 3cm d’eau)  jusqu’à ce que le mélange ait fondu,

bain marie

  • Laissez refroidir,

presque finit

  • Appliquez sur vos lèvres pour les apaiser et les nourrir.

produit finit

Retour sur expérience:

  • Le premier baume que j’ai fait été à base d’huile d’olive (forcément c’est ce que j’avais chez moi) mais j’avoue que l’odeur m’a un peu dérangé.
  • La 2ème version avec l’huile de colza est beaucoup mieux car plus douce.
  • J’ai même ajouté 1/4 de goutte d’huile essentielle d’orange douce pour avoir un très très léger parfum agréable et j’en suis ravie.
  • NOTE: comme l’a soulignée une pharmacienne les HE d’agrumes sont photosensibilisantes (la peau devient plus sensible au rayonnement solaire avec des risques de brûlures …), à éviter donc au ski, ou dés que le soleil tape. l’HE de bois de rose peut être une bonne alternative puisqu’elle hydrate aussi.

Le baume hydrate très bien, j’ai mon petit pot dans le sac à main c’est génial. Finit le stick commercial maintenant je fais le mien 🙂

Ce produit est biodégradable, si vous videz le contenu du pot dans la nature ou dans votre composteur, cela va se décomposer naturellement et ne faire aucun mal à la planète. Perso en y réfléchissant, je préfère utiliser des produits qui viennent de la nature et qui peuvent y disparaître sans laisser de trace plutôt que des produits dont le contenant met 3000 ans à se décomposer et dont le contenu tue faune et flore à petit feu…

A la semaine prochaine et n’hésitez pas à me donner votre avis.

D.

Déo Bio maison facile ET efficace: 2 ou 4 ingrédients

Bonjour à tous.

Alors cette semaine j’ai tenté le déo Bio maison.

Je suis quelqu’un qui transpire « normalement » je dirais: dès qu’il fait chaud ou que je stresse j’ai chaud et ça sent pas très bon… Depuis un moment je teste déo sur déo: celui sans aluminium, sans parabene, sans alcool, hypoallérgénique, qui empêche les odeurs, et avec des produits naturels de préférence… Autant dire que je galère. La pierre d’alin fait polémique et j’avoue ne pas y avoir trouvé mon bonheur. Quand je trouve un déo qui réunit le plus de mes critères je l’achète et quasi à chaque fois c’est la déception: en cas de chaleur ou léger stress ça ne sent pas bon…Le pire ça a été le déo soit disant Bio, sans alcool et pour peaux sensibles. La CA.TA.STRO.PHE , j’ai eu honte tellement l’odeur était forte!

Depuis cet épisode j’utilisais un déo sans alcool et sans parabène MAIS avec de l’aluminium et qui n’empêche pas les odeurs en cas de chaleurs…

Mais ça c’était avant que je découvre ces 2 recettes, d’une simplicité (encore une fois) déconcertante!

Il y a la version facile pour tout le monde. Et il y a celle qui demande un peu plus d’ingrédients (4 ça reste raisonnable quand on voit la liste des ingrédients d’un déo classic). J’ai testé les 2. Je vous livre ici les recettes et vous donne mon avis avec les plus et les moins pour chaque.

1-La recette HYPER Facile

Ingrédients:

  1. Eau
  2. Bicarbonate de sodium (BdS)

Préparation

  • Mettre un peu de BdS dans sa main,
  • Y rajouter un peu d’eau et mélanger avec le doigt,
  • Appliquer sous les bras avec la main,
  • Attendre un peu que ça sèche avant de s’habiller.

2-La recette Facile

Ingrédients:

  1. Huile de noix de coco Bio: 50 grammes,
  2. Bicarbonate de sodium: 50 40 grammes,
  3. Fécule de mais: 15-20 grammes (pour ma part j’ai utilisé environ 15gr de Maizena),
  4. Facultatif: 1 goutte d’Huile essentielle de lavande bio (maximum) pour parfumer

Préparation

  • Faire fondre l’Huile de noix de coco au bain marie,
  • Y ajouter ensuite le BdS et la Fécule de mais,
  • Y ajouter éventuellement l’Huile essentielle de lavande,
  • Transvaser dans votre contenant AVEC COUVERCLE (de préférence un pot en verre assez large et peu profond, type pot de terrine de porc, où vous pouvez facilement tremper 2 doigts pour l’application)
  • Mettre au frigo 15-30 min,
  • Appliquer avec les doigts directement sous les bras
  • Attendre un peu que ça sèche avant de s’habiller.

Déo

Mon avis.

Dans les deux cas le déo empêche les odeurs mais pas la transpiration (attention aux « flaques » si vêtements synthétiques), s’habiller en conséquence. Pour ma part je n’ai trouvé aucun déo classique qui empêche ne serait-ce que des petites flaques quand il fait chaud… Et puis je trouve que le corps doit pouvoir transpirer, il ne faut juste pas que ça sente mauvais.

1-La recette HYPER Facile

Les plus:

  • Recette très simple,
  • Très rapide à faire,
  • Qui ne coûte rien puisque vous avez déjà chez vous du Bicarbonate de sodium (vous vous en servez pour nettoyer votre argenterie et pour votre lessive).
  • De plus c’est très efficace, aucune odeur à la fin de la journée même après un entretien avec sa chef !

Les moins:

  • Je n’aime pas tellement la façon dont on l’applique. J’ai essayé de mélanger le BdS avec l’eau directement en mettant dans un pot fermé, malheureusement ça avait durcit le lendemain. Il faut donc mélanger avec l’eau JUSTE AVANT l’application sous les bras.
  • De plus ce déo n’a pas d’odeur et ça me manque un peu.

2-La recette Facile

deo tof

Les plus:

  • Recette très simple à faire une fois qu’on a de l’huile de noix de coco bio (en supermarché ou magasin bio, ça a été facile pour moi d’en trouver finalement),
  • Très peu chère également,
  • Très efficace, aucune odeur à la fin de la journée
  • Application agréable grâce à la texture (proche de la texture du baume du tigre),
  • Odeur très agréable de noix de coco avec un peu de lavande en fond.

Les moins:

  • A partir de 25 degrés l’huile de coco redevient liquide, il faut donc mettre le pot 10min au frigo.
  • A NE PAS UTILISER JUSTE APRES s’être rasé les aisselles (ça pique) !

Je suis ravie de cette découverte. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ou ce que vous utilisez vous comme type de déo.

A dans une semaine.

D.

Ce déo est biodégradable, chacun des ingrédients étant lui même biodégradable.