Je me lave au savon 1 fois par mois

Bonjour à tous.

En rapport avec l’idée reçue du mois d’août voici l’interview de quelqu’un qui ne se lave au savon qu’une fois par mois.

 

Bonjour, peux tu te présenter brièvement ?

Je m’appelle Nicolas, j’ai 35 ans, j’habite à Berlin et ma copine est fan de zéro déchet (rire).

 

Alors tu ne te laves plus tous les jours ? ça fait combien de temps ?

Je ne me lave plus au savon ou au gel douche tous les jours mais je me lave à l’eau (tous les jours). Une fois toutes les 2 semaines je me lave au savon (à froid que fait ma copine). Après le sport je me lave aussi à l’eau.

J’ai des pellicules du coup une fois tous les 10 jours je me lave les cheveux avec de l’antipelliculaire.

 

Ça veut dire que tu te laves les cheveux à… l’eau aussi?

Oui. Après je suis un mec et j’ai les cheveux courts. Mais oui, je les lave juste à l’eau, tous les jours.

 

Quelle est ta routine « beauté » ?

Je me douche à l’eau, de temps en temps au savon.

Je mets peu, voir pas de crème car l’eau m’assèche moins que les produits lavant. Des fois en hiver je mets de la crème pour le visage faite maison. Je mets du gel chimique (rire) dans les cheveux. J’ai pas encore réussit à remplacer ça par un produit naturel.

Je me rase au rasoir électrique, pas souvent… Je mets du déo fait-maison et 2 pschitt de parfum. C’est ça ma routine. Ce n’est pas très compliqué…

 Comment ça t’est venu de passer à l’eau?

Parce que j’ai lu pas mal d’articles et que le SLS (Sodium Laurel Sulfate) c’est agressif et qu’il y en a partout: gel douche, shampoing, beaucoup de savons, même des trucs soient-disant doux pour la peau. Que mêmes les mecs qui fabriquent du savon à froid et en vivent ne se lavent pas tous les jours, un certain Sylvain me disait même que c’était une aberration de se laver au savon tous les jours (rire). Et aussi car mes grands-parents ne se lavaient pas entièrement tous les jours. Du coup je me suis dit que j’allais essayer. Au début je voulais juste voir, essayer…

Qu’as tu remarqué depuis que tu as changé ta routine?

Que je ne consomme plus du tout de gel douche donc pas d’emballage, que je n’ai pas la peau plus sèche, voir l’inverse. Que je gagne de la place dans ma trousse de toilette. Ça me fait des économies d’argent et des économies de temps et en plus je ne sens pas mauvais. Même après le sport. C’est pas plus mal finalement. Les seuls endroits ou ça peut sentir éventuellement c’est les aisselles et avec un bon déo c’est résolu.

Conseillerais-tu aux gens de passer à l’eau ?

Je n’ai pas une odeur de peau forte. Certaines personnes ont une odeur plus présente. Je conseillerais aux gens d’essayer, de se laver à l’eau et de mettre du déo. Ils pourraient eux aussi être agréablement surpris.

 

Et vous ça vous direz d’essayer ?

 

A bientôt.

D.

Idées reçues #2

Bonjour à tous.

 

IR1

Voici l’idée reçue du mois d’octobre.

 

Il ne faut surtout pas avaler une l’huile essentielle

 

Et bien pas forcément.

Il y’a certaines huiles qui peuvent se prendre pas voie orale (souvent 1 ou 2 goutes sur un morceau de sucre). Chaque huile essentiellement a des propriétés qui lui sont propres et un ou plusieurs modes d’administration.

L’huile essentielle d’arbre à thé (ou Tea Tree) peut se prendre par voir orale, contre le mal de gorge par exemple.

L’huile essentielle de Gaulthérie ne marche que par voie cutanée elle.

Pour en savoir plus je vous conseille de bien vous renseigner sur chaque HE avant d’en prendre. Sur ce site on trouve pas mal d’infos et c’est très complet.

A bientôt.

D.

Mes vacances en tant qu’helper, conclusion

Bonjour à tous.

Bon bah voilà, les vacances sont vraiment finies et il fait frooooooiiiiiiiiiid. En espérant me réchauffer un peu voici ma conclusion sur mes vacances en tant qu’helper.

Pour ceux qui n’ont pas suivi, je voulais faire des vacances différentes cette année et sur mes 20 jours de vacances j’en ai passé 15 à filer un coup de main à Anna qui a un gîte et un début de ferme pédagogique et un potager en Toscane (article ici)

vue2

la vue depuis la terrasse d’Anna

 

Ce à quoi je m’attendais

Justement je ne savais pas trop. Je ne voulais pas trop y penser et plutôt me laisser surprendre.

Anna m’avait dit que la 1ère semaine je serais seule et que par la suite il y aurait un espagnol qui se joindrait à nous. Du coup j’imaginais des discussions en anglais avec tous ces gens 🙂

Ce qu’il en a vraiment été

Je suis arrivée, on m’a récupéré à la gare et j’ai été intégré à la famille dès le 1er soir.

On m’a donné des draps propres, serviettes, nourriture pour le lendemain matin. On m’a présenté les 3 ânes et on m’a laissé m’installer dans l’appartement des Helper (que moi en l’occurrence à ce moment là!) puis on est venu me chercher pour manger. Bref une arrivée mieux que ce que j’aurais pu imaginer 🙂

Par la suite j’ai toujours mangé avec Anna et sa famille, juste le petit déj en solo.

On commençait à bosser vers 8h-8h30 jusqu’à environ 11h30 (quand il commençait à faire trop chaud). Ensuite on allait manger puis sieste (j’adore l’Italie pour ça!) et on reprenait vers 15h jusqu’à 18h max.

Ce que j’ai fait:

  • nourrir et promener les ânes,
  • désherber, entretenir le potager,
  • ramasser des pommes,
  • ramasser les feuilles mortes et arroser le jardin,
  • nettoyer le gîte,
  • préparer un repas de bienvenue pour les touristes,
  • ramasser des figues et les faire sécher,
  • vendanger,
  • peindre un abri en bois,…

J’ai eu 2 jours de libre et 2 demi journées, Anna m’a prêté sa voiture pour que j’aille visiter les environs.

Le 2ème helper a annulé 3 jours avant d’arriver du coup j’étais seule avec Anna et sa famille.

Ce que j’ai beaucoup aimé

  • être tout le temps dehors
  • me sentir utile et faire toutes ces choses qui sont tellement éloignées de mon boulot devant le pc 8h/jours 5j/7
  • cuisiner et découvrir de nouveaux plats
  • faire de bonnes nuits au calme (couchée à 22h max, et silence total dans le village)
  • partager le quotidien de cette famille italienne
  • l’huile d’olive qu’Anna produit et son miel aussi et tous les produits qu’elle faisait maison (non je n’ai pas fait que de manger!!)
  • la soirée pizza tous ensemble juste avant mon départ. Avec un four à pizza dans le jardin et chacun qui faisait sa propre pizza…. hummmmmm!

Ce que j’ai moins aimé

  • Faire les vendanges une matinée (je n’avais pas « signé » pour ça, c’était physique et surtout il a fait très froid puis très chaud)
  • Ne pas savoir ce que je devais faire plus de 30sec avant de le faire (Anna…. manquait un peu d’organisation… c’est un peu agaçant des fois)
  • Porter des habits de travail pendant 15jours (quelle joie de se faire belle en mettant une robe et en ayant les ongles propres après ça!)

Ce que j’ai appris

  • Qu’avoir un gîte, des animaux et un potager c’est beaucoup de boulot et ça veut dire que tu bosses tous les jours (d’ailleurs les ânes ça réclament à manger en faisant HiHan HiHan quand tu es à la bourre)
  • Que vivre à la campagne c’est quand même plus sympa et que ça permet aussi de plus vivre avec les saisons, le temps qu’il fait.
  • Que les fleurs de citrouille et de courgette se mangent et que c’est délicieux!
  • Que les figues séchées c’est LOOOOOOONNNNNG à faire.
  • Que les ânes n’aiment pas la pluie.
  • Qu’on peut faire du pesto de choux noir (mais je n’ai pas goûté)
  • Comment faire LE tiramisu italien.
  • Ce que c’était une Cecina (je vous donne la recette dès que j’arriverais à la reproduire)
  • Comment on fait de l’huile d’olive (oh qu’est-ce qu’elle était booooonne!)
  • Quelques mots d’italien…

Est-ce que je le referais ?

Pas pour le moment. J’ai été contente de faire ça car ça me trottait dans la tête depuis longtemps mais je me rends compte que j’aime bien mon confort (quand c’est propre, rangé) et du coup en faisant du helping tu ne peux pas forcément avoir tout ce que tu veux. Donc oui peut-être un jour ou peut-être si je fais un voyage de plusieurs mois car ça permet de se poser un peu.

route

sur la route un soir

visite de San Gimignano

visite de San Gimignano

vue

la vue depuis le jardin un matin, c’était magique

 

 

Et vous vous penser à faire du helping/wwoofing ? Vous connaissez des gens qui l’ont fait?

D.

Un photographe garde ses déchets recyclables pendant 4 ans…

Bonjour à tous.

Cette semaine à une expo photo je suis tombée sur le travail d’Antoine Repessé.

Son dernier projet “365 Unpacked” est le résultat de 4 ans de collecte de ses déchets recyclables. Au lieu de jeter bouteilles de lait, journaux,  bouteilles d’eau… il a tout gardé et photographié afin de nous montrer les 365kg de déchets que chaque personne produit chaque année.

Ces photos nous font nous interroger sur l’écologie et la façon dont nous consommons.

Car recycler c’est un bon début mais ça ne résout pas le problème de fond, l’énergie est toujours gaspillée et les déchets doivent être d’une façon ou d’une autre détruits/transformés ce qui implique encore un gaspillage des ressources.

Cela nous rappelle aussi que les meilleurs déchets ce sont ceux que nous ne produisons pas.

photo1 photo2

photo3

photo4

Tout le travail du photographe ici: http://www.antoinerepesse.com

A bientôt.

D.

 

Idées reçues #1

Bonjour à tous.

Aujourd’hui je voudrais lancer un nouveau type d’article: les idées reçues.

Disons que toutes les 4 semaines/ tous les mois/ tous les 2 mois/… je publierai 1 à 3 idées reçues en lien avec la planète, l’écologie… en expliquant ce qu’il en est dans la réalité.

L’idée m’est venue en allant sur le site d’un magazine que j’adore qui a écrit cet article: IDÉES REÇUES SUR LA PLANÈTE

IR1

Voici pour la 1ère édition, l’idée reçue du mois d’août:)

 

Il faut se laver tous les jours

 

Passer sous la douche tous les jours abîme notre peau car trop d’eau assèche la peau en lui enlevant son film protecteur. Si on veut se protéger d’éventuelles maladies il est préférable de se laver les mains régulièrement plutôt que de de passer sous l’eau entièrement.

Le meilleur moyen de prendre soin de sa peau est donc d’alterner 2 types de toilettes:

  • une toilette intégrale
  • une toilette de base (ciblée sur le visage, les mains, les aisselles, le sexe, le derrière et les pieds)

De quoi faire des belles économies d’eau et de savon! Et aussi de temps!

(sources: LCI et passeportsanté)

A bientôt.

D.

 

3 bonnes raisons de manger des fruits et légumes de saison

Bonjour à tous.

Qui n’a pas rêvé de fraise en hiver ? Et quand par magie on en trouve et bien là c’est la déception, ça n’a pas de goût… Et bah oui, des fraises qui poussent en serre et ne voient pas assez le soleil ça n’a pas de goût malheureusement. Ou alors elles sont tellement traitées, modifiées qu’elles en perdent toute saveur.

Les fruits et légumes de saison

  1. ont plus de goût,
  2. sont moins traités
  3. et en plus sont moins chers.

De quoi faire réfléchir et de nous faire patienter non? En plus c’est tellement agréable quand on arrive dans la période des asperges (en mai en Allemagne) et que tous les resto affichent: ‘Spécial menu asperge’ pendant 1 mois!

C’est drôle c’est un peu comme si on devait mériter chaque fruit et légume, attendre gentiment que ce soit sa période, en profiter puis en voir un autre prendre le relais.

En ce moment en Allemagne c’est la période des fraises, framboises, cerises, melons jaunes, tomates (douuuuucement) et j’en passe.

Pour vous aidez voici un calendrier des fruits et légumes de saison et voici des fiches pratiques sur la question.

periode_fruits_legumes

Régalez vous!

A bientôt.

D.

Comment réduire l’impact écologique de ses vacances ?

Bonjour à tous.

Alors voilà depuis quelque temps je réfléchis un peu plus à mes vacances et surtout à l’impact écologique de mes vacances. Prendre 3 fois l’avion, changer d’hôtel tous les 2 jours et courir pour faire un maximum d’endroits en 2-3 semaines ça coûte non seulement cher mais en plus c’est pas très bon pour la planète. Mais pourquoi?

 

1-L’avion

Bon pour l’avion on entend de plus en plus que c’est pas du tout écolo. Voici quelques données.

Pour calculer l’empreinte CO2 de son voyage en avion au départ de la France c’est ici.

Par exemple pour un vol Paris-San Fransico, 17 944km c’est 1433kg/passager pour le vol AR soit 0,08 kg de CO2/passager/km.

Pour le train c’est entre 0,003 et 0,029 kg de CO2/passager/km selon le type de train (données sncf ici)

dgac

 

Pour en savoir plus voici un article de consoglobe.

2-L’hôtel

L’hôtel pourquoi c’est pas écolo ? Et bien déjà c’est des bâtiments construits pour et qui sont rarement plein et s’ils le sont d’autres endroits sont vides. Ensuite les chambres sont nettoyées tous les jours avec des produits chimiques et on vous change les serviettes tous les jours. Du coup il y a une surconsommation de courant,de produits chimique, gâchis d’eau, en général il y a aussi les petits savons et autres gels douches dans du plastique…).

3-Circuits touristiques et activités

Faire les circuits touristiques: 5 villes en 8 jours (j’exagère à peine). Alors là c’est souvent des cars/bus/voitures climatisées et qui polluent beaucoup. A ça vient s’ajouter toute la distance qu’on parcoure et la pollution liée au tourisme: nourriture occidentale qui est souvent une catastrophe écologique pour le pays, souvenirs qui viennent de chine, et j’en passe.

Faire des activités polluantes : jet ski, moto, scooter, bateau à moteur…

 

Du coup pour remédier à ça que faire? Voici plusieurs pistes.

  • Voyager en train, covoiturage, vélo,
  • Diminuer les distances à parcourir pour aller en vacances:
    • aller faire du camping à 1 h de route c’est déjà des vacances si on est dans le bon état d’esprit.
    • en France et Europe il y tellement d’endroits magnifiques.
  • Echanger sa maison, son appart, aller chez quelqu’un pendant qu’il/elle n’est pas là, aller chez l’habitant (dépaysement garantit), faire du camping, choisir un gîte/hôtel écolo,
  • N’emmener que ce dont on a besoin pour les vacances. Pas besoin de se charger comme un âne, alléger sa valise c’est bien pour soi et en plus c’est bon pour la planète (moins à transporter).
  • Prendre son temps. Les vacances c’est LE moment de l’année où on essaie de se reposer et de recharger les batteries, du coup pourquoi ne pas ralentir et prendre son temps? On n’imagine pas qu’on peut voir toute la France en 3 semaines alors pourquoi ça serait possible ailleurs ? Et si en cherchant à tout voir justement on passait à côté de l’essentiel: la vie sur place, les gens… ?
  • Manger local. Savez-vous que le hamburger américain qu’on arrive à trouver dans presque n’importe quel resto en Indonésie, Malaisie, Costa rica… signifie qu’il y a déforestation pour pouvoir y mettre quelques vaches ? Manger local c’est aussi découvrir d’autres saveurs, se laisser surprendre et souvent ça coûte moins cher.
  • Choisir des activités écolo: tour en vélo, en bateau à voile, accro-branche, rando, balade à pieds, visite de ferme locale…
  • Pour aller plus loin:
    • pourquoi ne pas partir dans une ferme écologique et faire son beurre et sa confiture, aider au potager et déguster tout ça ? Il y a aussi de plus en plus de sites, de gens qui proposent l’hébergement et la nourriture en échange de quelques heures de travail dans leur champs/potager/ferme. On appelle ça du wwofing.

C’est ce sur quoi je me penche pour cet été, le wwofing: aller filer un coup de main dans une ferme écologique en échange je suis nourrie et logée, je rencontre les gens et je fais partie de leur famille pendant quelques semaines. Affaire à suivre.

 

Et vous comment envisagez vous vos prochaines vacances ?

A bientôt.

D.

 

 

Eclaircir mes cheveux avec 3 ingrédients

Bonjour à tous.
Capture couleurAlors voilà, il y a quelques années je me faisais faire des mèches blondes pour avoir les cheveux « ensoleillés » toute l’année. Sauf que depuis que je suis passée au shampooing au ghasshoul et que je veux arrêter les trucs toxiques, les colorations/ mèches en salon de coiffure ne font plus partie de ma routine capillaire. Résultat mes cheveux sont plus foncés…

J’ai longtemps cherché comment les éclaircir naturellement sans avoir besoin d’un séjour à la plage pour cela . Oui l’association sel+mer+soleil marche bien mais si on n’habite pas au bord de la mer comment faire?

Je me rince les cheveux avec une infusion de camomille une fois par mois. J’essaie de le faire plus souvent au printemps-été (quand il y a du soleil).

Sinon une autre recette que j’ai testé et qui marche bien (mais c’est long, sur moi ce n’est vraiment visible qu’au bout de 3 fois)

Ingrédients

  • 2 cuillères à soupe de cannelle en poudre
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de miel liquide
  • si le mélange est trop sec je rajoute de l’infusion de camomille

Recette

  1. Mélanger tous les ingrédients dans un bol en verre/céramique et avec une cuillère ou spatule en bois, éviter le métal pour ne pas que cela s’oxyde.
  2. Mettre le masque sur cheveux humides sans toucher les racines (la cannelle peut irriter  le cuir chevelu)
  3. Couvrir avec du film alimentaire ou avec un sac plastique dédié à vos colorations.
  4. Couvrir d’une serviette (de préférence dédiée à vos colorations).
  5. Laisser reposer 3h. Moi je fais ça le matin (je bosse en télétravail c’est pratique) ou sinon je laisse poser une nuit complète.
  6. Rincer soigneusement.
  7. Si besoin répéter la semaine suivante.

Cela permet d’éclaircir doucement et naturellement les cheveux. Le miel et l’huile d’olive font du bien à mes cheveux, le lendemain ils sont super brillants et doux.

A bientôt.

D.

 

Quand est-ce que je trouve le temps de faire tout ça…

Bonjour à tous.

Alors cette semaine on m’a demandé quand est-ce que je trouvais le temps de faire tous ces produits ménagers et beauté maison. J’ai réfléchit à la question et voici plusieurs pistes:

  1. je ne passe plus 10min dans les magasins à choisir un gel douche, un shampoing, un déo (que je change à chaque fois car je ne suis pas satisfaite du résultat), une crème…
  2. je ne dois même pas sortir de chez moi car j’ai tous les produits à disposition (en gros j’ai 6 produits qui me servent à tout: bicarbonate de sodium, vinaigre, huile d’olive, gel d’aloe vera, eau, huiles essentielles)
  3. au début faire mes produits me prenait pas mal de temps car je n’étais pas bien équipée/expérimentée et que je tâtonnais (il m’a fallut un peu de temps pour trouver ce qui me convenait)
  4. mais maintenant que j’ai tout trouvé je suis
    1. hyper efficace
    2. j’ai tous les produits qu’il me faut à la maison avec la casserole/le fouet/les récipients pour faire et contenir mes produits
  5. les produits que je fais me durent plusieurs mois (lessive, produit lave-vaisselle, crème pour le visage, savon…) du coup je fais des sessions 1 fois par trimestre en moyenne et je suis tranquille pour les 3-6mois qui suivent
  6. je prends plaisir à faire tous ces produits car ils sont simples à réaliser et efficaces du coup je ne vois pas ça comme une corvée mais plutôt comme un mini-atelier cuisine.

Pour vous donner une idée voici tout ce que je fais, le temps que ça me prend et la fréquence à laquelle je le fais, le tout ordonné par ordre décroissant.

produits

Comme on peut le voir, la crème pour le visage est ce qui me prend le plus de temps. Le savon à froid vient en 2ème position mais là une session de savon me fait facilement l’année. La lessive vient en 3ème car je râpe moi même le savon. Ces 3 produits sont aussi ceux qui me coûtaient le plus cher avant de passer à la version maison. Du coup je fais surtout une grosse économie d’argent 🙂

En gros je passe 11h par an, allez disons 15h en arrondissant largement pour faire ces produits, ça fait 1h15 par mois

Mais encore une fois c’est car j’ai adopté des recettes simples avec des produits polyvalents qui me servent à tout… 

A bientôt.

D.

 

 

Les emails, internet et le gâchis d’énergie

Bonjour.

Alors on se dit que maintenant avec internet et les pc tout est électronique donc c’est mieux pour la planète, moins de papier=moins de déforestation. Mais non non non…

Selon le rapport “Impacts of Information and Communication Technologies on
Energy Efficiency“, les Technologies de l’Information et de la Communication auraient contribué en 2005 à hauteur de 2 % aux émissions européennes de gaz à effet de serre.

Chaque envoi de courrier électrique provoque des émissions d’équivalent CO2, à raison de 19 grammes par e-mail.

Une étude de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie
estime qu’un employé d’un entreprise de 100 personnes reçoit en moyenne 33 emails et en envoie 58. Soit un total de 1729 grammes de CO2, presque 2kg!

L’agence a aussi estimé que “réduire de 10 % l’envoi de courriels incluant systématiquement son responsable et un de ses collègues au sein d’une entreprise de 100 personnes permet un gain d’environ une tonne équivalent CO2 sur l’année“, en sachant qu’une tonne d’équivalent CO2 est le bilan d’un vol aller-retour New-York /Paris!

Merci à consoglobe pour ces données.

Du coup voici quelques idées pour réduire la facture énergétique de la planète:

  1. Faire au moins 1 jour sans PC/téléphone/internet par semaine et redécouvrir ce qu’était la vie avant les années 2000 (oui sans internet ou quand le forfait internet était de 2h par mois!)
  2. Limiter ses recherches internet très friantes en énergie mais plutôt taper les adresses de sites quand vous connaissez
  3. Utiliser un moteur de recherche vert (ici)
  4. Alléger ses mails. Avant de mettre en pièce jointe on compresse les documents pour obtenir un fichier .zip. L’objectif c’est d’obtenir des pièces jointes qui ne pèsent pas plus de 1 Mo). N’envoyer qu’à un de vos parents ou à une personne d’un couple suffis en général.
  5. Faire le vide dans ses mails. En supprimant 30 mais par semaine on réduirait son émission de CO2 de kg (l’équivalent d’un trajet de 81km en voiture essence). On vide aussi la corbeille.
  6. On bloque les spams qui sont responsables de 17 milliards de tonnes de CO2.
  7. On adopte une messagerie verte, comme newmanity dont les serveurs sont alimentés par des énergies renouvelables.

Avez vous d’autres trucs ?

Vous demandez vous comment on faisait avant internet ? Faites vous déjà 1-2-3 jours sans internet par semaine ?

A bientôt.

D.