Anti-pelliculaire maison

Bonjour à tous.

Alors il y a quelques temps je me suis retrouvée avec des pellicules.

Horreur, malheur, comment faire quand on se lave les cheveux sans shampoing pour utiliser un produit anti-pelliculaire ?!

Du coup j’ai cherché et je suis tombée sur un mélange d’H.E qui a une action anti-pelliculaire sur ce site.

Ingrédients

  • 9 gouttes HE de Lavande vraie (ou 45 gouttes pour plus de produit)
  • 6 gouttes HE de Cèdre (ou 30 gouttes pour plus de produit)
  • 6 gouttes HE de Tea Tree (ou 30gouttes pour plus de produit)
  • 3 gouttes HE de Palmarosa (ou 15 gouttes pour plus de produit)

 

APavecHERecette

Mettre les HE dans un flacon. Idéalement récupérer un ancien flacon d’huile essentielle vide, enlever le petit truc en plastic qui permet de doser goutte à goutte, le remplir avec les 3 HE puis replacer le petit truc en plastic. Fermer.

Mettre 3 à 4 gouttes du mélange dans son shampoing habituel.

Au bout de 2-3 lavages ça devrait déjà aller mieux. Continuez pendant 4 semaines.

 

Pour ma part j’ai mélangé ça à mon ghassoul+eau du coup c’est sympa car ça a parfumé mon shampoing.

 

Et vous, avez-vous d’autres astuces contre les pellicules?

A bientôt.

D.

Déo Ecobio en roll-on (4 ingrédients)

Bonjour.

Il y a un moment je vous avez donné 2 recettes de déo archi-simples à partir de bicarbonate de sodium. Alors pour ceux qui préfèrent les déo « classiques » (en roll-on) voici une recette que j’utilise aussi depuis quelques mois. Monsieur l’adore.

Ce qu’il vous faut, un vieux roll-on en verre rechargeable  de 50mL et les ingrédients de la liste. Si vous aussi vous avez essayé des déo bio à 5-10-15€ il est très probable que le contenant soit en verre et réutilisable (tout n’est pas perdu!)

Ingrédients :

  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • 1 cuillère à soupe d’hydrolat au choix (rose, orange …)
  • 2 cuillères à soupe de gel d’aloe vera
  • facultatif: 3 gouttes d’huiles essentielles au choix (attention car certaines sont déconseillées en cas de grossesse ou maladie)

Recette:

  1. Laver et désinfecter le roll-on (bouillir ou alcool à 90°) et le sécher
  2. Tout mettre dans le roll-on,
  3. Mélanger avec une petite cuillère,
  4. Secouer avant utilisation.

DeoRollOn

Le déo se garde 3 mois . Avec ces doses ça devrait vous faire 1/2 ou 1/3 du roll-on ce qui devrait suffire pour 3 mois et éviter du gaspillage.

Et puis c’est tellement facile qu’on peut en refaire souvent.

Pour les huiles essentielles j’ai testé citronelle-menthe poivrée (unisexe et frais), bois de rose-lavande (plus féminin).

A bientôt.

D.

Slow life, 3 choses à tester

 

slow

 

Bonjour.

Alors de plus en plus souvent j’entends le mot ‘slow’: la slow food, la slow cosmétique… mais je ne savais pas vraiment ce que c’était.

L’idée de base c’est de lutter contre l’accélération générale en prenant du recul et le temps de vivre. Ce n’est pas de ralentir par principe, mais plutôt de savourer pleinement chaque jour, de « vivre en conscience ».

Ah ça me plaît!

Du coup j’ai voulu partager avec vous, 3 choses à faire afin de vivre de façon plus « Slow »

Instaurer une routine du matin de 10-15min pour se faire plaisir

Se lever 10-15 min plus tôt afin de:

  • se ballader à pieds jusqu’à la boulangerie,
  • faire un peu de sport,
  • lire quelques pages de son magazine/livre/blog préféré,
  • danser sur sa musique préférée

 

Prendre le temps de manger

Que ce soit le petit déj, le déj ou le diner, prendre quelques minutes pour se poser, s’asseoir et manger tranquillement. Même quand on a un milliard de choses à faire, ce n’est pas en mangeant son sandwich en 2min chrono devant son pc qu’on va réussir à tout faire. Alors autant prendre quelques minutes de plus et vraiment se poser et déconnecter.

 

Etre dans le moment présent

Voici le meilleur conseil mais aussi le plus dur. Etre dans le moment présent, ça veut dire que quoique l’on fasse il faut être dedans à 100%.

Si je discute avec quelqu’un, je discute et j’écoute et je ne suis pas en train de faire ma liste de courses pour le soir. De même quand je veux m’accorder une pause café, je me fais une VRAIE pause café c’est-à-dire que je me force à déconnecter de ce que je faisais, je me vide la tête et je savoure mon café/thé tout en discutant loisirs avec mes collègues .

A ne pas être à 100% à ce que l’on fait on passe souvent à côté du meilleur.

 

Et vous vous connaissez le slow ? Vous faites quoi pour savourer pleinement chaque jour ?

A bientôt.

D.

Ma routine beauté, 24h dans ma peau

Bonjour.

Alors je vous parle des recettes et ustensiles que j’utilise pour ça et ça mais concrètement tous les jours ça donne quoi ?

Car on se dit ‘Ah mais elle ne se lave pas les cheveux au shampoing, elle se lave les oreilles sans coton-tige, pas de labello ni de crème pour le visage ni de déo anti-transpirant… Et oui et bien non je ne sens pas mauvais et je suis propre, si si je vous promets!

Depuis 2 ans que je me suis mise à l’ecobio, j’ai pu trouver LA routine qui me convient. Un petit tour avec moi.

Test3

Réveil matin 8heures, j’me réveille comme une fleur, marguerite, 
dans le Macadam a besoin d’un doliprane… Oups désolée ces paroles ne sont pas les bonnes 😉

Donc hop je me lève, direction la douche, je coupe l’eau quand je me savonne. Lavage au savon à froid fait maison: visage et corps. Je fais une fois par semaine un lavage avec savon gommant et sinon je fais un lavage rapide (sauf après sport).  Pas besoin de décaper ma peau de partout tous les jours.

Pour les cheveux c’est 1 à 2 fois par semaine au ghassoul avec un rinçage au vinaigre de cidre dilué dans de l’eau. J’en profite pour me nettoyer les oreilles sous la douches avec le petit doigt et je finis au cure-oreille en sortant.

Je mets du déo maison 5j sur 7 (pour laisser ma peau se reposer aussi un peu). J’utilise 2 versions, en hiver c’est une version avec du gel d’aloe vera + eau florale + bicarbonate de sodium, que je trouve plus facile à appliquer. En été c’est la version solide de la recette.

Quand mes cheveux sont secs je les brosse avec une brosse en bois et poils de sanglier que j’ai depuis pas mal de temps. J’enlève les cheveux de la brosse tous les jour et 1 à 2 fois par semaine je lave ma brosse avec du bicarbonate de sodium.

Petit-déj puis lavage des dents. Avant j’avais une brosse à dent en bambou, dernièrement j’ai essayé le siwak (sorte de bâton) mais je n’ai pas été convaincue. J’utilise donc une brosse à dent ou seule la tête est jetable.

siwak

En ce moment j’utilise un dentifrice en poudre fait maison avec de l’argile blanche, de la poudre d’iris de l’HE d’arbre à thé et de menthe. Avant j’utilisais un dentifrice solive qui ressemble à du savon et de temps en temps le dentifrice version coco (que j’aime beaucoup pour voyager).

Après ça, une fois par semaine je mets de la crème sur mon visage. Et je mets du baume à lèvres maison aussi tous les matin (en hiver).

La journée se passe et hop il est l’heure de se coucher. Brossage de dents, lavage de main et nettoyage du visage. Cette fois j’utilise une eau florale sur un disque à démaquiller en tissus fait à partir de coton bio ou d’un vieux T-shirt.

Quand je suis maquillée soit j’utilise de l’huile d’olive pour enlever le mascara, soit du lait (ça marche très bien!).

Quand j’ai la peau qui tire au niveau des jambes je mets de l’huile d’olive ou du beurre de coco ou du beurre de karaté. Un peu de baume pour mes lèvres et hop je me mets au lit.

L’ensemble de tous les ingrédients que j’utilise se résume à:

  1. Savon (Huile, soude, eau)
  2. Shampoing ( ghassoul, HE ylang ylang, vinaigre de cidre, eau)
  3. Baume lèvres (cire d’abeille, huile, HE pour parfumer)
  4. Déo ( huile de coco, bicarbonate de sodium, fécule de mais ou aloé era + eau florale +bicarbonate de sodium)
  5. Dentifrice (Argile, poudre d’iris, bicarbonate, HE ou huile de coco + bicarbonate de sodium )
  6. Crème visage (huile, hydrolat, gel d’aloe vera, lécithine de soja, extrait de pépin de pamplemousse)
  7. Démaquillant (lait ou huile ou eau florale)
  8. Hydratant corps (huile ou beurre végétal)

Soit un total de 15 ingrédients différents max. La plupart des’ingrédients comme le bicarbonate de sodium ou l’huile me servent pour plusieurs produits. Super pratique pour moi qui ne suis pas une pro du rangement…

A bientôt.

D.

 

 

 

 

 

Exit le gel douche. ça y est c’est finit!

Bonjour à tous.

Alors vous avez voté, le prochain article est donc un retour d’expérience 🙂

Alors j’ai dû me creuser un peu la tête mais j’ai trouvé!

Aujourd’hui je partage avec vous mes impressions après 2ans sans gel douche!

Alors je reviens un peu en arrière.

A la base l’envie d’arrêter venait du fait que ce n’était pas très bon pour la planète, en effet ces produits contiennent des détergents qui finissent dans la nature. J’ai aussi une peau très sensible du coup j’ai des plaques rouges assez facilement au contact de n’importe quel gel douche et ça gratte. Donc c’était l’envie première et on est passé à des gels douches et shampoings bio, plus propres pour l’environnement et pour la santé. C’était déjà un bon début. Par la suite on a voulu réduire/arrêter de générer des déchets. Du coup la seule solution était le savon. Bon alors tout le monde connait le savon et franchement… ça tire vite la peau. On est passé au savon de Marseille mais pour le visage je trouvais pas ça top.

Le savon d’Alep c’était mieux mais Monsieur n’aimait pas. Il a donc cherché sur le net et trouvé les savons à froid (je vous parlais du stage que j’ai fait ici)

Le savon à froid j’en suis complètement fan!

Grâce au procédé de fabrication à froid, la glycérine, source hydratante, est naturellement présente dans le savon. Du coup le savon ne dessèche pas la peau. C’est tout doux pour le visage et en plus c’est hyper écolo et économique. Le savon duuuuuuuuuuure longtemps. C’est parfumé aux huiles essentielles du coup moins de risque d’allergies.

Ce que j’ai pu notre depuis que nous sommes passés au savon à froid:

  • au début je trouvais que ça moussait moins que le gel douche mais je me suis vte habitué et en fait ça dépend pas mal du savon,
  • maintenant je mets beaucoup moins de crème hydratante, 1 à 2 fois par semaine même en hiver. Finit la peau desséchée. Pour le reste du corps c’est encore plus flagrant! je mets de la crème sur les jambes seulement quand je m’épile! Pour monsieur c’est pareil. A noter, notre crème hydratante est aussi faite maison avec de l’huile, de l’eau florale et du gel d’aloès Véra.
  • on fait des économies de folie, le savon dure plusieurs mois (5€ le savon ) ! Je le coupe en 2 afin de changer de type de savon régulièrement et ne pas me lasser de l’odeur (en ce moment c’est olive et romarin avant c’était ylang ylang et encore avant c’était orange douce et cacao)
  • Pas de déchet 🙂 youpiiiiii ! Avant on achetait nos savons en vrac quand on venait à bordeaux (on en prenait 2 tous les 6 mois) maintenant j’en fais moi-même et j’en distribue au copain et à la famille. Bientôt je me mettrais à la formation à la maison pour la famille…
  • je sens bon (je ne sentais pas mauvais avant, soyons clair hein?)
  • j’ai BEAUCOUP moins de plaques rouges voir pas du tout.
  • je prends plaisir à me laver avec des savons qui contiennent du cacao, des huiles essentielles, sont colorés au curcuma ou à l’argile, ont des fleurs dedans ou des graines de pavot pour un effet gommant! C’est un vrai plaisir et quand le savon est au cacao, c’est du VRAI beurre de cacao et pas un faux truc qui sent la danette!
  • et le dernier truc que je trouve génial c’est que pour voyager c’est pratique. Pas de stress à l’aéroport car ce n’est pas liquide. ça ne prend pas de place et ça ne pèse rien (max 100g) et en plus selon le savon je peux aussi l’utiliser pour les cheveux!

Alors voilà, pour rien au monde je ne reviendrais au gel douche et je pense que nous allons convertir les amis à qui nous en avons distribué.

Et vous vous lavez avec quoi ? ça vous plaît pour quelle raison? Voudriez vous ou avez vous déjà essayé le savon à froid? Alors ?

D.

sav2.pngsav1.png

21 jours sans me laver les cheveux

Bonjour à tous.

Voilà j’ai profité de mes 3semaines de vacances pour ne pas me laver les cheveux, faire une cure de shampoing faire une cure de sébum.

Merci à ma partenaire de voyage qui a supporté mes cheveux sales tout ce temps et n’a pas eu trop honte de moi 😉

Pourquoi je me suis « infligée » ça?

Vous avez peut-être vu cet article d’Antigone qui parle du No-poo et la fameuse période d’un mois sans se laver les cheveux afin de détoxiquer sa tête?

Si ce n’est pas le cas voisin un petit récap.

Le no-poo késako?

Le ‘no-poo’ (pour ‘no-shampoo’), c’est-à-dire que le lavage des cheveux ne s’effectue plus avec du shampoing classique mais avec d’autres alternatives plus douces pour les cheveux et également la planète: ghassoul, poudre de shikakai, bicarbonate de sodium, etc. Certain(e)(s) arrivent même à ne se laver les cheveux qu’à l’eau!

Oui mais pourquoi?

Parce que les shampoings lavent tellement bien qu’ils enlèvent aussi le sébum de nos cheveux et ce sébum c’est justement ce qui les protège et les rend beaux. Du coup le shampoing agresse nos cheveux, qui réagissent en produisant encore plus de sébum pour compenser et c’est un cercle vicieux: plus on les lave, plus nos cheveux ont besoin d’être lavés car trop agressés.

Les étapes du no-poo

Avant de pouvoir ne se laver les cheveux qu’à l’eau il faut pouvoir arriver à espacer les shampoings, ensuite on passe à une méthode plus douce: ghassoul pour ma part.

Enfin il est fortement conseillé de faire 1 mois sans lavage…

Pour ma part cela fait plus de deux ans que j’ai arrêté  le shampoing classique et près de 18mois que j’ai bien espacé mes « shampoings » (ghassoul uniquement et rinçage au vinaigre de cidre+eau froide).

Pendant une période de 6mois j’ai essayé différentes méthodes: le savon de Marseille, le savon d’Alep, la poudre de Shikakai, l’argile blanche, l’argile verte, le ghassoul.

Ce qui marche le mieux pour moi reste le ghassoul. Mais je dois quand même laver mes cheveux tous les 4-5 jours. Ce qui n’est pas mal quand je pense que j’étais à tous les 2 jours avec du shampoing classique.

Je n’avais jamais eu l’occasion de faire 1 mois sans rien et pourtant c’est le petit truc qui fait la différence apparement. J’ai voulu essayer…

Voici mes impressions.

J1-j2-j3 mes cheveux sont ok. Je les brosse tous les jours et lave ma brosse.

J4 ça commence à être bof bof surtout à l’arrière d’après ce que me dit ma copine de voyage. Je brosse quand même et lave ma brosse longuement.

J5-j6-j7 là j’ai honte de mes cheveux, c’est gras,je n’ose même pas les brosser de peur de les plaquer encore plus. J’ai fait un shampoing sec à j5 ou j6 mais ça n’a arrangé les choses que pendant une demi-journée. Ma copine a honte de moi aussi… Je sors avec un chapeau quand le soleil tape.

Points positifs: mes racines sont cra-cra mais les points sont belles. Ça ne sent pas mauvais et ça ne gratte pas.

J8: on fait une rando de 3h où il pleut non stop. Après ça mes cheveux sont vachement plus beaux! En rentrant je prend une douche froide ou j’en profite pour me laver le crâne avec les doigts (pas de savon ni rien) et ça a le don de presque laver mes cheveux. Je brosse mes cheveux quand ils sont secs et franchement je me retrouve comme à j3 🙂

J9 à j14 on est en bord de mer et du coup je me baigne tous les jours. À la fin de la journée je rince mes cheveux à l’eau froide et frotte légèrement mon crâne pour enlever le sable. Je brosse mes cheveux 1 jour sur 2 max.

À voir mes cheveux sont bof bof mais pas aussi cra-cra qu’à j7. Et puis à la mer ça me donne un effet plage ce qui est plutôt sympa.

Points positifs: Ça ne sent pas mauvais et ça ne gratte pas.

Points négatifs: au toucher c’est comme si ça collait un peu.

J15, j16 On retourne dans les terres, je me brosse tous les matins. Mes cheveux ne collent plus et sont pas trop mal.

J17-j18 retour à la mer. Mes cheveux collent moins. je les rince à l’eau froide et je les brosses 1 jour sur 2. Je me lave le crâne pour enlever le sable. Mes cheveux sont supportables.

Points positifs: Ça ne sent pas mauvais et ça ne gratte pas. Je trouve ça fou après 18jours.

J19-j20-j21 je brosse tous les jours le matin. Mes cheveux n’ont pas l’air frais mais pas si affreux non plus. Quand je pense que je suis à j20 avec juste 1 shampoing à sec et des passages à l’eau froide je n’en reviens pas. Ma copine de voyage non plus!

Points positifs: Pas d’odeur ni de démangeaisons. Mes cheveux ont l’air d’être à J3 🙂

Points négatifs: Au toucher par contre c’est très désagréable.

 

À la base je pensais me laver les cheveux avant de reprendre l’avion mais vu que ce n’était pas si horrible et qu’après 24h de voyage je n’allais pas me sentir fraîche, j’ai voulu pousser jusqu’à J21 🙂

Je n’ai malheureusement pas de photo de J21.

Voici J22 après un lavage au ghassoul avec rinçage au vinaigre de cidre.

Mes cheveux sont très doux, souples, ont du volume. Ils brillent beaucoup et ils ont bien poussés. J’adore!

J1

 

Voici le 2e jour après lavage: Mes cheveux sont encore plus beaux et brillants!

J2
J2b

Je vais voir combien de jours je tiens sans les laver.Et vous êtes-vous  no-poo addict ? Voulez vous essayer? Avez-vous déjà essayé ? Vous en pensez quoi ?

A bientôt.

D.

Dentifrice maison Ecobio

Bonjour à tous.

Savez vous que dans le dentifrice on trouve du fluor (contre les caries) ou des agents blanchissants à base de peroxyde…

Si l’on en croit les statistiques de l’OMS, le fluor, contrairement aux idées reçues ne serait pas utile pour prévenir les caries dentaires, pire encore, il serait dangereux pour la santé… A bien y regarder la composition de certains dentifrices laisse un peu songeur.

C’est pourquoi aujourd’hui j’ai voulu essayer le dentifrice maison.

J’ai trouvé la recette dans un magasine et je l’ai testée illico.

Dentifrice maison antiseptique anti-caries et anti-tâches

dentifrice1Ingrédients

  • 100g d’huile vierge de coco
  • 30g de xylitol
  • 1 cuillère à soupe rase de bicarbonate de soude
  • 30g d’argile blanche
  • 3gouttes d’H.E de citron (options: H.E. de menthe et anis pour l’haleine, clous de girofle et cannelle antiseptiques et anti-microbiens)
  • 1 petit moule à dosettes (moules à petits glaçons par exemple ou comme moi un moule récup)

ingredients

Recette

  1. Mélangez l’argile, le bicarbonate, le xylitol et les HE dans un bol bien propre.
  2. Faites fondre au bain marie l’huile de coco et incorporez-la au mélange sec en remuant avec une fourchette. Le mélange doit être semi liquide, sinon rajoutez un peu d’huile.
  3. Remplissez le moule et laissez durcir 1h au congélateur.
  4. Prélevez le reste de dentifrice et mettez dans une boite.

Conservation: dans la salle de bain au sec et à l’abri de la chaleur ou au frigo.

Pour ma part en guise de moule j’ai utilisé une plaquette vide d’anciens médicaments (que j’ai lavé avant) et j’ai mis le reste dans un pot en verre et je prélève à la cuillère.

dentifrice2

Utilisation:

  • Il suffit de déposer une petite dose de la taille d’un chewing-gum dans la bouche et de se brosser es dents durant 3min.
  • Rincez la bouche à l’eau claire.

Mes impressions

J’ai beaucoup aimé cette recette simple à réaliser avec peu d’ingrédients. 

Pour ce qui est du xylitol on peut en trouver ici en ligne. Ca fait aussi office de sucre.

L’argile blanche je l’utilise déjà pour mes cheveux (ça donne du volume!) et le bicarbonate me sert dans toute la maison et aussi dans le déo etc…

J’ai utilisé une HE de menthe poivrée que j’utilise pour la crème hydratante de monsieur.

C’est économique surtout si on se sert/ressert de ce que l’on a déjà à la maison.

Les sensations

j’ai bien aimé le goût léger de coco. L’aspect est un peu étrange et le fait que ça ne mousse pas aussi mais on s’y fait bien. Je m’attendais à ne pas aimé le goût salé mais je ne l’ai pas ressentit (vive le xylitol et la coco).

Bref je vais en refaire et je vais essayer de ne me brosser les dents que avec ça. Retour d’expériences d’ici quelques semaines.

Gros points positifs, pour un week-end je peux emmener juste le nombre nécessaire de ‘dosettes’ 🙂

A bientôt.

D.

Faisons du savon autrement et simplement

Bonjour à tous.

Le weekend dernier j’ai fait un stage de saponification à froid et c’était super. C’était mon cadeau d’anniversaire (merci tout le monde!!!!!)

Mais, c’est quoi la saponification à froid ? C’est un procédé qui permet de faire du savon, à froid, en mélangeant différents ingrédients.

Concrètement il y a les savons cuits au chaudron (comme le vrai savon de Marseille) qui nécessite que les ingrédients soient mélangés et cuits en même temps pendant des heures et il y a la saponification à froid. Grâce au procédé de fabrication à froid, la glycérine , source hydratante, est naturellement présente. (A l’échelle industrielle, un savon conserve rarement sa glycérine naturelle).

Bon je ne vous parle pas de gels douche et autre savons que l’on trouve dans les grands supermarchés qui ne sont autres que des détergents et de l’eau … Ce sera le sujet d’un autre article.

Alors pour faire un savon, en gros, il faut

  1. des huiles,
  2. de la soude caustique
  3. et de l’eau.

Tout cela va réagir ensemble (saponifier) et donner un super savon qui ne dessèche pas la peau!

Ce que j’ai particulièrement aimé c’est la transparence et la simplicité des recettes:

  • il faut 3 ingrédients seulement,
  • on peut décliner à l’infini quel type d’huile on veut: huile d’olive,  de lin, de tournesol, de coco, de chanvre, ou beurre de karaté ou tout ça à la fois,
  • si on veut du parfum on rajoute des huiles essentielles;
  • si on veut de la couleur on rajoute des argiles, de pétales ou des épices,
  • si on veut de la texture pour un effet gommant on peut rajouter des flocons d’avoines moulus, du café, des fleurs et autre…
  • on peut très facilement faire des savons bio en prenant tous les ingrédients bio (huiles, argiles, pétales, H.E…),

L’autre point positif c’est qu’en terme de matériel il ne faut pas grand chose non plus.

On peut facilement en faire des savons surgras qui ne dessècheront absolument pas la peau même si on se lave avec tous les jours. Je peux vous l’assurer, ça fait plus d’un an que je me lave avec des savons à froid.

Et c’est super économique! Le savon dure trèèèèèèèèèès longtemps!

Nous étions une petite dizaine à participer au stage. Des gens de tout âge et de tout horizon mais ayant tous la même volonté: contrôler ce qu’on met sur sa peau/ses cheveux pour se laver et contrôler ce qui repart dans l’eau afin de ne pas polluer/moins polluer.

Pour vous mettre un peu l’eau à la bouge (si si) on a réalisé des savons surgras (entre 5 et 8%) :

  • au miel, à l’orange douche et flocons d’avoine pour un effet exfoliant,
  • à l’huile d’olive et sans aucune H.E. pour les peaux sensibles,
  • aux argiles vertes et grises, aux H.E. de romarins/eucaliptus et pavot pour un effet revigorant,
  • au beurre de cacao, à la lavande, au bois de cèdre et aux pétales de fleurs.

SavonsaFroidOn en aurait presque mangé!

Bref si vous aussi vous voulez apprendre à faire du savon car c’est rigolo/écologique/économique/biologique n’hésitez surtout pas à vous renseigner car c’est très facile. J’ai vu aussi qu’il y a des livres et des tutoriels sur internet. Je ne sais pas trop ce que ça vaut. Renseignez vous bien avant car la manipulation de la soude n’est pas anodine. N’hésitez pas à me demander aussi.

A bientôt.

D.

 

 

Exit la pilule: bilan après 6 mois

Bonjour à tous.

J’ai arrêté la pilule il y a 6 mois maintenant (déjà?!).

Je vous livrai ici mes observations à 1 semaine d’arrêt, 1 mois et 2 mois .

Après 6 mois voici ce que je peux vous dire de mon expérience.

Libido:

En hausse par rapport à quand j’étais sous pilule.

Cheveux:

Mes cheveux sont moins gras qu’avant l’arrêt de la pilule mais j’ai aussi beaucoup changé ma façon de manger et de me laver depuis ces derniers 6-18 mois).

Peau:

Je suis passée par une phase peau pas très jojo. Et oui c’est arrivé entre le 2 et 6ème mois: petits à gros boutons douloureux un peu partout et même dans le cou (l’horreur). J’ai diminué ma consommation de produit laitier et de sucre pour essayer de lutter contre ce problème. Je me suis mise à boire quotidiennement de la tisane d’achillée millefeuille. Je parle de la crème « SOS boutons » que j’utilisais et de la tisane ici. Ca m’a bien aidée et maintenant je retrouve une peau presque nette (ouf 🙂 ).

Bien-être général:

  • Je « sens » arriver mes règles, c’est assez surprenant.
  • Mes règles sont légèrement douloureuses le premier jour ou juste avant mais c’est tout.
  • Je suis plus fatiguée et j’ai des sautes d’humeur la veille et/ou pendant les règles.
  • Je me sens plus libre  et plus heureuse et je pars en week-end/vacances l’esprit tranquille.

 

Ma nouvelle contraception:

  • Beaucoup de gens me demande ce que j’utilise aujourd’hui comme contraception. J’ai voulu passer au stérilet mais vu le prix élevé et le fait que je ne pensais pas le garder plus de 2 ans je me suis dit que je passerais sûrement au stérilet plus tard.
  • J’utilise la symptothermie accompagnée de préservatif/diaphragme.
  • Il est vrai que la pilule est confortable, il suffit (juste) de la prendre et on ne pense à rien. Dès qu’on passe à des méthodes plus douces il y a une phase d’adaptation plus ou moins longue. Pour ma part je ne maîtrise pas encore la symptothermie ni le diaphragme mais j’apprends beaucoup sur mon corps.
  • Le mieux est de discuter avec votre gynécologue en lui expliquant pourquoi vous ne voulez plus prendre la pilule et essayer de trouver ensemble une contraception adaptée.

Economie:

Sachant que ma pilule n’était pas remboursée et étais assez chère j’économise environ 10€/mois.

En ce qui me concerne je suis vraiment heureuse d’avoir arrêté et pour rien au monde je ne voudrais revenir à la pilule malgré les désagréments que j’ai rencontré et le fait que je ne maîtrise pas encore à 100% ma nouvelle contraception.

Si vous avez des questions ou remarque n’hésitez pas.

D.

Mes économies depuis l’Ecobio

Bonjour à tous.

Voilà cela fait 1,5 ans que je me suis mise à l’Ecobio. Près de 18 mois d’essaies en tout genre, de réussites, de gros loupés (si si), de surprises et… d’économies!

Cela faisait longtemps que je voulais compter les économies faites depuis que:

J’ai essayé de compté ce que cela me coûtait avant et après l’Ecobio. Je n’étais pas une grande consommatrice de produits de beauté, maquillage ni même produits ménagers, j’avais juste le minimum je dirais.

Voici un récapitulatif de mes dépenses que j’ai essayé d’estimer par mois. Notez que pour le ménage ce sont les estimations pour un F4 où nous vivons à 2.

economie

Bref pour quelqu’un comme moi qui ne se maquille que rarement, n’utilisais pas beaucoup de produits ni pour le corps ni pour le visage et avait le minimum des produits pour le ménage j’ai estimé à 360€ les économies que je réalise par an. Je trouve ça énorme sachant que je n’était pas déjà une grande consommatrice.

C’est en ménage et en hygiène féminine que la différence est la plus grande.

Cela me paye le billet pour les vacances de cet été 🙂

Et vous alors qu’elles seraient vos économies ?

A bientôt.

D.