Les emails, internet et le gâchis d’énergie

Bonjour.

Alors on se dit que maintenant avec internet et les pc tout est électronique donc c’est mieux pour la planète, moins de papier=moins de déforestation. Mais non non non…

Selon le rapport “Impacts of Information and Communication Technologies on
Energy Efficiency“, les Technologies de l’Information et de la Communication auraient contribué en 2005 à hauteur de 2 % aux émissions européennes de gaz à effet de serre.

Chaque envoi de courrier électrique provoque des émissions d’équivalent CO2, à raison de 19 grammes par e-mail.

Une étude de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie
estime qu’un employé d’un entreprise de 100 personnes reçoit en moyenne 33 emails et en envoie 58. Soit un total de 1729 grammes de CO2, presque 2kg!

L’agence a aussi estimé que “réduire de 10 % l’envoi de courriels incluant systématiquement son responsable et un de ses collègues au sein d’une entreprise de 100 personnes permet un gain d’environ une tonne équivalent CO2 sur l’année“, en sachant qu’une tonne d’équivalent CO2 est le bilan d’un vol aller-retour New-York /Paris!

Merci à consoglobe pour ces données.

Du coup voici quelques idées pour réduire la facture énergétique de la planète:

  1. Faire au moins 1 jour sans PC/téléphone/internet par semaine et redécouvrir ce qu’était la vie avant les années 2000 (oui sans internet ou quand le forfait internet était de 2h par mois!)
  2. Limiter ses recherches internet très friantes en énergie mais plutôt taper les adresses de sites quand vous connaissez
  3. Utiliser un moteur de recherche vert (ici)
  4. Alléger ses mails. Avant de mettre en pièce jointe on compresse les documents pour obtenir un fichier .zip. L’objectif c’est d’obtenir des pièces jointes qui ne pèsent pas plus de 1 Mo). N’envoyer qu’à un de vos parents ou à une personne d’un couple suffis en général.
  5. Faire le vide dans ses mails. En supprimant 30 mais par semaine on réduirait son émission de CO2 de kg (l’équivalent d’un trajet de 81km en voiture essence). On vide aussi la corbeille.
  6. On bloque les spams qui sont responsables de 17 milliards de tonnes de CO2.
  7. On adopte une messagerie verte, comme newmanity dont les serveurs sont alimentés par des énergies renouvelables.

Avez vous d’autres trucs ?

Vous demandez vous comment on faisait avant internet ? Faites vous déjà 1-2-3 jours sans internet par semaine ?

A bientôt.

D.

6 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *