vue2

Mes vacances en tant qu’helper, conclusion

Bonjour à tous.

Bon bah voilà, les vacances sont vraiment finies et il fait frooooooiiiiiiiiiid. En espérant me réchauffer un peu voici ma conclusion sur mes vacances en tant qu’helper.

Pour ceux qui n’ont pas suivi, je voulais faire des vacances différentes cette année et sur mes 20 jours de vacances j’en ai passé 15 à filer un coup de main à Anna qui a un gîte et un début de ferme pédagogique et un potager en Toscane (article ici)

vue2

la vue depuis la terrasse d’Anna

 

Ce à quoi je m’attendais

Justement je ne savais pas trop. Je ne voulais pas trop y penser et plutôt me laisser surprendre.

Anna m’avait dit que la 1ère semaine je serais seule et que par la suite il y aurait un espagnol qui se joindrait à nous. Du coup j’imaginais des discussions en anglais avec tous ces gens 🙂

Ce qu’il en a vraiment été

Je suis arrivée, on m’a récupéré à la gare et j’ai été intégré à la famille dès le 1er soir.

On m’a donné des draps propres, serviettes, nourriture pour le lendemain matin. On m’a présenté les 3 ânes et on m’a laissé m’installer dans l’appartement des Helper (que moi en l’occurrence à ce moment là!) puis on est venu me chercher pour manger. Bref une arrivée mieux que ce que j’aurais pu imaginer 🙂

Par la suite j’ai toujours mangé avec Anna et sa famille, juste le petit déj en solo.

On commençait à bosser vers 8h-8h30 jusqu’à environ 11h30 (quand il commençait à faire trop chaud). Ensuite on allait manger puis sieste (j’adore l’Italie pour ça!) et on reprenait vers 15h jusqu’à 18h max.

Ce que j’ai fait:

  • nourrir et promener les ânes,
  • désherber, entretenir le potager,
  • ramasser des pommes,
  • ramasser les feuilles mortes et arroser le jardin,
  • nettoyer le gîte,
  • préparer un repas de bienvenue pour les touristes,
  • ramasser des figues et les faire sécher,
  • vendanger,
  • peindre un abri en bois,…

J’ai eu 2 jours de libre et 2 demi journées, Anna m’a prêté sa voiture pour que j’aille visiter les environs.

Le 2ème helper a annulé 3 jours avant d’arriver du coup j’étais seule avec Anna et sa famille.

Ce que j’ai beaucoup aimé

  • être tout le temps dehors
  • me sentir utile et faire toutes ces choses qui sont tellement éloignées de mon boulot devant le pc 8h/jours 5j/7
  • cuisiner et découvrir de nouveaux plats
  • faire de bonnes nuits au calme (couchée à 22h max, et silence total dans le village)
  • partager le quotidien de cette famille italienne
  • l’huile d’olive qu’Anna produit et son miel aussi et tous les produits qu’elle faisait maison (non je n’ai pas fait que de manger!!)
  • la soirée pizza tous ensemble juste avant mon départ. Avec un four à pizza dans le jardin et chacun qui faisait sa propre pizza…. hummmmmm!

Ce que j’ai moins aimé

  • Faire les vendanges une matinée (je n’avais pas « signé » pour ça, c’était physique et surtout il a fait très froid puis très chaud)
  • Ne pas savoir ce que je devais faire plus de 30sec avant de le faire (Anna…. manquait un peu d’organisation… c’est un peu agaçant des fois)
  • Porter des habits de travail pendant 15jours (quelle joie de se faire belle en mettant une robe et en ayant les ongles propres après ça!)

Ce que j’ai appris

  • Qu’avoir un gîte, des animaux et un potager c’est beaucoup de boulot et ça veut dire que tu bosses tous les jours (d’ailleurs les ânes ça réclament à manger en faisant HiHan HiHan quand tu es à la bourre)
  • Que vivre à la campagne c’est quand même plus sympa et que ça permet aussi de plus vivre avec les saisons, le temps qu’il fait.
  • Que les fleurs de citrouille et de courgette se mangent et que c’est délicieux!
  • Que les figues séchées c’est LOOOOOOONNNNNG à faire.
  • Que les ânes n’aiment pas la pluie.
  • Qu’on peut faire du pesto de choux noir (mais je n’ai pas goûté)
  • Comment faire LE tiramisu italien.
  • Ce que c’était une Cecina (je vous donne la recette dès que j’arriverais à la reproduire)
  • Comment on fait de l’huile d’olive (oh qu’est-ce qu’elle était booooonne!)
  • Quelques mots d’italien…

Est-ce que je le referais ?

Pas pour le moment. J’ai été contente de faire ça car ça me trottait dans la tête depuis longtemps mais je me rends compte que j’aime bien mon confort (quand c’est propre, rangé) et du coup en faisant du helping tu ne peux pas forcément avoir tout ce que tu veux. Donc oui peut-être un jour ou peut-être si je fais un voyage de plusieurs mois car ça permet de se poser un peu.

route

sur la route un soir

visite de San Gimignano

visite de San Gimignano

vue

la vue depuis le jardin un matin, c’était magique

 

 

Et vous vous penser à faire du helping/wwoofing ? Vous connaissez des gens qui l’ont fait?

D.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *