Passer à l’Ecobio est-ce que ça revient cher ?

Bonjour à tous.

J’ai réfléchit toute la semaine sur mon prochain article et finalement je n’avais pas à chercher très loin. La semaine dernière j’ai eu une discussion houleuse animée à propos de l’écologie/du bio avec quelqu’un. L’une des phrases qui m’a interpelée était: « Le bio ça coûte cher, tout ce qui est écolo ça coûte cher ! »

Alors voici ma réponse: NON ça ne coûte pas plus cher, au contraire!

On assimile souvent les trucs bio/écolo à de la nourriture saine, des vêtements 100% coton bio, des crèmes à base de bave de je-ne-sais-quel-animal et du coup forcément on associe ça au petit magasin bio d’à côté qui vend des céréales, certes bio, mais à 6€ le paquet contre 3€ si on prend une marque classique dans un supermarché classique.

Alors faisons la distinction tout de suite: pour moi il y a Bio et il y a, ce que j’appellerais ‘l’Ecobio’.

Le bio c’est effectivement faire attention au contenu, il est fait de trucs naturels-biologiques sans médicaments et autres ingrédients peu sympathiques.

L’Ecobio, selon moi, c’est essayer de prendre soin de soi (et de la planète) en faisant attention au contenu (pas de poulet OGM) ET de prendre soin de la planète (et de soi) en faisant attention au contenant également (pas de plastique ni de produits toxiques et pas de gaspillage).

Donc vivre ‘juste bio’ cela peut revenir plus cher, vivre Ecobio : NE REVIENT PAS CHER.

Pourquoi ?

Parce que vous apprenez à:

  • revoir (et inévitablement réduire) vos besoins,
  • repenser vos achats,
  • (ré)inventer vos moyens.

Je m’explique.

1) Revoir puis réduire vos besoins

Avant de se lancer dans un mode de vie Ecobio il faut déjà faire le point sur ce qu’on a, ce qu’on utilise et ce dont on a VRAIMENT besoin.

Par exemple cette énième paire de chaussure est-ce que j’en ai vraiment besoin? Car après tout il y a déjà cette autre paire là que je ne  mets pas souvent jamais car elles sont trop hautes/ font trop habillées/sont pas très confortables à moins que je reste assise toute la journée/ça va que avec une robe et j’en met pas souvent jamais (choisissez la réponse qui vous convient).

Et puis dans ma salle de bain j’ai 46000 produits, un shampoing pour quand j’ai les cheveux abimés, un autre pour leur donner du volume, j’ai aussi une crème pour ceci, un masque pour cela, un déo bille pour la journée, un déo « pschiit » pour le sport. Bon c’est vrai ça prend un peu de place mais bon c’est pas grave, hein ???

Et bien si, c’est grave pour :

▪   notre porte-monnaie!

Avez vous déjà comptabilisé combien vous avez coûtées toutes ses crèmes, toutes ses chaussures, ses produits d’entretien ? Honnêtement rien qu’en crème et produit de beauté on obtient un chiffre à 2 zéros en 3min top chrono.

▪   la planète !!!

Tout ses packaging, tubes, pots, cartons etc. ça va finir où ? Et concrètement ça sert à quoi tout ça ? Ah oui, à faire en sorte que des mecs hyper riches deviennent encore plus riche, en se foutant totalement de la planète et de nous car, soyons franc, leur intention est juste de nous faire croire que nous avons besoin de leur produit et que ça va révolutionner notre vie!

Donc, en revoyant nos REELS besoins, on devrait se rendre compte qu’il y a beaucoup de choses que l’on utilise car ça nous a été dicté mais qu’en réalité, on s’en passe très bien.

Pour ma part j’ai remplacé la majorité de nos produits ménagers en mixant 3 ingrédients (Bicarbonate de sodium, vinaigre blanc, et savon de Marseille) et c’est fou comme ça m’a simplifié la vie et comme ça a vidé mes placards. Et ça nous a fait économiser pas mal d’argent !!!

2) Repenser vos achats

Du coup maintenant vu qu’on a fait un peu de place, qu’on a identifié nos vrais besoins et qu’on essaie de ne pas utiliser de produits toxiques pour nous ou l’environnement on a clairement envie de continuer. Du coup sans s’en rendre vraiment compte on devient plus sensible au packaging et autant que possible on revient aux basiques non emballé et aux produits non-finis… Les fruits et légumes, le rayon boucherie, le poissonnier etc.

Alors oui changer sa façon de faire les courses ça prend du temps, il faut aussi apprendre quelques automatismes (toujours avoir un cabas en tissus sur soi!) réussir à convertir son partenaire/sa famille même des fois. Mais le bénéfice à en tirer est tellement bon.

Concrètement s’agissant de l’alimentaire, aujourd’hui:

  • J’achète beaucoup plus de fruits et légumes,
  • Je bois l’eau du robinet (je ne vais pas payer pour alors qu’on a la chance d’avoir de l’eau potable qui soit bonne)
  • J’ai mes petites habitudes au rayon charcuterie et franchement un Hachis Parmentier maison avec un steak acheté à la boucherie et haché soi-même c’est juste DELICIEUX!

Concernant les produits de beauté, tout simplement je n’en achète plus, je finis les quelques crèmes qu’il me reste et pour le reste je me fais mes mixtures maison et j’adore ça. C’est un peu comme de la magie et c’est ridicule tellement c’est simple des fois!

Concernant les vêtements, je n’achète plus du tout depuis 3 mois, en ce moment au contraire je revends des choses. En ouvrant mon armoire je me suis rendue compte qu’il y a avait des choses que je n’avais pas mis depuis plus d’un an. Ca sert à quoi de les garder ? Rien ça me prend de la place et on en manque déjà cruellement, donc hop à vendre sur internet. Et du coup je redécouvre des vêtements que j’adore mais que je ne mettais pas souvent car je ne les voyais juste pas dans tout ce bazar  🙂

Quand je décide finalement d’acheter quelque chose: je regarde si je ne peux pas l’avoir d’occasion quelque part (en général si et très facilement) et si non je choisis des matériaux durables et non toxiques ni pour moi ni pour la planète (cuire, coton, bois, verre, inox)

3) Inventer vos moyens

C’est ce que je préfère dans tout le processus. Inventer des choses, préparer mes produits d’entretien ou de beauté, réutiliser un objet d’une façon différente.

Beaucoup de produits peuvent servir à plusieurs choses, il faut juste se créer son TOP 5 ou TOP 10 de produits multi fonction.

Comme déjà cité plus haut: le Bicarbonate de sodium, le vinaigre blanc et le savon de Marseille peuvent à eux seuls nettoyer toute votre maison, faire votre déo, votre savon et shampooing.

Le cabas en tissus qui se range dans votre sac à main, peut servir de sac pour les courses, pour transporter ses affaires de piscine, pour ramener un bouquin à une copine… bref moi je l’ai toujours sur moi et du coup j’évite de consommer des sacs en plastiques à foison.

Les bocaux en verre (étanches) me servent à conserver de la nourriture, à transporter de la nourriture (je ramène mes gamelles au boulot), à y mettre ma confiture, mon déo bio-maison (petit pot en verre) et ça peut également me servir de vase. Et puis je trouve ça vachement plus jolie qu’une boxe en plastique pour y mettre des fleurs ou de la nourriture 🙂

La bouteille en verre qu’on garde et qui fait office de carafe nous sert aussi à étaler la pâte à pizza par exemple.

Et en réfléchissant un peu et en faisant l’inventaire de ce qu’on a, on se rend vite compte que finalement 60% de ce qu’on utilise on peut l’obtenir avec 40% de produits bien pensés (ou je ne sais plus si c’est 80-20 le ratio mais bref vous avez compris l’idée)

Alors voila pour cette semaine, ma conclusion est ‘non l’ecobio ne coûte pas plus cher au contraire‘ car il nous amènent à vivre avec moins et exploiter au mieux le peu qu’on décide de garder.

Il nous libère:

  • de la place (dans nos placards et nos esprits),
  • du temps avec soi et/ou avec les autres (le temps que vous ne passez pas à acheter vous pouvez le réinvestir en faisant une pizza maison en famille c’est tellement plus agréable),
  • de l’argent (qui n’est plus dépensé inutilement)
  • et enfin il  évite l’exposition à bon nombres de produits toxiques pour nous et la planète
  • et laisse donc un monde meilleur pour nos enfants.
1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] j’ai appris qu’il existait des solutions à ces problèmes (ouf) Comme fabriquer soi-même un tas de choses. […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *