Que faire quand…

Bonjour à tous.

Un petit article en direct de la Malaisie. Il y en a plein d’autres à venir dès que l’on rentre car il y a beaucoup à dire. Je voulais juste écrire quelques lignes en attendant pour partager avec vous mes dernières réflexions.

Pour la petite histoire, nous sommes actuellement sur Mabul Island. Une île au nord de Bornéo pas très loin d’un site très réputé de plongée sous-marine: Sipadan.
Sipadan est depuis quelques années une réserve protégée. Mais Mabul Island: non. On va de Mabul à Sipadan en 30min de bateau.
Nous logeons dans un guesthouse local que je ne recommanderais pour rien au monde (sujet d’un prochain article peut-être) où nous croisons des gens de toute nationalité.
Tous les cas de figures ci-dessous nous y avons été confrontés pendant notre séjour.

1-Que faire quand quelqu’un devant vous jette une paille/un mégot de cigarette/ un emballage à la mer?

2-Que faire quand quelqu’un devant vous détruit/abîme/fait du mal à un arbre/la nature/un animal?

il faut TOUJOURS sourire et pas juste bondir sur la personne et lui faire des reproches/l’accuser.

Solution pour le point 1 trouvée et mise en application par mon chéri. Pour info: Nous ne fumons pas (plus) depuis quelques années 🙂

Si ce sont des locaux.
Avec le sourire.
-« Salut. Je voulais savoir si vous aviez des cendriers? »
-« Heu oui… »
-« … »
-« Je ne trouve pas les cendriers mais vous pouvez utiliser ça pour le moment » (elle tend une canette qu’elle a découpée en 2)
-« Merci… Du coup comment font les gens avec leur mégots? »
-« … »
-« Ils ne les jettent pas …à la mer…? »
-« … Oh non! Pas à la mer. »
-« Ils font comment alors s’il n’y a pas de cendriers? »
-« heu…Ils mettent à la poubelle… »
-« ah donc c’est bien ils ne mettent pas à la mer? »
-« non,non, pas à la mer! »
Taux de réussite: 5% et encore je suis gentille. On a obtenue un cendrier provisoire qui a été mis à la poubelle le soir même et qui n’a jamais été remplacé.. Le soit-disant cendrier perdu n’a en fait jamais existé. Quand on voit que de toute façon ils jettent la noix de coco avec la paille dedans à la mer…aie aie aie ça fait mal au coeur mais c’est vrai que l’on comprend que l’écologie ne soit pas leur 1e préoccupation.

Si ce sont des touristes:Aller voir celui ou celle qui vient de jeter son mégot à l’eau.
-« salut, ça va? »
Faire la causette vite fait toujours avec le sourire.
-« j’ai vu que tu fumais et que tu n’avais pas de cendrier. Du coup tiens j’en ai trouvé un. Ça sera toujours mieux que de jeter le mégot à l’eau (gros smile à ce moment là).
À plus tard. Bonne journée »

Taux de réussite: 50% tout dépendant de la personne que tu as en face. Le but étant ici de limiter car en toute franchise vous n’arriverez pas à changer l’habitude de quelqu’un qui n’en a pas envie et ce juste en 1 fois.
Le cendrier a tenu 2jours, utilisés par des européens surtout. Puis les locaux ont jetés mon cendrier de misère à la poubelle.

Pour le point 2: en général ce sont des enfants. Toujours même point de départ: le sourire.
-« salut. Mais pourquoi tu fais ça? Tu sais que ce n’est pas bien/dangereux (si animaux)? Tu sais, ça lui fait mal? Tu ne devrais pas faire cela… »
Taux de réussite: 80%
En général ça marche car l’enfant à peur de vous. Après sur le long terme je ne suis pas sûr que cela soit efficace mais vous avez sauvé 1arbre/1chat/1 gros lézard de la torture.

Si ce sont des adultes:essayer la même méthode.
Si c’est leur travail (déforestation par exemple) vous ne pouvez rien faire ici. Il doit bien gagner sa vie et nourrir sa famille… Ce n’est pas à ce stade que vous pouvez changer quelque chose mais à un autre.

Dans l’ensemble: garder le sourire ET le moral.
On a tendance à se démoraliser très vite quand on voit les mauvaises habitudes de beaucoup de gens, d’autant plus quand on voyage.
Rappelez vous que le but est de limiter les dégâts. Vous ne pouvez pas convertir tout le monde au zéro déchet/ à l’écobio/ à l’écologie en 1phrase. Vous essayez de limiter et éventuellement de créer une petite prise de conscience ou ne serait-ce qu’un petit questionnement chez l’autre (« ah oui c’est vrai je n’y avais jamais pensé ») mais pas plus.

Sur ce gardons le sourire, Rome ne s’est pas faite en 1 jour.

Bonnes vacances à tous.

A bientôt.

D.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *