plastique et emballage

Réduire son impact écologique: 5 gestes simples

Bonjour à tous.

Mon cher et tendre m’a suggéré d’écrire cet article et je l’en remercie 🙂

Nous pouvons tous réduire de façon notable nos déchets et réduire notre impact écologique afin d’éviter le gaspillage des ressources naturelles. Je vous donne ici une liste de quelques gestes simples à mettre en pratique

  1. Faire ses courses avec des cabas réutilisables.
  2. Acheter les fruits et légumes et tout ce qui est possible en vrac et sans sac plastique . Coller l’étiquette directement sur le fruit/légume ou au pire réutiliser vos vieux sacs plastiques.
  3. Buvez de l’eau du robinet. Economie d’argent et c’est meilleur pour la planète et pour vous d’autant plus que  l’eau en bouteille est souvent pire que l’eau du robinet.
  4. Avoir toujours une gourde remplie d’eau sur soi. Grosse économie d’argent car vous n’aurez pas à vous acheter une boisson dès que vous aurez soif et la planète vous dira merci.
  5. Ne pas gaspiller l’eau:
    1. Prenez des douches plutôt que des bains. Les douches traditionnelles ont un débit moyen allant de 12 à 40 L/min. Une douche de 5 minutes pouvant ainsi consommer de 60 et 200 litres d’eau. Réservez le bain pour un moment privilégié où vous en profiterez vraiment !
    2. Arrosez vos plantes/jardin avec de l’eau de récupération (eau de cuisson dès qu’elle a refroidit ou eau de pluie si vous avez un récupérateur). Arrosez votre jardin le soir, l’évaporation sera alors minimale.
    3. Ne pas laisser l’eau couler quand on prend un verre d’eau, quand on se brosse les dents et quand on fait la vaisselle. Une bonne méthode pour la vaisselle: un bac pour la vaisselle, un bac pour rincer et moins de produit de nettoyage. Quand vous vous lavez les dents, remplir un gobelet qui vous servira à vous rincer les dents.
    4. Mettre des mitigeurs sur vos robinets.
    5. Vérifiez que la chasse d’eau des toilettes ne fuit pas et vous pouvez également installer un système permettant d’économiser l’eau des toilettes. Les WC sont parmi les plus grands consommateurs d’eau ! En effet, ils représentent jusqu’à 40% de la consommation moyenne d’un ménage.
    6. Mettre un sceau dans la douche pour récupérer l’eau de chauffe et la réutiliser en cuisine ou pour vos plantes.

Pourquoi bannir les sacs plastiques ?

Chaque année, entre 500 et 1000 milliards de sachets plastiques sont utilisés dans le monde, selon une enquête de Greenberry. Selon plusieurs études, les sachets plastiques, dont la durée de vie varie entre 100 et 400 ans en fonction des conditions, ont des effets nocifs sur la faune et la flore aquatique. Les sachets plastiques, dans le milieu aquatique, provoquent une modification des écosystèmes (empêchant la lumière, pourtant nécessaire pour la photosynthèse des organismes végétaux, de pénétrer dans l’eau. Le développement des plantes aquatiques et la vie des animaux herbivores en est modifié).Les sachets plastiques constituent également un danger pour les grands animaux marins: tortues, cétacés et thons s’étouffent ou s’étranglent avec. Près de 40% du plastique produit sert à faire des emballages qui ont une durée de vie très limitée.

Produit à base du pétrole et plusieurs autres composants, le sachet plastique constitue une grande menace pour la santé des êtres humains. «La fumée produite par l’incinération des sachets plastiques contient des dioxines cancérigènes», fait remarquer un spécialiste de la santé humaine qui précise que les sachets plastiques provoquent le cancer.


 

Impact environnemental des bouteilles d’eau jetées

  • Plus de 200 millions de bouteilles d’eau sont jetées chaque jour dans le monde entier.
  • Il faut 200 ml de pétrole pour produire une bouteille en plastique. L’équivalent en pétrole de 10.000 bouteilles pourrait alimenter une voiture en carburant pendant une année.
  • D’énormes quantités de gaz à effet de serre sont émises par la fabrication de bouteilles en plastique.
  • Des millions de litres de carburant sont gaspillés chaque jour pour transporter l’eau en bouteille dans le monde entier.
  • Et surtout, quasiment toutes les études indépendantes menées sur l’eau en bouteille montrent une contamination par des bactéries et/ou des produits chimiques de synthèse.

Gaspillage de l’eau et chiffres

Dans un foyer, les consommations moyennes sont les suivantes :

  • Cuisson des aliments : de 3 à 10 litres
  • Chasse d’eau : de 10 à 12 litres
  • Douche : de 60 à 80 litres
  • Bain : de 150 à 200 litres
  • Lave-linge : environ 90 litres
  • Lave-vaisselle : de 25 à 60 litres
  • Lavage d’une voiture : de 300 à 400 litres
  • Arrosage des pelouses : de 17 à 20 litres par m2.

Pour le nettoyage, le jardinage la lessive et les WC nous n’avons pas besoin que l’eau soit potable. Sur les 19 % d’eau prélevés en France, seulement 2,5 % sont utilisés à des fins alimentaires, alors que les traitements pour la rendre potable coûtent chers. (Source : WWF.fr)

Environ 1,4 milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable, il est devenu impératif de réduire sa consommation afin de diminuer les inégalités et de préserver ce bien précieux pour les générations futures. Chaque Français en consomme en moyenne 150 litres par jour.

Des gestes simples et l’installation d’équipements peu coûteux vous permettraient de dépenser moins d’argent mais aussi de protéger l’environnement.

Quelques chiffres sur l’utilisation de l’eau :

* Pour produire 1kg de salade, il faut en moyenne 25 litres d’eau.
* Pour produire 1kg de blé, il faut en moyenne 1 500 litres d’eau.
* Pour produire 1kg de riz, il faut en moyenne 4 500 litres d’eau.
* Pour produire 1kg de fromage, il faut en moyenne 1 100 litres d’eau
* Pour produire une tonne d’acier, il faut en moyenne 20 000 litres d’eau.
* Pour produire une tonne d’aluminium, il faut en moyenne 125 millions de litres d’eau.
* Pour produire une tonne de papier, il faut en moyenne 40 000 litres d’eau.
* Pour produire une tonne de plastique, il faut en moyenne 2 millions de litres d’eau
* Pour produire une voiture, il faut en moyenne 35 000 litres d’eau.
* Pour produire une tonne de médicaments, il faut en moyenne plus de 5 milliards de litres d’eau.

A bientôt.

D.

 


Pour en savoir plus:

http://www.lanouvelletribune.info/sante/14164-sachets-plastiques-l-environnement-en-souffrance-la-sante-humaine-en-danger

http://www.primewater.com/flessenwater-fr.html

http://www.economie-d-eau.com/gaspillage-de-l-eau/

http://www.bien-et-bio.info/economiseur-eau/

http://www.consoglobe.com/le-gaspillage-de-leau-dans-les-zones-touristiques-cg

2 réponses
  1. nillwen
    nillwen dit :

    Bonjour, je lis avec intérêt vos articles que je trouvent inspirant. Juste une remarque toutefois : sachant, par exemple, que la production d’un Kg de viande de boeuf nécessite 13 500 L d’eau, et que la production d’1 calorie issue des produits carnés nécessite en moyenne 7 calories végétales, il semble également important de mettre en avant certaines habitudes alimentaires plus respectueuses de l’environnement, notamment le végétarisme/végétalisme (mais vous le faites peut être dans d’autres articles que je n’ai pas encore épluchés ^^).
    Je vous souhaite en tout cas une excellente continuation dans la rédaction de votre blog !

    Répondre
    • VivreEcobio
      VivreEcobio dit :

      Bonjour et merci pour ton commentaire.en effet réduire sa consommation de viande est aussi un bon geste écolo, d’autant plus que nous n’avons pas besoin de manger de la viande à tous les repas ni tous les jours. Mon ami et moi avons divisé par 2 ou 3 notre consommation de viande naturellement en commençant à faire nos courses sur le marché car nous y avons découvert de bons produits et avons parlé recettes avec les vendeurs 🙂
      Je ferais peut être un article là-dessue car je ne pense pas en avoir parlé jusque là. Merci pour l’idée!

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *