Articles

5 conseils qui feront du bien à la planète

Béa Johnson nous donne ces 5 conseils:

BJ

en français:

Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler et Composter

(et seulement dans cet ordre)

Explications.

REFUSER

Refuser ce dont on n’a pas besoin. Refuser de s’encombre, refuser les cadeaux et dons inutiles.

REDUIRE

Réduire sa consommation en général. L’évidence est là : nous n’aurons pas à jeter ce que nous n’avons pas consommé.

L’objectif du « zéro déchet » est donc de ne pas envahir nos maisons avec des éléments « superflus ».

REUTILISER

Pour tout ce que nous ne pouvons ni refuser, ni réduire, une solution : réutiliser.

Réutilisez ce que vous avez déjà :un torchon peut faire office de sac à salade dans le frigo. Privilégiez les choses qui peuvent vous servir pour plus d’une chose ou les vêtements que vous pouvez combiner avec plus qu’un seul pantalon…

RECYCLER

Recyclez ce que vous ne pouvez refuser, réduire ou réutiliser (penser au tri sélectif, tri pour des matériaux sensibles à recycler comme les piles, les ampoules…)

COMPOSTER

Pour tout le reste pensez au compostage et vos plantes vous diront Merci.

 

Pour info:

Mon chéri et moi nous produisons l’équivalent de 1 litre de déchets par mois 🙂

Aujourd’hui, la famille Johnson ne produit plus qu’1 litre de déchets par an (contre 240 chaque semaine auparavant).

 

Allez et si on essayait tous un peu?

A bientôt.

D.

Ce que j’aimerais dire à mes amis, ma famille, aux gens… JE VAIS BIEN!

Bonjour à tous.

Quand on se lance dans le zéro déchet, qu’on essaie de moins consommer, de faire ses courses au marché, de ne plus acheter du neuf… les gens autour de vous commencent à se demander ce qui vous arrive et si « vous allez bien ».

Plusieurs fois très frustrée j’ai voulu crier haut et fort: ce n’est pas car j’achète des produits non emballés que je ne mange plus, je vais bien, je me nourris ne vous inquiétez pas!!!

Cet article sur un blog que j’aime beaucoup m’a bien fait réfléchir et je me suis dit: ok après tout et si je répondais haut et fort à toutes les questions sous-entendues que j’entends/je vois sur le visage de mes amis, de ma famille, des gens que je côtoie.

Mais qu’est-ce que tu manges si tu n’achète plus de choses emballée ? comment fais-tu tes courses?

Je fais mes courses à 80% au marché et c’est un vrai bonheur. Je re-découvre les saisons (et oui selon les mois il n’y a pas tous les fruits et légumes de disponibles) et je tisse des liens avec les commerçants. Les courses ne sont plus un calvaire mais un bon moment que nous partageons avec mon chéri. C’est devenu notre rituel du samedi, on y va à pied, on prend notre temps et on finit toujours par discuter avec les gens 🙂 D’ailleurs quand on vient avec ses sacs en tissus et ses boites en inox pur la viande les gens se rappellent de vous. Finit l’anonymat et le sordide du supermarché.

 

Mais comment tu fais pour la viande, t’es devenue végétarienne ou quoi?

Non au marché il y a un boucher bio, qui nous remplie nos boxes en inox. Sa viande est un délice, c’est plus cher que ce que l’on trouve en supermarché mais rien à voir en termes de qualité. On mange donc moins de viande mais c’est de la bonne 😉

 

Et pour le lait, le beurre, le fromage, les yaourts c’est finit ?

Non on achète du lait en bouteille (verre consigné). Pareil pour les yaourts. Au marché un fromager nous remplie nos boîtes. Pour le beurre malheureusement on n’a pas trouvé sans emballage.

 

Et le thé ?

On l’achète en vrac et bio. Du coup ça dure vachement plus longtemps car on peut très bien doser pour une tasse ou une théière.

 

Et l’alcool, l’apéro, finit les chips ?

On prend l’apéro. On achète des jus de fruits et bières dans des bouteilles consignées ou du vin. On recycle 100% du verre non consigné. Je fais aussi du thé glacé maison en été. En guise d’apéro effectivement on ne mange plus de chips ni de biscuits (trop d’emballage, de gras, de sel et d’huile de palme) à la place: légumes à tremper dans du yaourt aux herbes, ou pistaches achetées en vrac ou saucisson acheté en vrac ou pourquoi pas tapenade et autre 100% fait maison.

 

Bon ok donc vous mangez normalement mais pour vous laver ça marche comment ?

Et bien oui on se lave, c’est possible! J’achète du savon sans huile de palme, en vrac qui me sert pour le visage et le corps (trop pratique et économique). Je me lave les cheveux au Rhassoul (emballage carton 100% recyclable). On se fabrique notre propre déo avec des produits naturels qui nous serve aussi pour l’entretien de la maison. Pour le dentifrice on n’a pas encore trouvé comment faire notre propre dentifrice…

 

Mais du coup t’as pas de produit de beauté, comment tu fais ?

ET BIEN SI! Je me les fabrique moi même très simplement avec du beurre de karaté kaRIté (hop ça hydrate), de la cire d’abeille (elle fait des miracles), des huiles végétales et des huiles essentielles. Du coup moi aussi je m’hydrate le visage quand ça tire mais je sais ce qu’il y a dans les produits que j’utilise.

 

Et le ménage, comment tu peux nettoyer chez toi si t’as pas de produit pour le sol et tout ça?

On passe l’aspi, on lave le sol à l’eau et au vinaigre blanc (qui fait des miracles), on nettoie et détartre avec du bicarbonate de sodium (le top du top). On fait notre lessive (économique et tellement doux pour ma peau sensible, exige les parfums et autres additifs qui agressent).

 

Et tu fais comment pour t’habiller si tu n’achètes plus rien de neuf ?

Et bien justement, je n’achète plus rien du tout!!! ou presque.

J’ai fait le trie dans mes fringues et je me suis rendue compte que j’en avais TROP. Du coup j’ai vendu/donné près de 60% de mes fringues. Du coup entre ça et les documentaires expliquant comment sont fabriqués les fringues ça m’a coupé toute envie de nouvelles fringues. Et si j’en veux j’irais les acheter chez Emmaeüs ou de seconde main comme je faisais déjà beaucoup avant.

 

Et pour les cadeaux comment tu fais?

Et bien soit j’offre du fait maison/personnalisé avec ce que j’ai sous la main ou j’offre des choses qui se mange et qui sont dans du verre (recyclable) ou j’offre des expériences (voyage ici, visite de cela…)

 

Mais du coup toi tu ne te fais plus de cadeau, comment tu te fais plaisir ?

Et bien c’est justement ça le gros changement! J’ai découvert que je prenais beaucoup plus de plaisir en m’offrant un café en terrasse au soleil, une sortie en forêt avec mon chéri ou des vacances que des gadgets technologiques ou des fringues ou des produits de beauté. Je prends énormément de plaisir à m’offrir du temps que je passe à faire ce que j’aime: être dehors, savourer un latte dans un parc, aller voir une pièce, visiter un vieux bâtiment/musée, se faire un repas avec des amis, me fabrique du baume pour les lèvres, écouter de la musique et danser dessus en faisant le ménage et j’en passe.

 

Alors je sais que beaucoup de gens s’inquiètent et je ne leur en veux pas mais : Rassurez vous, tout va bien et je suis heureuse de notre nouveau mode de vie.

 

Je ne vous demande pas de comprendre mais juste de respecter nos choix. C’est assez simple, pour cela:

 

  1. Ne vous sentez pas obligé de nous offrir des cadeaux quand vous venez chez nous. On a tout ce qu’il faut et on ne veut pas s’encombrer. Si vous voulez vraiment nous faire plaisir:
    •  venez avec le sourire
    • et si vraiment vous n’aimez pas venir les mains vides vous pouvez nous ramener du vin, de la confitures ou un gâteau que vous aurez fait 100% vous mêmes 🙂
  2. Ne dépensez pas des sommes astronomiques pour nous faire des cadeaux de Noël/d’anniversaire/de fête/…. Offrez nous plutôt
    • du temps où l’on fait une activité ensemble
    • ou offrez nous des expériences. Le souvenir durera toute notre vie 🙂
  3. Ne ramenez pas de plastique ni d’emballages chez nous ou alors repartez avec/réutilisez le dans le future. On lutte pour s’en débarrasser donc svp prenez un cabas et repartez avec.
  4. Pas besoin d’emballer les cadeaux (on vous facilite la vie là), recouvrez les d’un torchon et ça nous fera plaisir!
  5. Ne nous ramenez pas de souvenirs de vos vacances mais venez plutôt nous les raconter en montrant vos photos!

 

Bon weekend à tous.

Pourquoi se laver les cheveux à la boue et arrêter les chips ?

Bonjour à tous.

Laetitia du blog « Le corps. La maison. L’esprit » a écrit un article très drôle pour expliquer pourquoi elle se lance des défis fou et pourquoi elle a crée son blog. Ca m’a donnée à réfléchir et je me suis dit aussi que j’allais expliquer pourquoi je faisais tous ces trucs Ecobio un peu bizarres.

Bon si vous me suivez un peu vous savez que l’idée de base, celle qui m’a amené ici aujourd’hui c’est de vouloir diminuer nos déchets.

Béa Johnson et son livre ‘Zéro déchet’ ont été une révélation pour moi! Depuis je me suis renseignée et rendue compte qu’en plus d’être emballés beaucoup de produits du commerces étaient également toxiques pour nous et pour la planète! De quoi devenir fou: je paye pour générer des déchets ET m’empoissonner ???!!!

Du coup je vais revenir sur chacune des choses … hors norme ? … bizarres ? … pas normales ?… décalées?… que je fais au quotidien et vous dire pourquoi.

  • Je me réveille et je prends ma température avant de me lever du lit (contraception sympto-thermique voir mon article ici).
    • je veux une contraception sans hormone et naturelle (mon pipi est « propre » pour la planète)
  • Je me lève et je me douche: ghassoul (boue) pour les cheveux et pour le reste savon sans huile de palme à l’huile essentielle/savon de marseille emballée dans du papier.
    • je veux éviter les produits toxiques contenus dans les shampoings et gel douche
    • je ne veux plus que mes cheveux re-graissent aussi vite du coup je pratique le no-poo,
    • cela permet aussi d’éviter les déchets (tous ces flacons en plastique)
    • et de faire des économies.
  • Je m’habille, normal comme tout le monde! Je n’achète juste plus de fringue du coup je passe moins de temps à choisir ce que je vais mettre 🙂
    • je ne veux plus surconsommer alors que mon armoire déborde!
    • je veux économiser cet argent pour voyager,
    • je veux du minimalisme et de l’efficacité!
  • Petit-déj avec du pain du boulanger (j’y vais avec mon sac à pain), beurre bio, confiture maison , thé acheté en vrac et bio et jus d’oranges pressées.
    • rien de mieux que de retourner aux basiques pour éviter les additifs alimentaires ET les emballages. En plus une orange pressée c’est tellement bon et la confiture maison j’en suis tellement fière 🙂
  • Et là hop au boulot. Quand je dois me déplacer je prends mon vélo
    • c’est écolo
    • et bon pour la santé!
  • Je fais mes courses au marché en fin de semaine où je me fournis en viande, poisson, fruits et légumes avec mes contenants. Les produits laitiers sont dans des pots/bouteilles consignées.
    • Je trouve le marché plus convivial que le supermarché,
    • ça me permet d’acheter en vrac et de faire remplir mes contenants chez le boucher/possonier/fromager.
    • Ca permet aussi de manger des fruits/légumes de saison et bio donc d’éviter les pesticides.
    • C’est un vrai moment d’échange et de partage. J’ai mes stands préférées ou je sais que les produits sont bons et les commerçants sympas, j’adore!
  • Repas du midi et du soir sont préparés par nos soins à base de produits de base, on fait la pâte à pizza, la pâte feuilletée, les gâteaux et les sauces maison…
    • éviter les additifs alimentaires et les déchets. Pour manger plus sain quoi!
    • Pour prendre le temps de savourer le repas: quand on a passé 30min à préparer un plat on ne va pas l’avaler en 2min en marchant dans la rue ?
  • Apéro: légumes à tremper dans du yaourt à la ciboulette/herbes ou quelques pistaches/amandes en vrac
  • Le soir: pas de télé. Si si je vous jure on n’a pas de télé. On regarde une série ou un film à l’oscar mais c’est tout. On bouquine, on cuisine, on parle, on écrit un article sur ce blog. Bref on se connecte à l’autre/aux autres et c’est cool 🙂
  • Toilette du soir puis hop au lit: crème pour le visage et baume pour les lèvres maison pour éviter tout produit toxique et tout emballage.
  • Bonne nuit!

J’ai aussi oublié un point HYPER important: je fais tout ça car J’ADORE ça! J’adore cuisiner des plats, gâteaux ou des produits maisons! J’adore faire des trucs maison (les DIY ‘est mon dada).

J’adore me rendre compte que mon déo est plus efficace qu’un truc de parapharmacie à 10€ le tube.

J’adore découvrir les goûts et les effets des produits de base que j’utilise comme le bicarbonate de sodium ou encore le vinaigre blanc. Bref je m’amuse avec toutes ses astuces et je prend plaisir à penser à tous ces déchets inutiles évités.

🙂

A très vite.

Aujourd’hui j’ai 1 an!

Salut à tous.

Aujourd’hui est donc un grand jour, je fête ma 1ère année l’occasion pour moi de regarder un peu le chemin parcouru.

anniversaire

J’ai commencé ce blog il y a 365 jours, 365 jours à découvrir, réfléchir, partager avec vous mes idées pour une vie Ecobio, afin de moins/mieux consommer , moins cher, plus vert et sans créer de déchet (ou le moins possible).

Tout ça dans le but de : 

  1. prendre soin de soi,
  2. prendre soin de la planète
  3. et accessoirement de son porte-monnaie.

Plus de 365 jours à essayer de trouver des astuces, parfois réussir et d’autre fois se décourager, plus de 52 semaines à remettre beaucoup de choses en question (moyen de contraception, façon de faire les courses…).

Voici pour vous un récapitulatif de cette année.

Ce que j’ai appris:

Ce que j’ai entrepris:

  • réduire nos déchets,
  • réutiliser au maximum,
  • ne pas gâcher,
  • réinventer les choses afin de leur donner une 2ème vie,
  • partager mes expériences avec vous et mon entourage,
  • passer au no-poo

Ce que j’ai réussit:

1-Réduire nos déchets: nous vidons notre poubelle 1 fois par mois maintenant. Nous recyclons 100% du papier/cartons et nous ramenons tous les pots en verre consignés. Les autres sont soit recyclés soit nous servent de contenants pour les aliments ou pour les produits de beauté/ménagers comme vous pouvez le voir dans ma salle de bain.

2-Nous réutilisons, réinventons tout un tas de choses. J’ai trouvé ma chaise de bureau dans la rue et j’ai pris un grand plaisir à la remettre en état avec ce que j’avais sous la main. Beaucoup de nos meubles sont d’occaz, une tasse fêlée sert de pot à crayon dans mon bureau, les déchets verts nous font du compost… Pour Noël nous offrirons du fait maison Ecobio comme ça ou ça.

3-Nous évitons au maximum le gaspillage: l’eau de chauffe de la douche sert à arroser les plantes ou pour la vaisselle, les fruits trop mûrs partent dans les gâteaux ou les compotes maison. Les feuilles de papiers servent de brouillon ou de carnet fait maison. Je fais mes listes de courses sur les enveloppes des courriers que nous recevons et que nous ne pouvons réutiliser.

Ce que je n’ai pas (encore) réussit

  • passer au water-only
  • retrouver une fromagerie qui n’emballe pas le fromage dans du célophane.
  • me débarasser à 100% des emballages. Malheureusement les pâtes le sel, le poivre, le beurre et les épices restent un problème. Quand je n’arrive pas à trouver des choses en vrac j’essaie de prendre:
    • un emballage en carton ou en verre
    • recyclable,
    • prendre une grande dose qui évite au maximum le sur-emballage.

Ce que j’aimerais:

  • diminuer encore nos déchets,
  • avoir un potager ou au moins un bon ensemble de plantes aromatiques,
  • passer au water-only,
  • réussir à donner envie à plus de gens de réduire leur déchets et les aider à y parvenir,
  • continuez à partager avec vous à travers ce blog.

J’espère que vous aussi avais apprécié cette année en ma compagnie et vous aimerais d’autant plus la prochaine!

Sur ce je vous souhaite une bonne soirée et à très vite.

D.

Dans ma salle de bain on trouve…

Bonjour à tous.

Cette semaine j’ai décidé de partager avec vous mes produits de beauté maison.

Voici mon étagère de produits 🙂 et oui je n’utilise que ça !

SDB

  1. Du shampoing en poudre maison pour shampoing à l’eau (Ghassoul 70% et bicarbonate de sodium 30%): 1 fois par semaine.
  2. Du shampoing sec à saupoudrer sur les racines pour espacer les shampoings à l’eau (farine de riz 50% et fécule de mais 50%).
  3. Du vinaigre de cidre dans lequel je fais infuser depuis 2-3 semaines des peaux d’oranges bio pour me rincer les cheveux après le shampoing à l’eau en diluant avec de l’eau tiède/froide.
  4. Mon déo (recette).
  5. Ma crème hydratante (recette).

En plus de ces produits j’ai

  • un savon d’Alep pour le visage
  • et un savon d’Alep que j’ai râpé et mélangé avec de l’eau pour obtenir un gel douche (j’ai rajouté de l’huile essentielle Ylang Ylang pour une odeur plus agréable)
  • et j’ai aussi un baume à lèvres (recette) qui ne quitte pas ma table de chevet ou presque (hop au réveil ou avant d’aller au lit).

Avant:

4€ le gel douche + 4€ le shampoing + 3€ le démêlant + 10€ la crème pour le visage + 4€ le déo + 4€ la crème pour le corps + 5€ baume à lèvre = 32€ Pour 6 semaines en moyenne, soit à l’année environ 277€

Maintenant:

  • 7€ savon d’Alep ou de Marseille qui dure indéfiniment,
  • shampoing sec ghassoul + bicarbonate de sodium 18€ pour 1,3Kg sachant que 1shampoing/semaine =30g faites le calcul (ça va me faire l’année sans problème)
  • Au total le baume à lèvre, déo et crème doivent me revenir à 10€ Pour toute l’année.

Je pense que j’arrive à peine à 50€/an pour les mêmes produits! et ils sont sains pour l’environnment et pour moi 🙂

J’ai remarqué que depuis que ma routine beauté s’est allégée et est devenue Ecobio:

  • je fais de GROSSES économies,
  • je génère moins de déchets: 
    • emballage du bicarbonate et de la farine c’est du papier que nous recyclons.
    • Pour le ghassoul c’est du carton que nous recyclons mais j’avoue que le paquet de 1kg va me durer longtemps.
    • Savon d’Alep en vrac.
    • Produits pour fabrication du déo/baume à lèvres/ crème hydratante sont des pots en verre que je réutilise par la suite.
  • ma peau du visage, du corps et des mains est beaucoup moins sèche! Plus de craquelures ni de peau de lézard !

A bientôt sur Ecobio!

PS: ce que je ne vous ai pas dit c’est que mon copain se met aussi aux cosmétiques Ecobio 🙂 surtout depuis qu’il a vue ce reportage sur Arte.

Produit pour lave-vaisselle Ecobio: 3 ingrédients

Bonjour à tous.

Je vous avais dit que nous utilisions, chéri et moi, un tas de produits Ecobio depuis près d’un an. Je vais partager avec vous une recette pour faire du produit pour votre lave-vaisselle.

On a voulu essayer ça car les pastilles qu’on achète en supermarché:

  • Ça coûte assez cher finalement (vous savez celle avec la bille ‘power’ au milieu pour, soit-disant, plus d’action?),
  • On ne pouvait pas doser pourtant on avait un mini lave-vaisselle,
  • Il restait toujours un peu de poudre dans certaines tasses et on s’est dit que si ça rinçait mal ce produit toxique c’était pas cool pour notre santé,
  • On voulait réduire nos déchets (le pire c’étaient les pastilles emballées individuellement dans un sachet plastique non soluble en machine! Et en plus ce n’est jamais écrit SUR l’emballage comment c’est emballé à l’intérieur!).

Cela nous a amené à tester la recette de Béa Johnson.

Ingrédients:

  1. Cristaux de soude 500g,
  2. Sel 300g,
  3. Acide citrique 200g,
  4. un récipient hermétique de plus d’1 Litre.

Préparation

  • Dans le bocal hermétique mélanger les 3 poudres. C’est prêt!
  • La 1e fois que j’en ai fait cela a réagit et le résultat était liquide. Cependant cela lavait très bien.
  • La 2e fois (oui depuis décembre je n’ai eu à faire que 2fois du produit vaisselle!) pas trop de réaction et résultat final: une poudre grossière.
  • Mettre 2 cuillères à soupe par machine là où d’habitude vous mettiez la poudre/dosette.
  • Si vous remarquez des traces de calcaires sur vos verres, rajouter un peu d’acide citrique. Nous avons du adapter notre recette en déménageant à Berlin où l’eau est beaucoup plus dure/calcaire!
  • Pour de meilleurs résultats, ajouter du vinaigre blanc dans le distributeur de rinçage.

Alors êtes vous prêts à tester cette recette? Déjà testée? Qu’en avez vous pensé? Vous utiliser autre chose, quoi?

Plus de 200 litres de déchets par semaine pour une famille de 4 ! Où est-ce que ça finit ? On ne préfère pas savoir…

Bonjour.

Aujourd’hui je ne vais pas vous proposer de « recettes » mais plutôt vous faire part d’un problème auquel nous devrions tous penser quand nous achetons, cuisinons, faisons le ménage chez nous etc.

Où vont nos poubelles ????

D’après cet article du Monde une bonne partie des poubelles (plastique) finissent dans les océans (6ème continent!).

On fait attention à tout bien mettre dans la poubelle, on ne jette pas notre chewing-gum ou notre mouchoir par terre dans la rue mais à la poubelle, on met le verre à part, on recycle aussi le papier, bref on fait attention et on est content car on se dit qu’on fait bien les choses. Mais une fois que les poubelles ont été ramassées, elles vont où ?

On se pose rarement cette question. Je ne me la posais pas jusqu’à ‘il y a encore 15 jours. Et grâce à Béa Johnson et son livre ‘Zéro déchet‘ je suis devenue sensible à ce problème d’actualité : le plastique, toutes nos poubelles, notre surconsommation de trucs dont nous croyons avoir besoin (bien joué le marketing) est en train de tuer la planète, les animaux, notre porte-monnaie aussi (acheter quand nous n’avons pas besoin) et notre santé et celle de nos enfants.

On a tous du plastique dans le sangVous imaginez manger un sac plastique ? Nan pas trop, du coup c’est vrai que se retrouver avec du plastique dans le sang parce que l’on consomme des aliments EMBALLES dans du plastique c’est un peu énervant.

Dans son livre  ‘Zéro déchet‘ B.J. nous ouvre les yeux afin de:

  1. voir tout les déchet que nous produisons inutilement (acheter du thé dont chaque sachet est également emballé dans un petit sachet plastique ?!)
  2. et nous livre des astuces qu’elles utilisent pour produire quasiment zéro déchet
  3. et  protéger sa famille de l’effet plastique.

Elle nous invite à repenser notre façon de vivre, nos principes, à désencombrer notre maison et notre vie: c’est vrai que sortir et laver la machine à gaufre qui prend la poussière depuis un an c’est pas amusant et puis finalement, un gâteau au chocolat maison c’est vachement bon pour le goûter 🙂

Parmi les choses simples que nous pouvons faire:

▪   refuser les articles en plastique à usage unique (bouteille, gobelet, couvert etc.)

▪   refuser les cadeaux gratuits (oui tous ces trucs en toc qu’on vous donne à droite à gauche, le mini gel douche de l’hôtel qui n’est pas aussi bien que celui de la maison, le stylo qui ne marche plus au bout d’une semaine, on n’a pas besoin d’un mini-ventilateur à brancher en USB sur son ordo non plus),

▪   refuser les imprimés publicitaires (ceux que l’on feuilleté au mieux 15secondes et qui finissent dans la poubelle de la station de métro suivante, avec les 500 autres exemplaires… et BIIIMMM détruite la forêt de Winnie L’ourson!)

▪   faire ses courses avec des cabas en tissus (tellement plus solide que le sac en plastique et on n’a pas de problème de stockage)

▪   ne plus acheter de produit sur-emballé (le thé dans le sachet individuel puis dans la boite en carton puis encore dans du plastique),

▪   idéalement remplacer les produits par du fait-maison (la sauce bolognaise c’est des tomates, de la viande, des oignons, pourquoi pas des champignons, et c’est tellement meilleur que le truc en boite ou en bocal du magasin).

Je vous invite vraiment à livre ou au moins feuilleter ce livre ou ne serait-ce que réfléchir à toutes ses poubelles qui passent de votre maison à la nature juste à côté de chez vous.

En plus d’être meilleur au goût (pour ce qui se mange) et meilleur pour la santé le fait-maison est plus écolo et produit beaucoup moins de déchet 🙂 TOP !

Alors BINGO, on s’y met. La confiture maison je suis conquise, après 2 ans je ne peux plus revenir à la confiture du supermarché beaucoup trop sucrée et sans goût de fruit. Pour ma lessive (voir recette ici), j’adore ! ça sent tellement bon et  ça ne me coûte rien.

La semaine prochaine mon défi c’est de faire de la pâte à tartiner bio/maison.

Bonne semaine à tous.

D.

Plus d’info sur ‘Zéro déchet’ et Béa Johnson ici: livre (en français) , blog (en anglais).