Articles

Quand est-ce que je trouve le temps de faire tout ça…

Bonjour à tous.

Alors cette semaine on m’a demandé quand est-ce que je trouvais le temps de faire tous ces produits ménagers et beauté maison. J’ai réfléchit à la question et voici plusieurs pistes:

  1. je ne passe plus 10min dans les magasins à choisir un gel douche, un shampoing, un déo (que je change à chaque fois car je ne suis pas satisfaite du résultat), une crème…
  2. je ne dois même pas sortir de chez moi car j’ai tous les produits à disposition (en gros j’ai 6 produits qui me servent à tout: bicarbonate de sodium, vinaigre, huile d’olive, gel d’aloe vera, eau, huiles essentielles)
  3. au début faire mes produits me prenait pas mal de temps car je n’étais pas bien équipée/expérimentée et que je tâtonnais (il m’a fallut un peu de temps pour trouver ce qui me convenait)
  4. mais maintenant que j’ai tout trouvé je suis
    1. hyper efficace
    2. j’ai tous les produits qu’il me faut à la maison avec la casserole/le fouet/les récipients pour faire et contenir mes produits
  5. les produits que je fais me durent plusieurs mois (lessive, produit lave-vaisselle, crème pour le visage, savon…) du coup je fais des sessions 1 fois par trimestre en moyenne et je suis tranquille pour les 3-6mois qui suivent
  6. je prends plaisir à faire tous ces produits car ils sont simples à réaliser et efficaces du coup je ne vois pas ça comme une corvée mais plutôt comme un mini-atelier cuisine.

Pour vous donner une idée voici tout ce que je fais, le temps que ça me prend et la fréquence à laquelle je le fais, le tout ordonné par ordre décroissant.

produits

Comme on peut le voir, la crème pour le visage est ce qui me prend le plus de temps. Le savon à froid vient en 2ème position mais là une session de savon me fait facilement l’année. La lessive vient en 3ème car je râpe moi même le savon. Ces 3 produits sont aussi ceux qui me coûtaient le plus cher avant de passer à la version maison. Du coup je fais surtout une grosse économie d’argent 🙂

En gros je passe 11h par an, allez disons 15h en arrondissant largement pour faire ces produits, ça fait 1h15 par mois

Mais encore une fois c’est car j’ai adopté des recettes simples avec des produits polyvalents qui me servent à tout… 

A bientôt.

D.

 

 

Apéro Ecobio mniam!

Bonjour à tous.

Ça y est c’est le week-end du coup vous recevez peut être du monde chez vous ?

L’une des grandes questions que nous avons eu à nous poser quand on s’est mis au zéro déchet c’est « Mais qu’est-ce qu’on va pouvoir manger à l’apéro ? Plus de chips, de biscuits salés, de saucissons, de cacahouètes… ?! »

IMG_9321-1
Car quand on est motivé on peut faire des cakes salés, des verrines et autres petits choses bien appétissantes mais quand des copains passent à l’improviste, qu’on n’a pas le temps ou qu’on a envie de s’improviser un apéro on fait comment ?

Aujourd’hui ça fait un moment qu’on ne s’inquiète plus de cela, on a trouvé des petits trucs apéro à faire très vite fait.

C’est bien meilleur pour la santé que tous les snacks qu’on peut trouver en magasins et en plus c’est bien meilleur pour la planète. Et je suis sûre que ça vous coutera moins cher que d’acheter des trucs apéro un peu élaborés du supermarché.

Voici ici une liste d’idées de chose que vous pouvez facilement acheter en vrac dans un sac en papier ou dans votre pochette en tissu fait maison 😉

  • des pistaches, amandes, autres graines
  • des légumes crus avec de la sauce maison (ou sans)
  • des tomates cerises de votre jardin ou balcon si vous avez la chance d’en avoir, sinon du magasin quand c’est la saison
  • des olives achetées sur le marché avec votre pot/tupperware
  • du saucisson acheté en vrac sur un marché
  • du pop corn salé (on trouve ici du maïs en vrac pour le pop corn! Super pour les soirées ciné à la maison)
  • du pain avec de la terrine/pâté/pâte de légume fait maison ou du guacamole (hummm) ou juste du pain à l’ail (tellement facile à faire)

Et n’oubliez pas, vous pouvez vous servir de vos doigts ou de fourchettes à dessert comme pics à olives, tomates etc… Comme ça même pas besoin d’aller acheter des pics en bois.

A bientôt.

D.

21 jours sans me laver les cheveux

Bonjour à tous.

Voilà j’ai profité de mes 3semaines de vacances pour ne pas me laver les cheveux, faire une cure de shampoing faire une cure de sébum.

Merci à ma partenaire de voyage qui a supporté mes cheveux sales tout ce temps et n’a pas eu trop honte de moi 😉

Pourquoi je me suis « infligée » ça?

Vous avez peut-être vu cet article d’Antigone qui parle du No-poo et la fameuse période d’un mois sans se laver les cheveux afin de détoxiquer sa tête?

Si ce n’est pas le cas voisin un petit récap.

Le no-poo késako?

Le ‘no-poo’ (pour ‘no-shampoo’), c’est-à-dire que le lavage des cheveux ne s’effectue plus avec du shampoing classique mais avec d’autres alternatives plus douces pour les cheveux et également la planète: ghassoul, poudre de shikakai, bicarbonate de sodium, etc. Certain(e)(s) arrivent même à ne se laver les cheveux qu’à l’eau!

Oui mais pourquoi?

Parce que les shampoings lavent tellement bien qu’ils enlèvent aussi le sébum de nos cheveux et ce sébum c’est justement ce qui les protège et les rend beaux. Du coup le shampoing agresse nos cheveux, qui réagissent en produisant encore plus de sébum pour compenser et c’est un cercle vicieux: plus on les lave, plus nos cheveux ont besoin d’être lavés car trop agressés.

Les étapes du no-poo

Avant de pouvoir ne se laver les cheveux qu’à l’eau il faut pouvoir arriver à espacer les shampoings, ensuite on passe à une méthode plus douce: ghassoul pour ma part.

Enfin il est fortement conseillé de faire 1 mois sans lavage…

Pour ma part cela fait plus de deux ans que j’ai arrêté  le shampoing classique et près de 18mois que j’ai bien espacé mes « shampoings » (ghassoul uniquement et rinçage au vinaigre de cidre+eau froide).

Pendant une période de 6mois j’ai essayé différentes méthodes: le savon de Marseille, le savon d’Alep, la poudre de Shikakai, l’argile blanche, l’argile verte, le ghassoul.

Ce qui marche le mieux pour moi reste le ghassoul. Mais je dois quand même laver mes cheveux tous les 4-5 jours. Ce qui n’est pas mal quand je pense que j’étais à tous les 2 jours avec du shampoing classique.

Je n’avais jamais eu l’occasion de faire 1 mois sans rien et pourtant c’est le petit truc qui fait la différence apparement. J’ai voulu essayer…

Voici mes impressions.

J1-j2-j3 mes cheveux sont ok. Je les brosse tous les jours et lave ma brosse.

J4 ça commence à être bof bof surtout à l’arrière d’après ce que me dit ma copine de voyage. Je brosse quand même et lave ma brosse longuement.

J5-j6-j7 là j’ai honte de mes cheveux, c’est gras,je n’ose même pas les brosser de peur de les plaquer encore plus. J’ai fait un shampoing sec à j5 ou j6 mais ça n’a arrangé les choses que pendant une demi-journée. Ma copine a honte de moi aussi… Je sors avec un chapeau quand le soleil tape.

Points positifs: mes racines sont cra-cra mais les points sont belles. Ça ne sent pas mauvais et ça ne gratte pas.

J8: on fait une rando de 3h où il pleut non stop. Après ça mes cheveux sont vachement plus beaux! En rentrant je prend une douche froide ou j’en profite pour me laver le crâne avec les doigts (pas de savon ni rien) et ça a le don de presque laver mes cheveux. Je brosse mes cheveux quand ils sont secs et franchement je me retrouve comme à j3 🙂

J9 à j14 on est en bord de mer et du coup je me baigne tous les jours. À la fin de la journée je rince mes cheveux à l’eau froide et frotte légèrement mon crâne pour enlever le sable. Je brosse mes cheveux 1 jour sur 2 max.

À voir mes cheveux sont bof bof mais pas aussi cra-cra qu’à j7. Et puis à la mer ça me donne un effet plage ce qui est plutôt sympa.

Points positifs: Ça ne sent pas mauvais et ça ne gratte pas.

Points négatifs: au toucher c’est comme si ça collait un peu.

J15, j16 On retourne dans les terres, je me brosse tous les matins. Mes cheveux ne collent plus et sont pas trop mal.

J17-j18 retour à la mer. Mes cheveux collent moins. je les rince à l’eau froide et je les brosses 1 jour sur 2. Je me lave le crâne pour enlever le sable. Mes cheveux sont supportables.

Points positifs: Ça ne sent pas mauvais et ça ne gratte pas. Je trouve ça fou après 18jours.

J19-j20-j21 je brosse tous les jours le matin. Mes cheveux n’ont pas l’air frais mais pas si affreux non plus. Quand je pense que je suis à j20 avec juste 1 shampoing à sec et des passages à l’eau froide je n’en reviens pas. Ma copine de voyage non plus!

Points positifs: Pas d’odeur ni de démangeaisons. Mes cheveux ont l’air d’être à J3 🙂

Points négatifs: Au toucher par contre c’est très désagréable.

 

À la base je pensais me laver les cheveux avant de reprendre l’avion mais vu que ce n’était pas si horrible et qu’après 24h de voyage je n’allais pas me sentir fraîche, j’ai voulu pousser jusqu’à J21 🙂

Je n’ai malheureusement pas de photo de J21.

Voici J22 après un lavage au ghassoul avec rinçage au vinaigre de cidre.

Mes cheveux sont très doux, souples, ont du volume. Ils brillent beaucoup et ils ont bien poussés. J’adore!

J1

 

Voici le 2e jour après lavage: Mes cheveux sont encore plus beaux et brillants!

J2
J2b

Je vais voir combien de jours je tiens sans les laver.Et vous êtes-vous  no-poo addict ? Voulez vous essayer? Avez-vous déjà essayé ? Vous en pensez quoi ?

A bientôt.

D.

ProjectGarbage ou voir ce qu’une personne génère comme déchet semaine après semaine

Bonjour à tous.

Cela fait quelque temps que je voulais vous parler de ce blog/projet.

alittlemindful

Janet a gardé tous les déchets qu’elle a généré pendant 4 semaines afin de les analyser.

W1 W2 W3 W4

Voici une traduction de son article.

En 1 mois elle a généré 7,4 kg de déchets !

alittlemindful

Ce qu’elle a découvert:

  • elle a produit plus de déchets en verre qu’en papier ou plastique (sans surprise car basé sur le poids)
  • elle a cependant été surprise de voir qu’elle a produit presque 2fois plus de déchets en papier qu’en plastique (dû aux lourds catalogues/magasines)
  • et elle fut très surprise de voir qu’elle a produit près de 1 kg de déchets type serviettes en papier/mouchoirs. En effet ces serviettes/mouchoirs ne peuvent pas être recyclés car la graisse et d’autres contaminateurs peuvent ruiner le cycle de recyclage du papier.

Les bonnes nouvelles

  • La plupart des déchets en verre vont être réutilisés, en Allemagne la plupart des bouteilles en verre/plastique sont nettoyées et réutilisées, (vive les consignes!),
  • Une partie des déchets en plastique/papier peuvent être recyclés,
  • Bien que les serviettes en papier/mouchoirs ne peuvent être recyclés, cela peut aller dans le composteur.

Un beau projet afin de VOIR les déchets que l’on génère.

Thank you Janet for your project and for allowing me to talk about it here 🙂

D.

 

 

Oh Oh Oh… Cette année le Père-Noël sera vert

Bonsoir à tous.

Noël approche à grands pas et pour beaucoup c’est la courses aux cadeaux.

Voici ici quelques pistes à creuser pour faire des cadeaux de Noël tout doux pour la planète et pour son porte-monnaie.

oh oh oh

Le top du top : FAIRE SOI-MEME

Cherchez sur internet vous trouverez certaines un DIY (Do It Yourself) qui vous conviendra et fera plaisir à quelqu’un de votre entourage. Allez faire un tour chez écho-verts pour avoir des idées.

Quand on veut faire plaisir en offrant une activité: OFFRIR UNE EXPERIENCE

On n’y pense pas toujours mais les cadeaux dématérialisés sont très bons pour la planète et quand on vise juste cela fait 10000 fois plus plaisir que quelque chose de matériel. Offrir du temps de qualité à quelqu’un pour qu’il/elle fasse quelque chose qu’il/elle aime ça n’a pas de prix.

  • Votre nièce adore les poneys pourquoi ne pas lui offrir une ballade dans un centre équestre (après avoir vérifié avec les parents)?
  • Votre copain/copines se plaint que vous ne lui consacrez pas assez de temps? Pourquoi ne pas lui offrir un bon pour une soirée en amoureux sans portable ni TV où vous vous occuperez de tout?
  • Votre soeur et sa famille ne sortent jamais ? Pourquoi ne pas leur offrir une sortie familiale à la ferme du coin ou pour le spectacle du moment?

Bref autant de pistes à creuser.

Quand on préfère acheter plutôt que faire: ACHETER D’OCCASION

  • Pour tout ce qui est livre,
  • ustensiles de cuisine vous n’imaginez pas tout ce qu’on peut trouver pour recréer un kit à pâtisserie par exemple (beaucoup moins onéreux que les kits que l’on vous vend en supermarché et qui contiennent 3 feuilles et 2 truc en plastique pour 40euros).
  • dvd aussi,
  • Pour la hifi et l’électronique on peut aussi trouver des perles.
  • fringues, sac, valise c’est selon les goûts
  • Bref ça vaut le coup de jeter un oeil.

Quand on connaît des bons producteurs/marchés près de chez soi et qu’on n’a pas d’idée particulière: ACHETER LOCAL/ARTISANAL

Souvent les marchés  et surtout les marchés de Noël débordent de producteurs locaux qui vendent leur produits. Attention à bien vérifier que c’est du local car de plus en plus on voit des marchés de Noël où tout vient de chine malheureusement.

  • savons artisanaux (attention à vérifier que c’est bien un savon FAIT A FROID et pas une pâte de savon qui a été coulée dans un moule),
  • de miel,
  • de gâteaux,
  • confitures et j’en passe.

Cela peut faire des petits cadeaux originaux et qui plairont à coups sûrs.

Enfin un dernier conseil, quand je ne sais pas quoi offrir j’offre quelque chose qui se mange dans un joli récipient en verre ou papier. Comme ça ça n’encombre pas (exit le gadget inutile) et ça n’est pas gaspillé 🙂

 

Après 2ans de mode de vie Ecobio, mon top 10 des recettes maison

Bonjour.

Alors cela fait plus de 2 ans que nous avons changé notre mode de vie afin de réduire nos déchets, manger plus sainement et de saison, désencombrer notre chez nous et essayer de simplifier notre vie.

On a testé beaucoup de choses, il y a eu des ratés (forcément) mais aussi de belles surprises.

Voici donc ici mon top 10 des meilleures recettes, celles dont je suis à 200% convaincue et que nous avons adoptées.

1-Le produit pour le lave vaisselle (version avec ou sans acide citrique)

Pourquoi je l’adore?

Parce que ça marche et c’est vraiment super économique et écologique!!!

2-La lessive au savon de Marseille

Pourquoi je l’adore?

Car ça lave bien. Je prends plaisir à la faire et à mettre des HE différentes pour la parfumer. C’est vraiment super économique!!! Je m’en sers aussi pour laver à la main des pulls ou des foulards.

3-Le baume à lèvre que j’utilise aussi comme crème de soin pour le cuir.

Pourquoi je l’adore?

C’est super économique, super hydratant, c’est facile à faire, je le parfume avec les HE que j’ai sous la main et ça me permet de prendre soin de mes chaussures, sac et gants en cuir. C’est polyvalent et écolo.

4-Le déo à l’huile de coco et au bicarbonate de sodium

Pourquoi je l’adore?

Parce que ça marche!!!!! C’est super économique et facile à faire.

5-La crème hydratante d’Antigone XXI

Pourquoi je l’adore?

Car c’est agréable de se sentir belle et de se faire du bien en mettant une crème sur le visage le matin. Celle-ci est facile à faire, économique et c’est comme si je changeais de crème tous les 3 mois: je change d’HE ou d’eau florale et ça change complètement le parfum. Ce mois-ci c’est de l’eau florale d’oranger avec des HE de myrthe et de lavande.

6-Le bicarbonate de sodium

Pourquoi je l’adore?

Oui je sais je triche un peu ce n’est pas une recette… C’est juste que c’est une superbe poudre à récurer, un super nettoyant pour les casseroles un peu brûlées et c’est parfait pour redonner un coup de neuf à ses bijoux en argent. Ca peut aussi faire office de dentifrice. Bref c’est économique, écolo et polyvalent.

7-Le nettoyant multi-usage

Pourquoi je l’adore?

Parce que c’est super simple à faire, que ça me permet de recycler nos épluchures de citrons et oranges et c’est super économique. Je fais le sol (en diluant dans de l’eau) et les miroirs/fenêtres (sans diluer) avec.

8-La pâte à pizza du chef

Pourquoi je l’adore?

Parce que c’est TROP BOOOOOONNNNNNN! Je me motive une fois par mois à en faire et ensuite je congèle mes 6 boules et dès qu’on a la flemme de se faire un grand repas on se fait une pizza avec ce qu’on trouve dans le frigo: champignons, oignons, pesto, tomates séchées, lardons, oeufs, … Je sors la pâte le matin du congèle et laisse à l’air libre jusqu’au midi. En 8-10min au four on a un super repas italien qu’on accompagne simplement d’une salade verte.

9-La crème SOS boutons d’Antigone XXI

Pourquoi je l’adore?

Parce que ça marche, ça sent bon et c’est simple à faire. En plus c’est beaucoup plus économique qu’une crème contre les boutons en pharmacie.

10-Le savon à froid, surgras

Pourquoi je l’adore?

Car c’est écolo, super économique et que maintenant je peux même le faire toute seule avec les huiles et HE que j’ai sous la main. C’est doux pour ma peau et c’est sans emballage. Je n’ai plus la peau qui tiraille et c’est parfait pour le visage aussi. En plus j’ai l’impression de cuisiner des gâteaux quand j’en fais: c’est tout plein de couleurs et d’odeurs!

 

Et vous quel est votre top 1, top 3 des recettes ? N’hésitez pas à nous faire partager vos coups de coeur.

A bientôt.

D.

Faisons du savon autrement et simplement

Bonjour à tous.

Le weekend dernier j’ai fait un stage de saponification à froid et c’était super. C’était mon cadeau d’anniversaire (merci tout le monde!!!!!)

Mais, c’est quoi la saponification à froid ? C’est un procédé qui permet de faire du savon, à froid, en mélangeant différents ingrédients.

Concrètement il y a les savons cuits au chaudron (comme le vrai savon de Marseille) qui nécessite que les ingrédients soient mélangés et cuits en même temps pendant des heures et il y a la saponification à froid. Grâce au procédé de fabrication à froid, la glycérine , source hydratante, est naturellement présente. (A l’échelle industrielle, un savon conserve rarement sa glycérine naturelle).

Bon je ne vous parle pas de gels douche et autre savons que l’on trouve dans les grands supermarchés qui ne sont autres que des détergents et de l’eau … Ce sera le sujet d’un autre article.

Alors pour faire un savon, en gros, il faut

  1. des huiles,
  2. de la soude caustique
  3. et de l’eau.

Tout cela va réagir ensemble (saponifier) et donner un super savon qui ne dessèche pas la peau!

Ce que j’ai particulièrement aimé c’est la transparence et la simplicité des recettes:

  • il faut 3 ingrédients seulement,
  • on peut décliner à l’infini quel type d’huile on veut: huile d’olive,  de lin, de tournesol, de coco, de chanvre, ou beurre de karaté ou tout ça à la fois,
  • si on veut du parfum on rajoute des huiles essentielles;
  • si on veut de la couleur on rajoute des argiles, de pétales ou des épices,
  • si on veut de la texture pour un effet gommant on peut rajouter des flocons d’avoines moulus, du café, des fleurs et autre…
  • on peut très facilement faire des savons bio en prenant tous les ingrédients bio (huiles, argiles, pétales, H.E…),

L’autre point positif c’est qu’en terme de matériel il ne faut pas grand chose non plus.

On peut facilement en faire des savons surgras qui ne dessècheront absolument pas la peau même si on se lave avec tous les jours. Je peux vous l’assurer, ça fait plus d’un an que je me lave avec des savons à froid.

Et c’est super économique! Le savon dure trèèèèèèèèèès longtemps!

Nous étions une petite dizaine à participer au stage. Des gens de tout âge et de tout horizon mais ayant tous la même volonté: contrôler ce qu’on met sur sa peau/ses cheveux pour se laver et contrôler ce qui repart dans l’eau afin de ne pas polluer/moins polluer.

Pour vous mettre un peu l’eau à la bouge (si si) on a réalisé des savons surgras (entre 5 et 8%) :

  • au miel, à l’orange douche et flocons d’avoine pour un effet exfoliant,
  • à l’huile d’olive et sans aucune H.E. pour les peaux sensibles,
  • aux argiles vertes et grises, aux H.E. de romarins/eucaliptus et pavot pour un effet revigorant,
  • au beurre de cacao, à la lavande, au bois de cèdre et aux pétales de fleurs.

SavonsaFroidOn en aurait presque mangé!

Bref si vous aussi vous voulez apprendre à faire du savon car c’est rigolo/écologique/économique/biologique n’hésitez surtout pas à vous renseigner car c’est très facile. J’ai vu aussi qu’il y a des livres et des tutoriels sur internet. Je ne sais pas trop ce que ça vaut. Renseignez vous bien avant car la manipulation de la soude n’est pas anodine. N’hésitez pas à me demander aussi.

A bientôt.

D.

 

 

En Europe, on a tous déjà mangé du requin

Bonjour.

Voilà nous sommes rentrés. Nous avons été au Portugal, afin de plonger avec des requins… si si je vous jure, ils ne sont pas dangereux et mangeurs d’hommes comme on peut nous le dire. C’est plutôt l’homme qui est mangeur de requins… C’est triste quand on sait que beaucoup d’espèces e requins sont déjà en voie d’extinction.

Savez-vous que vous avez sûrement déjà mangé du requin?

Voici quelques pays européens qui en pratiquent la pêche:

  • la France avec une flotte basée à l’Ile d’Yeu (Ouest) spécialisée dans le requin-taupe, une des espèces les plus menacées,
  • le Royaume-Uni
  • le Portugal et l’Espagne.

Quelques 100.000 tonnes sur les 810.000 tonnes de requins et poissons apparentés sont ainsi pêchés par des bateaux européens chaque année dans le monde.
Or, le requin figure parmi les espèces les plus sensibles à la surpêche en raison de sa maturité sexuelle tardive, de son faible taux de fécondité et d’une gestation particulièrement longue.

Voici une liste de requins qui sont péchés en Europe et que vous avez peut-être déjà mangé sans même savoir que c’était du requin.

roussette

Le requin roussette = Saumonette

  • Petit requin inoffensif des zones littorales, à la robe claire parsemée de taches brunes.
  • La petite roussette, ou saumonette (ainsi appelée à cause de sa chair rose), longue de 40 à 60 cm, à la peau grise piquetée de multiples taches brunes. Elle devient saumonette lorsqu’elle est commercialisée après que l’on ait retiré peau, tête et queue.
  • Il est pêché en France.

 

taupe

Le requin taupe (une des espèces les plus menacées= veau de mer)

  • Grand requin de l’Atlantique nord atteignant 4 m de long, poursuivant en troupes les bancs de poissons, chassé pour son cuir, son foie huileux et sa chair.
  • Il est également appelé lamie ou touille ou veau de mer ;
  • Il erre en particulier au large de la Normandie sur les îles Anglo-Normandes . Il est pêché en France.

 

ha

Le requin hâ (=chien de mer)

  • Le requin hâ, dit chien de mer, se déplace continuellement entre les fonds de 400 mètres et la côte et se tiennent plutôt près du fond.
  • Il mesure entre 1,20 et 1,40 adulte.
  • Il est pêché en France.

 

bleu

Le requin bleu (celui avec lequel on a plongé aux Açores, vu au supermarché rayon surgelé sous son nom latin)

  • Il mesure entre 2 et 3m adulte.
  • C’est un requin très curieux comme on a pu le découvrir.
  • Son espérance de vie du requin peau bleue est de 16 à 20 ans.

 

 

renardLe requin renard (nous avions pu plonger avec ce requin aux Philippines)

  • Le requin renard est réputé comme timide, rarement observé par l’homme.
  • Il mesure entre 4 et 5m adulte.
  • Il peut vivre jusqu’à 50 ans dans les meilleures conditions de température et d’oxygénation. Dans des conditions peu favorables à son développement, il ne vit que jusqu’à environ 20 ans.

Alors la prochaine fois chez le poissonnier vous saurez exactement ce que vous achetez.

A bientôt.

D.

Quelques sources:

pêche des requins

requin labellisé MSC et pêche illégale

sharkproject pour la protection des requins (en anglais et allemand)

 

 

 

Arroser ses plantes et gaspiller de l’eau ?

Bonjour à tous.

Alors je ne sais pas chez vous mais nous on a TRES TRES chaud depuis quelques jours… Du coup on arrose les plantes quasiment tous les jours et vu qu’on n’a pas de bac de récupération d’eau de pluie et qu’on n’a pas assez de reste d’eau de cuisson ça veut dire qu’on prend de l’eau du robinet pour arroser nos plantes…

L’eau c’est quelque chose auquel on ne fait pas trop attention et du coup  on a tendance à la gaspiller et c’est pas top. Concrètement pourquoi?

Tout d’abord, l’eau que l’on utilise quotidiennement pour boire, se laver, nettoyer le sol … a nécessité beaucoup d’énergie pour son extraction ainsi que pour sa dépollution.

D’autre part, les ressources mondiales en eau potable sont beaucoup plus restreintes que ce que l’on peut imaginer en observant un planisphère. 97,1% de l’eau terrestre se trouve dans les océans qui est de l’eau salée, et que l’on ne peut pas consommer. Il est bien sûr possible de rendre cette eau potable mais cela serait extrêmement coûteux !

1,4 milliard de personnes n’a aucun accès à de l’eau potable.

Le Gaspillage de l’eau et sa surconsommation amène de nombreuses conséquences :

  • Avant qu’elles ne puissent atteindre la mer, les rivières s’assèchent.
  • On ne retrouve plus d’eau dans les nappes souterraines.
  • S’approvisionner en eau coûte de plus en plus cher dans le monde.

Il est donc vital d’essayer au maximum, déjà à notre échelle de ne pas gaspiller cet « or bleu ».

Du coup, voici le top 3 des solutions pour ne pas ou moins gaspiller d’eau quand on arrose ses plantes:

  1. avoir un jardin-un balcon et laisser vos plantes se débrouiller avec l’eau de pluie (ça peut marcher pour certaines plantes régionales)
  2. arroser avec de l’eau récupérée: eau de pluie, eau de cuisson (en plus ça fait un engrais naturel pour les plantes à conditions d’attendre que l’eau soit froide) ou de eau de chauffe de la douche (parfait en automne-hiver)
  3. arroser en fin de journée quand l’évaporation est minimale, surtout en été (et oui c’est dommage de donner 1L d’eau à une plante et que 60% de l’eau s’évapore dans l’heure sans que la plante ait pu boire comme elle voulait).

Très bon week-end à tous et profitez bien des lacs, plages et autres joies de l’été 🙂

D.

Liste de choses à prendre pour les vacances

Bonjour.

C’est le moment des vacances et du coup je me suis dit que j’allais partager avec vous ma liste de choses à prendre pour les vacances.

C’est une liste non exhaustive, pour des vacances à l’étranger et à adapter selon la météo.

ListeVoyageAprendreEcobio
Je pars quasi-toujours avec mes papiers et des photocopies de mes papiers. J’ai également scanné mon passeport et ma carte d’identité et je pense que j’avais envoyé par mail ces documents à mes parents.

J’essaie de toujours partir avec du liquide pour ne pas arriver à l’aéroport et me rendre compte qu’il n’y a ni distributeur ni rien.

Je pars toujours avec une gourde que j’emmène partout, ça évite d’acheter des bouteilles d’eau en plastique. Je pars aussi toujours avec un petit en cas (biscuit maison, pomme, amandes ou sandwich ) car dans l’avion/train c’est rarement bon selon moi.

Je pars toujours aussi avec 2 mouchoirs en tissu. Hyper pratique en cas de rhume mais aussi comme serviette pour manger.

Je pars toujours avec un guide touristique ou des notes que j’ai pu trouver sur le net pour avoir quelques notions en arrivant.

Au niveau des vêtements j’essaie de prendre le minimum, 1 seul jean, 2-3 short et 1-2 robes. Je préfère laver mes sous-vêtements sur place avec le savon de Marseille que d’être trop chargée.

Pour les cosmétiques je prends aussi le minimum et les produits polyvalents sont ceux que je préfère. Le savon qui sert pour le visage, les cheveux, le corps et pour la lessive c’est parfait pour moi. 

Je prends toujours ma serviette micro-fibre. Ca évite de gaspiller l’eau dans les hôtels (serviette lavée même après 1seule utilisation)  et puis selon là où vous êtes il n’y a pas toujours du linge mis à disposition.

Si je prends du maquillage je ne prends pas de démaquillant (je n’ai pas de mascara watter-proof) mais je me lave le visage au savon et c’est ok.

Je prends une crème solaire et une crème pour le visage/corps que je fais moi même. Je prend un tout petit pot de déo maison qui ne prend pas de place.

Je prend un petit mélange d’huiles essentielles en cas de boutons, infections (arbre à thé avec un peu d’aloé véra) ou citronnelle diluée dans une huile comme anti-moustique.

J’ai toujours ma pince à épiler et mon cure-oreille.

J’essaie aussi d’être légère en chaussures: 1 paire de tongues, 1 paire de baskets et j’essaie de m’arrêter là.

J’ai acheté un grand flacon de nettoyant pour les mains (plus économique et moins d’emballage) et je remplie mon petit flacon de 5ml à chaque fois avant de partir en vacances. J’emmène juste le peti flacon en vacances et le gros flacon e sert juste de recharge (depuis 3ans)!

J’emmène toujours un petit-sac à dos  confortable et je ne prends pas mon sac à main.

Bref j’essaie au minimum de voyager léger et de ne pas gaspiller. Le fait de changer mes habitudes

  • alimentaires (plus aucun produit transformé, plus de fruits et légumes, produit fait-maison…) ,
  • vestimentaires (faire le trie régulièrement pour garder les pièces qui me correspondent…)
  • et cosmétiques (savon d’Alep qui me sert à tout par exemple, crème pour le corps maison, baume maison, déo maison, cure-oreille…)

m’a bien facilité la tâche car je n’emmène que ce dont j’ai besoin maintenant, il n’y a rien de superflue et beaucoup de choses sont polyvalentes 🙂

Voili voilou.

J’espère que cette liste vous inspirera pour vos vacances à venir.

Bon été à tous!

D.