Articles

Planter ses restes de céleri, poireau, planter du curcuma… ça donne quoi?

Bonjour à tous.

Certain(e)s d’entre vous ont dû voir des vidéos afin de ne pas jeter les « culs » des légumes tels que céleri, poireau, salade en disant que c’était très facile de les refaire pousser ? En voici une ci-dessous au cas où.

A la maison on a essayé ça:

  • salade (à part 2 petites feuilles cela finissait toujours par pourrir)
  • carotte (jamais réussit)
  • ananas (jamais réussit)
  • poireau (ça redonnait une petite tige qu’on pouvait mettre en salade mais cela prenait du temps)
  • céleri branche (c’est ce qui a le mieux marché, on l’a planté en pot et on a eu du céleri branche pendant des mois)
  • curcuma (ça a trop bien marché, cf photo)

curcuma

Et vous alors ça donne quoi ???

Produit vaisselle Ecobio: 5-6 ingrédients

Bonjour à tous

On me demande souvent si j’ai une recette de produit vaisselle.

Je vous en donne une ici, à vous de juger si vous l’adopterais ou pas. J’en ai essayé des tas et je ne suis en générale qu’à 60-70% satisfaite. Je préviens par avance, cela ne mousse pas (beaucoup) et peux laisser certaines choses un peu grasse… Mais prix imbattable et pas de cochonneries dans les ingrédients!

PV

Ingrédients pour 500ml

  • 1 bouteille vide de 500ml
  • 15g de savon de Marseille ou de savon noir
  • 400ml d’eau
  • 1 càc de bicarbonate de sodium
  • 1 càS de vinaigre blanc
  • 1 càS de cristaux de soude
  • 20 gouttes d’HE au choix (Huile Essentielle facultative)

Recette

  1. Faire chauffer l’eau avec le savon pour bien le diluer (faire tout cela dans une casserole avec bec verseur idéalement ou utiliser un entonnoir pour verser ensuite )
  2. Ajouter le bicarbonate, vinaigre blanc, cristaux de soude et H.E (si besoin).
  3. Laisser refroidir.
  4. Verser dans votre flacon/bouteille vide.

Pas de mousse mais c’est assez efficace.

Secouez énergiquement avant chaque utilisation.

A bientôt.

D.

 

Produit pour lave-vaisselle Ecobio: 4 ingrédients (sans cristaux de soude)

Bonjour à tous.

Alors selon les pays il est plus ou moins difficile de trouver certains produits. En France l’acide citrique peut être problématique. En Allemagne c’est plutôt les cristaux de soude.

Voici donc une recette de produit pour votre lave-vaisselle sans cristaux de soude particulièrement adaptée si vous vivez en Allemagne. Une autre recette avec cristaux de soude et acide citrique disponible ici et sans acide citrique ici.

Pas de réaction ici, on obtient une poudre que l’on utilise à raison de 1 cuillère à soupe/tournée.

poudre

Ingrédients:

  • 1 bocal d’au moins 1L
  • 300g d’acide citrique
  • 300g de Waschsoda (ou carbonate de sodium en français, formule: Na2CO3)
  • 300g Natron (ou bicarbonate de sodium en français, formule: NaHCO3)
  • 125g de gros sel

Recette

Tout mélanger dans le pot hermétique. Voilà c’est prêt!

Utilisation: 1 cuillère à soupe/tournée.

Pour de meilleurs résultats, ajouter du vinaigre blanc dans le distributeur de rinçage.

poudre2

De quoi faire tourner le lave-vaisselle sans problème pendant les fêtes!

Joyeux Noël à tous.

D.

 

Le savon à froid c’est quoi?

Bonjour à tous.

On me demande souvent ce que c’est qu’un savon à froid et quelle est la différence avec les savons « normaux ».

Et bien pour la faire courte:

un savon à froid c’est le super-héros des savons: naturel, doux pour la peau ET pour la planète.

C’est le top du top qui ne dessèche pas la peau et ne tue pas les poissons.

Explications

Les savons que l’on trouve partout (même en pharmacie) sont issus de détergents. ça veut dire quoi ? ça veut dire qu’ils sont issus de composés chimiques dérivés du pétrole

Ces détergents ne se dégradent pas dans l’eau mais viennent dégrader les fonds marins

Le deuxième problème de ces savons c’est qu’en plus de dérivés du pétrole, on a des perturbateurs endocriniens (c’est-à-dire qui perturbent notre système hormonal) tels que des Parabènes (comme dans un certain gel douche du petit Marseillais par exemple), des BHA (conservateur et parfum, que l’on peut trouver aussi dans un savon crème au karité du petit Marseillais) et j’en passe.

Dans ce fameux savon on a aussi des agents de texture, parfum, conservateurs colorants… et tout un tas de m*** qui sont irritants, allergisants, non biodégradables

Dans beaucoup de cas on a aussi de l’huile de Palme dont on connait déjà les ravages. C’est souvent le cas dans les savons bio d’ailleurs qui se vantent d’être naturels et aux plantes…

Alors ça c’était pour le savon de base que l’on trouve partout: supermarché, pharmacie, voir marché.

 

Le savon à froid, lui est tout simplement issue de l’équation:

Eau + huile + soude caustique  =  savon + glycérine

Les avantages du savon à froid:

  1. On peut choisir les ingrédients naturels qu’on met dedans: une huile d’olive est une huile d’olive, il n’y a aucun mystère. De même pour de la cire d’abeille…
  2. On peut créer des savons locaux avec les produits régionaux, par exemple huile d’olive, cire d’abeille et miel.
  3. Le savon à froid est 100% biodégradable. Oui oui vous pourriez (presque) vous laver dans une rivière avec…
  4. Il est bactéricide. Du coup on n’est pas susceptible de transmettre des maladies même si on est plusieurs à l’utiliser. Bonne nouvelle du coup car c’est super économique.
  5. La glycérine naturelle qui résulte de la réaction (environ 10% du poids du savon fini) reste dans la masse du savon, elle vient enrichir le savon. En effet la glycérine est un agent hydratant de premier choix. Bref notre peau va aimer.
  6. On peut choisir de mettre un peu plus d’huile dans le savon afin que toutes les huiles ne réagissent pas avec la soude et cela crée donc un savon surgras naturel. Quand j’ai un savon surgras à 6% cela veut dire que 6% de mes huiles restent à l’état d’huile dans le savon et viennent donc adoucir ma peau.
  7. La savonnerie à froid ne peut être produite à la chaîne du coup en achetant des savons à froid on encourage des petits producteurs qui aiment leur métier plutôt que d’enrichir les J&J et autres méga-gros groupes cosmétiques.
  8. La plupart des savonniers à froid, étant déjà dans une démarche de sauvegarde de la planète, essaient de minimiser l’emballage des savons.

Voici un article que j’avais beaucoup aimé à l’époque où je découvrais les savons à froids, surtout pour réussir à les reconnaître.

 

savonvssaf

Alors prêt à passer au savon ?

A bientôt.

D.

Désodorisant maison facile

Bonjour à tous.

Je voulais partager avec vous aujourd’hui une astuce que j’ai pour parfumer une pièce (chambre, salle de bain ou toilette) en moins de 30min sans utiliser de spray toxique.

D’abord, je suis tombée dessus un peu par hasard. Je faisais des tests de parfum pour mon futur savon et je me suis dit « Mais en fait je peux peut-être garder ça ? » et bingo: ça marche.

Matériel

  • un pot en verre
  • un mouchoir ou bout de papier toilette ou bout de tissus
  • une ou plusieurs huiles essentielles au choix (attention se renseigner au préalable quelles HE conviennent)

Réalisation

  • Mettre quelques gouttes d’HE sur le mouchoir ou bout de tissus. Enfermer dans le bocal (pour ma part j’ai dû mettre 10-15 gouttes)
  • Quand vous désirez parfumer la pièce: ouvrir le bocal pendant 15-30min. Refermer ensuite.
  • ET c’est tout!

parfum

C’est ultra simple et pour les pièces jusqu’à 20 m2 cela marche très bien. Au delà (le salon) j’aère en grand tout simplement. Si vous avez une pierre pour diffuser les HE cela marche aussi mais la technique du bocal c’est avec les moyens du bord je dirais 🙂

 

A bientôt.

 

D.

Courses sans déchets (ou presque)

Bonjour à tous.

Alors puisque des fois les images valent mieux que les mots voici à quoi ressemblent nos courses de la semaine. On les fait tous les samedis, au marché à 15min à pieds de chez nous.

courses

On part faire les courses avec 4 cabas en tissus(2 gros et 2 petit en général). Dans un des petits cabas il y a des boîtes en inox, une boîte à oeufs. Dans l’autre petit cabas il y a des sacs en tissus et sacs en papiers. Enfin les 2 derniers cabas sont vides et prêts à accueillir nos courses.

Les boîtes en inox contiennent de la viande. Notre boucher nous les remplit sans problème. C’est vrai que la 1ère fois il nous a demandé avec le sourire si on allait faire du camping…

La boîte à oeufs c’est toujours la même depuis des lustres, la marchande nous la remplit aussi sans souci. Il y a d’autres clients qui ramènent toutes leurs boîtes à oeufs ce qui ravit la vendeuse d’ailleurs.

Ce qu’on peut prendre sans aucun emballage (le plus souvent ce qui peut être peser sans emballage) on le met ensuite dans les sacs en tissus pour le transport et/ou le stockage. C’est parfais pour tout ce qui est gros fruits/légumes ou petits mais fruits/légumes en petite quantité.

Pour le reste (comme les framboises, haricots…) il y a quelques sacs en papiers, qu’on utilisent jusqu’à ce qu’ils ne soient plus utilisables. Au bout de quelques temps ils finissent par se trouer..

Le carton restant des framboises me sert comme pot pour mes semis au printemps et/ou finit au compost (découpé en petits morceaux).

Voili voilou, j’espère que cet article vous aura donné quelques idées.

A bientôt.

D.

Un photographe garde ses déchets recyclables pendant 4 ans…

Bonjour à tous.

Cette semaine à une expo photo je suis tombée sur le travail d’Antoine Repessé.

Son dernier projet “365 Unpacked” est le résultat de 4 ans de collecte de ses déchets recyclables. Au lieu de jeter bouteilles de lait, journaux,  bouteilles d’eau… il a tout gardé et photographié afin de nous montrer les 365kg de déchets que chaque personne produit chaque année.

Ces photos nous font nous interroger sur l’écologie et la façon dont nous consommons.

Car recycler c’est un bon début mais ça ne résout pas le problème de fond, l’énergie est toujours gaspillée et les déchets doivent être d’une façon ou d’une autre détruits/transformés ce qui implique encore un gaspillage des ressources.

Cela nous rappelle aussi que les meilleurs déchets ce sont ceux que nous ne produisons pas.

photo1 photo2

photo3

photo4

Tout le travail du photographe ici: http://www.antoinerepesse.com

A bientôt.

D.

 

Trucs et astuces pour emballage cadeau ecobio

Bonjour à tous.

im1

Alors aujourd’hui je voulais partager avec vous mes trucs et astuces pour emballer les cadeaux sans faire mal à la planète. C’est plus écolo et aussi plus économique car on recycle un max!

Voici une liste par ordre du plus écolo au moins écolo:

Ne pas emballer le cadeau mais le cacher derrière quelque chose (votre dos…) ou quelque part et l’offrir directement ou faire un jeu de piste. Très amusant même avec les grands.

Emballer le cadeau directement dans lui-même (un foulard, T-shirt, vous pouvez faire un joli pliage directement avec l’objet sans l’emballer)

-Emballer à l’aide d’un furoshiki (qui va resservir à la personne ou alors que vous allez récupérer après (expliquer aux gens votre démarche avant pour ne pas que cela soit mal pris)

-Emballer dans un sac en tissus qui servira à la personne pour les courses (on m’a déjà offert des produits locaux du Tarn tous en vrac dans un grand cabas en tissus assez sobre qui me sert maintenant pour mes courses, j’ai adoré). Pour Noël vous pouvez instaurer la tradition de la chaussette avec son prénom.

Emballer dans une ancienne boîte, emballage que vous avez gardé/que vous trouvez joli (les boîtes de chocolat ou macarons s’y prêtent bien,  celle de parfum aussi et vous pourrez les récupérer presque à l’infini). Vous pouvez aussi récupérer tous les emballages des anniversaires, Noël et vous en resservir (la plupart du temps le papier n’est pas déchiré ou abîmé et du coup est à 95% réutilisable). Soyez créatif, le papier léger d’un bouquet de fleurs peut faire un emballage vraiment mignon. On trouve aussi plein de DIY sur comment faire des emballages avec des rouleaux de papier toilette, des bocaux…. Pourquoi pas aussi une conserve et un joli noeud ? Bref, amusez vous!

-Emballer dans du papier cadeau qui ira au recyclage par la suite. Et oui c’est recyclable comme le papier.

 

Et vous, vous avez d’autres astuces?

A bientôt.

D.

3 bonnes raisons de manger des fruits et légumes de saison

Bonjour à tous.

Qui n’a pas rêvé de fraise en hiver ? Et quand par magie on en trouve et bien là c’est la déception, ça n’a pas de goût… Et bah oui, des fraises qui poussent en serre et ne voient pas assez le soleil ça n’a pas de goût malheureusement. Ou alors elles sont tellement traitées, modifiées qu’elles en perdent toute saveur.

Les fruits et légumes de saison

  1. ont plus de goût,
  2. sont moins traités
  3. et en plus sont moins chers.

De quoi faire réfléchir et de nous faire patienter non? En plus c’est tellement agréable quand on arrive dans la période des asperges (en mai en Allemagne) et que tous les resto affichent: ‘Spécial menu asperge’ pendant 1 mois!

C’est drôle c’est un peu comme si on devait mériter chaque fruit et légume, attendre gentiment que ce soit sa période, en profiter puis en voir un autre prendre le relais.

En ce moment en Allemagne c’est la période des fraises, framboises, cerises, melons jaunes, tomates (douuuuucement) et j’en passe.

Pour vous aidez voici un calendrier des fruits et légumes de saison et voici des fiches pratiques sur la question.

periode_fruits_legumes

Régalez vous!

A bientôt.

D.

Comment réduire l’impact écologique de ses vacances ?

Bonjour à tous.

Alors voilà depuis quelque temps je réfléchis un peu plus à mes vacances et surtout à l’impact écologique de mes vacances. Prendre 3 fois l’avion, changer d’hôtel tous les 2 jours et courir pour faire un maximum d’endroits en 2-3 semaines ça coûte non seulement cher mais en plus c’est pas très bon pour la planète. Mais pourquoi?

 

1-L’avion

Bon pour l’avion on entend de plus en plus que c’est pas du tout écolo. Voici quelques données.

Pour calculer l’empreinte CO2 de son voyage en avion au départ de la France c’est ici.

Par exemple pour un vol Paris-San Fransico, 17 944km c’est 1433kg/passager pour le vol AR soit 0,08 kg de CO2/passager/km.

Pour le train c’est entre 0,003 et 0,029 kg de CO2/passager/km selon le type de train (données sncf ici)

dgac

 

Pour en savoir plus voici un article de consoglobe.

2-L’hôtel

L’hôtel pourquoi c’est pas écolo ? Et bien déjà c’est des bâtiments construits pour et qui sont rarement plein et s’ils le sont d’autres endroits sont vides. Ensuite les chambres sont nettoyées tous les jours avec des produits chimiques et on vous change les serviettes tous les jours. Du coup il y a une surconsommation de courant,de produits chimique, gâchis d’eau, en général il y a aussi les petits savons et autres gels douches dans du plastique…).

3-Circuits touristiques et activités

Faire les circuits touristiques: 5 villes en 8 jours (j’exagère à peine). Alors là c’est souvent des cars/bus/voitures climatisées et qui polluent beaucoup. A ça vient s’ajouter toute la distance qu’on parcoure et la pollution liée au tourisme: nourriture occidentale qui est souvent une catastrophe écologique pour le pays, souvenirs qui viennent de chine, et j’en passe.

Faire des activités polluantes : jet ski, moto, scooter, bateau à moteur…

 

Du coup pour remédier à ça que faire? Voici plusieurs pistes.

  • Voyager en train, covoiturage, vélo,
  • Diminuer les distances à parcourir pour aller en vacances:
    • aller faire du camping à 1 h de route c’est déjà des vacances si on est dans le bon état d’esprit.
    • en France et Europe il y tellement d’endroits magnifiques.
  • Echanger sa maison, son appart, aller chez quelqu’un pendant qu’il/elle n’est pas là, aller chez l’habitant (dépaysement garantit), faire du camping, choisir un gîte/hôtel écolo,
  • N’emmener que ce dont on a besoin pour les vacances. Pas besoin de se charger comme un âne, alléger sa valise c’est bien pour soi et en plus c’est bon pour la planète (moins à transporter).
  • Prendre son temps. Les vacances c’est LE moment de l’année où on essaie de se reposer et de recharger les batteries, du coup pourquoi ne pas ralentir et prendre son temps? On n’imagine pas qu’on peut voir toute la France en 3 semaines alors pourquoi ça serait possible ailleurs ? Et si en cherchant à tout voir justement on passait à côté de l’essentiel: la vie sur place, les gens… ?
  • Manger local. Savez-vous que le hamburger américain qu’on arrive à trouver dans presque n’importe quel resto en Indonésie, Malaisie, Costa rica… signifie qu’il y a déforestation pour pouvoir y mettre quelques vaches ? Manger local c’est aussi découvrir d’autres saveurs, se laisser surprendre et souvent ça coûte moins cher.
  • Choisir des activités écolo: tour en vélo, en bateau à voile, accro-branche, rando, balade à pieds, visite de ferme locale…
  • Pour aller plus loin:
    • pourquoi ne pas partir dans une ferme écologique et faire son beurre et sa confiture, aider au potager et déguster tout ça ? Il y a aussi de plus en plus de sites, de gens qui proposent l’hébergement et la nourriture en échange de quelques heures de travail dans leur champs/potager/ferme. On appelle ça du wwofing.

C’est ce sur quoi je me penche pour cet été, le wwofing: aller filer un coup de main dans une ferme écologique en échange je suis nourrie et logée, je rencontre les gens et je fais partie de leur famille pendant quelques semaines. Affaire à suivre.

 

Et vous comment envisagez vous vos prochaines vacances ?

A bientôt.

D.